Pierre Cazaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pierre Cazaux
Image illustrative de l'article Pierre Cazaux
Pierre Cazaux lors des Quatre jours de Dunkerque 2009
Informations
Nom Pierre Cazaux
Date de naissance (31 ans)
Saint-Palais
Pays Drapeau de la France France
Équipes amateurs
2005-2007
2013-15.06.2014
Entente Sud Gascogne
GSC Blagnac Vélo Sport 31
Équipes professionnelles
2008-2009
2010
2011-2012
Roubaix Lille Métropole
La Française des jeux
Euskaltel-Euskadi

Pierre Cazaux, né le à Saint-Palais, est un coureur cycliste français. Professionnel de 2008 à 2012, il est membre du GSC Blagnac Vélo Sport 31 en 2013 et 2014.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Cazaux commence sa carrière professionnelle en 2008 au sein de l'Équipe continentale Roubaix Lille Métropole, avec une réputation de coureur offensif acquise chez les amateurs à l'Entente Sud Gascogne[1]. Il se classe dixième de sa première course professionnelle, le Grand Prix d'ouverture La Marseillaise[2]. Son meilleur résultat sur une course internationale est sa quatrième place au Tour du Doubs.

En 2009, il est quatrième de la Classic Loire Atlantique, cinquième des Boucles de l'Aulne, huitième de Paris-Corrèze et neuvième du Trophée des grimpeurs. En 2010, il est recruté par l'équipe La Française des jeux et effectue notamment une longue échappée lors de la 3e étape des Quatre jours de Dunkerque.

Il est engagé en 2011 par la formation Euskaltel-Euskadi[3]. Fin 2012, il n'est pas conservé par son équipe car il n'a pas marqué de point UCI[4].

Il rejoint en 2013 le GSC Blagnac Vélo Sport 31[5].

Il prévoit d'arrêter à la fin de la saison 2014[6]. Il arrête finalement le 15 juin au milieu de la saison à l'issue de Pampelune-Bayonne dont il est le tenant du titre[7].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 2006
    • Tour du Piémont Pyrénéen
  • 2007
    • 2e de Bayonne-Pampelune
    • 2e du Circuit Boussaquin
    • 2e du Circuit des vins du Blayais
  • 2008
  • 2013
    • Grand Prix d'ouverture Pierre Pinel
    • Classique de Sauveterre-de-Béarn
    • Pampelune-Bayonne
    • 1re étape du Tour des Landes
    • 2e du Prix de la ville du Mont Fujols
    • 2e du Tour du Lot-et-Garonne
    • 2e du Grand Prix Christian Fenioux
    • 3e du Tour du Piémont Pyrénéen
  • 2014
    • Ronde et Boucles Gersoises
    • 3e du Grand Prix d'ouverture Pierre Pinel

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2007 2008 2009 2010
Classement mondial UCI 272e[8]
UCI Europe Tour 765e[9] 418e[10] 345e[11]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Pierre Cazaux : « Un dossard sur le dos et tout me convient » », sur cyclismag.com,‎ (consulté le 19 janvier 2009)
  2. « Pierre Cazaux garde l'esprit du panache », sur cyclismag.com,‎ (consulté le 19 janvier 2009)
  3. « Euskaltel confirme pour Pierre Cazaux », sur cyclismactu.net,‎ (consulté le 30 septembre 2010)
  4. « Cyclisme : Pierre Cazaux, l'orange amère », sur sudouest.fr,‎ (consulté le 10 novembre 2012)
  5. « Damien Branaa et Pierre Cazaux au GSC Blagnac », sur direcvelo.com,‎ (consulté le 10 novembre 2012)
  6. Pierre Carrey, « La Grande Interview : Pierre Cazaux », sur directvelo.com,‎
  7. Pierre Carrey, « Pierre Cazaux raccroche », sur directvelo.com,‎
  8. (en) « UCI WorldTour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)
  9. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  10. « Classements Route UCI 2007 - 2008 - 10/17/2008 - Classements finaux des Circuits Continentaux UCI - Classement Individuel - Hommes Elite et Moins de 23 ans - Europe Tour », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 17 février 2015)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 11 janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :