21 Savage

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
21 Savage
Description de cette image, également commentée ci-après
21 Savage en 2018
Informations générales
Surnom 21, Slaughter King
Nom de naissance Shéyaa Bin Abraham-Joseph
Naissance (29 ans)
Plaistow, Newham,
Londres
Activité principale Rappeur
Genre musical Hip-hop, Trap, Rap hardcore, Gangsta rap, Cloud rap, Dirty South, Line up
Instruments Voix
Années actives Depuis 2013
Labels Epic Records
Influences Gucci Mane, T.I
Site officiel 21savage.com
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de 21 Savage.

21 Savage, de son vrai nom Shéyaa Bin Abraham-Joseph, né le à Londres, est un rappeur britannique basé à Atlanta, aux États-Unis. Il gagne en popularité en 2016 avec le titre Red Opps, et devient mondialement connu avec son single No Heart cumulant plus de 100 millions de vue sur YouTube en quelques mois.

Situation personnelle[modifier | modifier le code]

Enfance et adolescence[modifier | modifier le code]

Shéyaa Bin Abraham-Joseph[1] est né le dans le quartier de Plaistow du borough londonien de Newham, à Londres[2]. À 7 ans, il part vivre aux États Unis avec sa mère. Il retourne en Angleterre pour l'enterrement de son oncle assassiné par balle. Très tôt, Shéyaa est impliqué dans des histoires de drogues et de gangs. Il dit dans ses chansons avoir commencé à trafiquer de la drogue a 14 ans. En , il retourne, avec sa famille, à Decatur, dans la zone 6 d'Atlanta aux États-Unis. Il grandit avec sa mère, son beau-père et ses 6 sœurs et 4 frères[3],[4].

En classe de 5e, Shéyaa est exclu de son collège pour avoir ramené un pistolet type colt dans l'établissement scolaire[5]. Il est alors envoyé par la suite dans un centre de détention juvénile à Panthersville, au Sud d'Atlanta[6]. Très tôt, Shéyaa est impliqué dans des histoires de drogues et de gangs. Il rejoint lors de son adolescence le "21Gang", une bande appartenant au gang des "Bloods". Le gang reprend comme nom une partie du code postal de la ville "2100" et comme insigne une dague, ayant une signification tenue secrète.

Histoire et vie privée[modifier | modifier le code]

En 2011, Larry White, le bras gauche de Shéyaa est assassiné avec sa mère à son domicile. 21 Savage se tatoue alors le visage : "Rip 21 Larry". C'est quelques mois plus tard que le frère du rappeur, Quantivayus, est assassiné au couteau en prison.[réf. nécessaire]

Tandis que 21 Savage et son gang se font de plus en plus important au sein du quartier, le jeune homme et son bras droit JohnnyB sont pris dans une fusillade le , le jour du 21e anniversaire de 21 Savage.

Le rappeur est touché à 6 reprises dont une dans le cou et son ami meurt dans cette fusillade. Le jeune homme traverse sans doute la partie la plus difficile de sa vie; il commence a consommer en plus grande quantité de la drogue.

21 Savage a pour religion l'Ifa[7],[8], une religion pratiquée par les Yorubas, une ethnie du Nigeria.

Le père de 21 savage est un homme respectable de Londres. Il aurait 2 sœurs qui vivaient également à Londres. Le seul contact que 21 a gardé avec Londres est sa grand-mère.

Depuis juin 2017 jusque vers juin 2018, 21 Savage a été en couple avec la mannequin et femme d'affaires Amber Rose[9],[10].

Problèmes judiciaires[modifier | modifier le code]

En , il est reconnu coupable d'un crime lié à la drogue dans le comté de Fulton en Géorgie[11],[12].

Il est placé en détention le par l'United States Immigration and Customs Enforcement, l'agence de police douanière et de contrôle des frontières des États-Unis, qui l'a accuse d'être un ressortissant britannique en situation irrégulière depuis l'expiration de son visa en qu'il n'a jamais renouvelé[11],[13].

Carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

21 Savage réalise sa première mixtape The Slaughter Tape le [réf. nécessaire].

Le , 21 Savage sort Free Guwop, un EP collaboratif avec le producteur Sony Digital. Le nom du projet est un hommage au rappeur Gucci Mane, alors incarcéré[réf. nécessaire].

Le sort sa seconde mixtape Slaughter King[réf. nécessaire].

21 Savage est ensuite nommé dans la XXL Freshman Class 2016[14].

Savage Mode, Issa Album et Without Warning[modifier | modifier le code]

Le , 21 Savage sort son second EP Savage Mode en collaboration avec le producteur de St. Louis Metro Boomin. L'EP contient les hits No Heart et X s'étant respectivement classés 43e et 36e au Billboard Hot 100[15].

Il est invité en par Drake sur le titre Sneakin'[réf. nécessaire].

Son premier album studio, intitulé Issa Album, sort le . Le nom de l'album fait référence à une interview passée pour le site VladTV.com, dans laquelle, à la question « What does the cross on your forehead signifying? », l'artiste répond fermement « Issa knife! ». Bank Account, titre majeur de l'album, est certifié disque de platine au mois de septembre[16].

Le sort le single Rockstar en collaboration avec Post Malone. Le titre rencontre un énorme succès, atteignant la 1re place au Billboard Hot 100[17],[18].

I Am > I Was[modifier | modifier le code]

L’album I Am > I Was parle de la vie de 21 savage et de ses difficultés qui a battu durant sa vie. Cet album a été reconnu par la chanson “a lot” qui a plus de 150 millions visionnements sur Youtube et a notamment reçu un Grammy dans la catégorie meilleure chanson de rap en 2020.

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

EPs[modifier | modifier le code]

Spiral (Bande originale du film Spiral)

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2015 : The Slaughter Tape
  • 2015 : Slaughter King

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2014 : Picky
  • 2015 : Red Rag, Blue Rag (feat. Yung Booke & Freaky D$MG)
  • 2015 : Skrtt Skrtt
  • 2015 : Red Opps
  • 2015 : Million Dollar Liq (feat. ManMan Savage)
  • 2015 : Woah
  • 2015 : Air It Out (feat. Young Nudy)
  • 2016 : Supply
  • 2016 : Oh Ok
  • 2016 : Dip Dip
  • 2016 : One Foot
  • 2016 : 21 Way
  • 2016 : No Heart
  • 2016 : X (feat. Future)
  • 2017 : All the Smoke
  • 2017 : Bank Account
  • 2017 : Nothin New
  • 2018 : A Lot (feat. J. Cole)
  • 2019 : Immortal
  • 2020 : Secret (feat. Summer Walker)
  • 2020 : Runnin (feat. Metro Boomin)

Collaborations[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Wesley Morris, « The Cost of Being ‘Savage’ in a Supposedly Civilized World », New York Times, (consulté le )
  2. (en) Kayla Brantley, « The birth certificate that reveals Atlanta rapper 21 Savage was born in LONDON: US immigration say 'his whole persona is false' and he now faces deportation as it emerges his British mother took him to America when he was 12 », Daily Mail, (consulté le )
  3. (en) « Grammy-Nominated Rapper 21 Savage in US Immigration Custody », The New York Times, (consulté le )
  4. (en) Amos Barshad, « Savage World », The Fader, (consulté le )
  5. (en) Nicholas Mojica, « Who Is 21 Savage? 6 Things You Didn’t Know About The ‘No Heart’ Rapper », IBTimes, (consulté le )
  6. (en) Jon Caramanica, « Lil Yachty and 21 Savage: Atlanta Shows a Range of Hip-Hop », The New York Times, (consulté le )
  7. (en) Ayomide O. Tayo, « The hottest rapper in America worships Ifa », sur pulse.ng, (consulté le )
  8. (en) « Atlanta Rapper 21 Savage Practices the Ifá Religion », sur filterfree.ng, (consulté le )
  9. (en) Sameer Suri, « It's on! Amber Rose, 33, holds hands with rumored beau 21 Savage, 24, as they head out of Catch in West Hollywood », Daily Mail, (consulté le )
  10. (en) « Split! Amber Rose calls it quits with rapper 21 Savage after a year of dating as they unfollow each other's Instagram accounts », Daily Mail, (consulté le )
  11. a et b (en-GB) Francisco Navas et Ben Beaumont-Thomas, « American or British? Rapper 21 Savage arrested by US immigration », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le )
  12. (en) Travis M. Andrews, « Rapper 21 Savage arrested by ICE agents, who say he’s from the United Kingdom, not Atlanta », sur Washington Post, (consulté le )
  13. « Le rappeur d'Atlanta 21 Savage arrêté parce qu'il est Britannique », sur Libération, (consulté le )
  14. (en) « 2016 XXL Freshman Class : 21 Savage », XXL, (consulté le )
  15. « 21 Savage - Chart history », Billboard (consulté le )
  16. (en) Cherise Johnson, « Hip Hop Single Sales: 21 Savage's "Bank Account" Officially Certified Platinum », HipHopDX, (consulté le )
  17. (en) Gary Trust, « Post Malone & 21 Savage Earn First Hot 100 No. 1 With 'Rockstar' », Billboard, (consulté le )
  18. (en) Lindsey India, « Post Malone and 21 Savage’s “Rockstar” Hits No. 1 on Billboard Hot 100 Chart », XXL, (consulté le )