Bataille de Changsha (1942)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bataille de Changsha.
Troisième bataille de Changsha
Soldat chinois armé d'un fusil-mitrailleur pendant la bataille, janvier 1942.
Soldat chinois armé d'un fusil-mitrailleur pendant la bataille, janvier 1942.
Informations générales
Date 24 décembre 1941
au 15 janvier 1942
Lieu Changsha, Hunan, Chine
Issue victoire chinoise
Belligérants
Chine République de Chine
Flag of the Chinese Communist Party.svg Parti communiste chinois
Drapeau : Japon Empire du Japon
Commandants
Flag of the Republic of China.svg Xue Yue Drapeau : Japon Korechika Anami
Forces en présence
300 000 hommes 120 000 hommes
Pertes
pertes militaires et civiles très élevées élevées
Guerre sino-japonaise (1937-1945)
Batailles
Seconde Guerre mondiale - Guerre sino-japonaise

Bataille du pont Lugou · Bataille de Shanghai · Bataille de Taiyuan · Bataille de Xinkou ·Bataille de Pingxingguan ·Bataille de Taierzhuang · Bataille de Xuzhou · Bataille de Nankin ·Massacre de Nankin ·Bataille de Wuhan · Bataille de Nanchang · Bataille de Khalkhin Gol · Bataille de Suixian-Zaoyang · 1re Bataille de Changsha · Bataille du sud de Guangxi · Bataille du sud de Henan · Bataille de Zaoyang-Yichang ·Offensive des cent régiments · Bataille de Shanggao · Bataille du Sud-Shanxi · 2e Bataille de Changsha · Pacification du Mandchoukouo  · 3e Bataille de Changsha · Bataille de l'ouest d'Hubei · Bataille de Changde · Opération Ichi-Go · 4e Bataille de Changsha · Bataille de Guilin-Liuzhou · Reconquête chinoise de 1945


Guerre du Pacifique


Front d'Europe de l'ouest


Front d'Europe de l'est


Campagnes d'Afrique, du Moyen-Orient et de Méditerranée


Bataille de l'Atlantique


Théâtre américain

Coordonnées 28° 12′ 00″ N 112° 58′ 00″ E / 28.2, 112.966667 ()28° 12′ 00″ Nord 112° 58′ 00″ Est / 28.2, 112.966667 ()  

Géolocalisation sur la carte : Chine

(Voir situation sur carte : Chine)
 Différences entre dessin et blasonnement : Bataille de Changsha (1942).

La troisième bataille de Changsha a eu lieu entre la fin 1941 et le début 1942. Elle opposa l'Armée impériale et la Marine impériale japonaise à l'Armée nationale révolutionnaire chinoise et à la guérilla des communistes chinois.

Déroulement de la bataille[modifier | modifier le code]

Ayant déjà échoué à deux reprises à prendre la ville, les Japonais entamèrent une nouvelle offensive sur Changsha, afin de mettre un terme à la résistance chinoise dans le Hunan. Cette attaque représentait leur première offensive majeure sur le territoire chinois depuis l'attaque de Pearl Harbor, le déclenchement officiel de la guerre du Pacifique et l'entrée de la Chine au sein des Alliés. L'offensive avait pour but initial d'empêcher les forces chinoises de prêter main-forte aux britanniques, alors attaqués par le Japon à Hong Kong. Malgré la chute de Hong Kong, l'offensive fut maintenue, afin de porter un coup décisif au gouvernement chinois du Kuomintang.

Cent-vingt mille hommes, sous le commandement du général Yuiki Anami, devaient être lancés à l’attaque pour prendre la ville clé de Changsha, puis descendre la vallée de la rivière Xiang et enlever le nœud ferroviaire vital situé au nord-est de Lingling, perçant la ligne défensive formée par la Xiang et les lacs Pung-Ting. Les forces japonaises disposaient d’une artillerie abondante, de blindés et d’une totale maîtrise de l’air. En face, la 9e Zone de Guerre de l’armée de la République de Chine, commandée par le général Hsueh Yueh (Xue Yue), alignait trois cent milles hommes, en comptant des réserves qui ne furent pas engagées, dont la 200e division, une unité d'infanterie mécanisée équipé d'engins blindés soviétiques, italiens et allemands anciens et disparates, mais efficaces contre les chars japonais.

Quelques-uns des 82 T-26 modèle 1933 livré par l'URSS en 1938. Ils furent mit en service par la 200e division de l'ANR.

Les troupes japonaises traversèrent le fleuve Miluo le 27 décembre, mais durent affronter de fortes poches de résistance chinoises durant leur avance sur la ville. Les troupes chinoises firent évacuer Changsha par les civils, et organisèrent la défense des murs de la ville : les Japonais ne parvinrent pas à entamer la défense mise en place par l'armée chinoise, malgré des bombardements sur la partie nord de Changsha. Les troupes de Armée impériale abandonnèrent finalement, et entamèrent une retraite en sens inverse, subissant de nouveau des attaques de la guérilla chinoise alors qu'ils traversaient le fleuve.

Conséquences[modifier | modifier le code]

La victoire chinoise eut pour effet de renforcer le prestige du régime de Tchang Kaï-Chek au sein des alliés, l'engagement représentant son premier succès depuis que la guerre sino-japonaise faisait officiellement partie de la Seconde Guerre mondiale.

Ce n'est qu'en 1944, dans le cadre de l'Opération Ichi-Go, que les Japonais parvinrent enfin à prendre Changsha.