Équipe cycliste Natura4Ever-Roubaix-Lille Métropole

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Roubaix (homonymie).
Natura4Ever-Roubaix-Lille Métropole
Dunkerque - Quatre jours de Dunkerque, étape 1, départ (105) (1er mai 2013).JPG
Informations
Statut
Continentale (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Code UCI
RLM (de à ), RML (), RLM (de à ) et NRL (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Discipline
Pays
Création
Saisons
13Voir et modifier les données sur Wikidata
Marque de cycles
Lapierre (depuis 2007)
Encadrement
Directeur général
Jean-Charles Canonne (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Directeurs sportifs
Frédéric Delcambre (depuis )
Cyrille Guimard (-)
Daniel Verbrackel (d) ()
Francis Van Londersele (-)
Daniel Verbrackel (d) ()
Gilles Pauchard ()
Michel Dernies (depuis )
Daniel Verbrackel (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Dénominations
-
Roubaix Lille Métropole
Roubaix Métropole européenne de Lille
-
Roubaix Lille Métropole
depuis
Natura4Ever-Roubaix Lille Métropole

L'équipe cycliste Roubaix Lille Métropole est une équipe cycliste professionnelle. Lancée en 2007 par le Vélo Club de Roubaix, elle fait partie des équipes continentales. Elle est dirigée par Frédéric Delcambre.

Histoire de l'équipe[modifier | modifier le code]

2007[modifier | modifier le code]

L'équipe Roubaix Lille Métropole est créée en 2007 par le Vélo Club de Roubaix. L'effectif est composé de 11 coureurs. Parmi eux, huit signent leur premier contrat professionnel, dont Yauheni Hutarovich et Cédric Pineau. Ils sont accompagnés de trois coureurs expérimentés : Ludovic Capelle, David Derepas et Frédéric Finot. Hutarovich montre très rapidement des capacités au sprint en remportant notamment une étape sur le Tour du Poitou-Charentes. Il décroche, pour 2008, un contrat dans l'équipe La Française des Jeux de Marc Madiot. Cédric Pineau, vainqueur de Troyes-Dijon, décroche lui aussi son ticket pour le Pro Tour et rejoint en 2008 l'équipe AG2R La Mondiale de Vincent Lavenu.

2008[modifier | modifier le code]

En 2008, les jeunes espoirs français Pierre Cazaux et Florian Vachon rejoignent l'équipe ainsi que les expérimentés Jean-Marc Bideau et Aivaras Baranauskas. Cependant, l'équipe ne décroche qu'une seule victoire dans le calendrier international, sur la Ronde de l'Oise avec Steven Tronet.

2009[modifier | modifier le code]

En 2009, le Belge Gil Suray et l'espoir français Fabien Taillefer rejoignent l'équipe. Celle-ci perd, en fin de saison le Basque Pierre Cazaux qui rejoint pour 2010 la FDJ. Il aura été très en vue en 2010 s'échappant notamment lors du Grand Prix de Fourmies en compagnie de l'Ukrainien Ruslan Pidgornyy.

2010[modifier | modifier le code]

Anthony Colin lors des Quatre Jours de Dunkerque 2011.

En 2010, le coureur Mickaël Larpe est contrôlé positif à l'EPO lors de Cholet-Pays de Loire et est mis en garde à vue avec plusieurs personnes soupçonnées d'être impliquées dans un trafic de produits dopants[1]. L'équipe obtient six victoires sur la route ainsi que deux titres lors des championnats de France grâce à Matthieu Boulo en cyclocross et Morgan Kneisky sur la piste.

2011[modifier | modifier le code]

En 2011, après une année avec l'équipe ukrainienne ISD et une victoire lors du Grand Prix de Denain, le sprinteur nordiste Denis Flahaut rejoint l'équipe. Il s'impose deux fois. Benoît Daeninck, après deux saisons dans l'équipe, reprend son emploi de CRS et, par la même occasion, sa place au CC Nogent-sur-Oise.

2012[modifier | modifier le code]

Pour la saison 2012, Pierre Drancourt, membre en 2011 de l'ESEG Douai repasse professionnel après avoir couru par le passé chez Bouygues Telecom. L'équipe peut aussi compter sur le jeune prometteur Fabien Schmidt, stagiaire fin 2011 chez FDJ et vainqueur du Paris-Tours espoirs en fin de saison 2011. Roubaix Lille Métropole gagne deux fois sur la route par l'intermédiaire de Morgan Kneisky et Fabien Schmidt.

2013[modifier | modifier le code]

L'année 2013 commence en fanfare pour la formation roubaisienne puisque le néo-professionnel Julien Duval et son coéquipier Morgan Kneisky deviennent champions de France de l'américaine en janvier sur le nouveau vélodrome de la ville. Kneisky obtient également un second titre de champion du monde à Minsk en Biélorussie moins de deux mois plus tard. La saison sur route de l'équipe continentale se déroule moins bien pour les hommes de Cyrille Guimard et Francis Van Londersele qui n'engrangent qu'une seule victoire lors de la première étape de la Ronde de l'Oise grâce au Breton Maxime Le Montagner.

2014[modifier | modifier le code]

Pour préparer l'année 2014, l'équipe se sépare de plusieurs coureurs dont Matthieu Boulo et Morgan Kneisky. Elle fait signer un contrat à trois coursiers belge, Timothy Dupont, Baptiste Planckaert et Maxime Vantomme. Les dirigeants nordistes embauchent aussi quelques jeunes français comme Jimmy Turgis et Romain Pillon.

2015[modifier | modifier le code]

Pour cette saison, Gilles Pauchard remplace Francis Van Londersele au poste de directeur sportif[2].

2016[modifier | modifier le code]

En mars, Rudy Barbier apporte deux victoires à l'équipe : il remporte tout d'abord Paris-Troyes devant le Belge Baptiste Planckaert puis gagne également au sprint la manche de Coupe de France Cholet-Pays de Loire devançant de nouveau le coureur belge.

Au cours de cette année, des dissensions apparaissent entre la direction de l'équipe et la mairie de Roubaix. Il est notamment reproché à Jean-Charles Cannone de n'avoir pas su élargir les ressources financières au-delà des subventions publiques et de l'entreprise Dalkia, et « d’avoir vidé le club de forces vives (jeunes, amateurs), au profit des pros »[3]. En septembre, Jean-Charles Canonne démissionne de la présidence « dans l'intérêt du club ». Il est remplacé par une équipe intérimaire composée d'Alain Bernard, vice-président de la Métropole européenne de Lille, François Migraine, président de l'entreprise Cofidis et fondateur de l'équipe du même nom, Alain Bondue, ancien coureur du club et ancien dirigeant de l'équipe Cofidis, et Daniel Verbrackel[4].

2017[modifier | modifier le code]

Principales victoires[modifier | modifier le code]

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Courses d'un jour[modifier | modifier le code]

Courses par étapes[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Classements UCI[modifier | modifier le code]

L'équipe Roubaix Lille Métropole participe à des épreuves de l'UCI Europe Tour. Le tableau ci-dessous présente les classements de l'équipe sur ce circuit, ainsi que son meilleur coureur au classement individuel[5].

UCI Africa Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2008 17e Drapeau de la France Jean-Marc Bideau (137e)

UCI Europe Tour

Saison Classement
par équipes
Meilleur coureur
au classement individuel
2007 55e Drapeau : Biélorussie Yauheni Hutarovich (115e)
2008 59e Drapeau : France Paul Moucheraud (371e)
2009 45e Drapeau : France Mickaël Larpe (164e)
2010 15e Drapeau : France Cédric Pineau (11e)
2011 39e Drapeau : France Steven Tronet (164e)
2012 48e Drapeau : France Fabien Schmidt (197e)
2013 63e Drapeau : France Julien Duval (199e)
2014 16e[6] Drapeau : Belgique Baptiste Planckaert (38e)[7]
2015 18e Drapeau de la Belgique Baptiste Planckaert (12e)
2016 23e Drapeau de la France Rudy Barbier (28e)
2017 23e Drapeau de la France Jérémy Leveau (109e)

Effectif en 2019[modifier | modifier le code]

Cycliste Date de naissance Nationalité Équipe 2018
Julien Antomarchi Drapeau de la France France Roubaix Lille Métropole
Pierre Barbier Drapeau de la France France Roubaix-Lille Métropole
Tom Dernies Drapeau de la Belgique Belgique Roubaix-Lille Métropole
Thibault Ferasse Drapeau de la France France UC Nantes Atlantique
Pierre Gouault Drapeau de la France France Roubaix-Lille Métropole
Pierre Idjouadiene Drapeau de la France France Roubaix-Lille Métropole
Samuel Leroux Drapeau de la France France Roubaix-Lille Métropole
Christophe Masson Drapeau de la France France WB-Veranclassic-Aqua Protect
Thomas Vaubourzeix Drapeau de la France France Project Nice Côte d'Azur
Emiel Vermeulen Drapeau de la Belgique Belgique Roubaix Lille Métropole

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Larpe en garde à vue », sur lequipe.fr, (consulté le 5 mai 2010)
  2. Gilles Pauchard Directeur sportif à Roubaix-Lille Métropole sur directvelo.com
  3. « Cyclisme (Continentale) - Roubaix-MEL : il y aurait comme de la friture dans les oreillettes ! », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  4. « Une nouvelle direction pour Roubaix-Lille Métropole », sur directvelo.com, (consulté le 18 septembre 2016)
  5. Classements UCI 2008 et années précédentes, sur le site de l'UCI (consulté le 29 juillet 2009)
  6. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Team », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  7. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :