Matthieu Boulo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boulo (homonymie).
Matthieu Boulo
Matthieu Boulo (Edinburgh).jpg
Matthieu Boulo lors du Tour Series 2016.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (30 ans)
VannesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Team Pays de Dinan
Équipes amateurs
2009AC Lanester 56
2017-Team Pays de Dinan
Équipes professionnelles

Matthieu Boulo, né le à Vannes, est un coureur cycliste français, membre de l'équipe Pays de Dinan. Professionnel de 2010 à 2016, il est actif sur route et en cyclo-cross. En 2010 et 2011, il remporte le championnat de France de cyclo-cross espoirs.

Biographie[modifier | modifier le code]

2010-2016 : carrière professionnelle[modifier | modifier le code]

Matthieu Boulo, passe professionnel en 2010 au sein de l'équipe continentale Roubaix Lille Métropole en tant qu'équipier sur la route et spécialiste de cyclo-cross. Il apporte deux titres de champion de France de cyclo-cross espoirs à cette formation en 2010 et 2011 et termine deuxième de la coupe du monde espoirs.

Non conservé par ses dirigeants à l'issue de la saison 2013, il est recruté par l'équipe Raleigh en compagnie de son coéquipier roubaisien Morgan Kneisky[1]. Il participe essentiellement aux Tour Series (en), épreuves très populaires en Angleterre, où il glane deux succès individuels à Redditch et sur l'île de Jersey. Au mois de septembre 2014 il remporte également la nocturne de Newport. En octobre, il est recruté pour un an par l'équipe continentale professionnelle Bretagne-Séché Environnement[2].

À l'issue de la saison 2015, il revient dans la formation britannique Raleigh GAC. Il participe durant l'hiver à quelques cyclo-cross. Sur route, il obtient quelques places d'honneur comme au Velothon Wales, où il termine huitième, et au critérium de Durham qu'il finit à la quatrième place.

depuis 2017 : le retour chez les amateurs[modifier | modifier le code]

Au mois de septembre 2016, il fait le choix de quitter le peloton professionnel sur route et s'engage en faveur du Team Pays de Dinan. Après une saison à 30 jours de course et ne trouvant d'accord quant à sa pratique du cyclo-cross, il décide de rompre son contrat le liant à la structure anglaise[3]. Son ambition est alors clairement de se spécialiser dans cette discipline et de participer à l'intégralité de la saison hivernale, notamment à toutes les manches de Coupe du Monde[4]. Ainsi, lors de la première manche à Las Vegas, il part de la dernière ligne pour finir, malgré tout, 15e. Lors de la 1re manche de la Coupe de France à Gervans, il casse son câble de dérailleur avant d'entamer le dernier tour et termine au pied du podium, derrière les autres spécialistes français Francis Mourey, Clément Venturini et Steve Chainel[3]. Au mois d'octobre il est sélectionné en équipe de France pour participer au championnat d'Europe de cyclo-cross organisés à Pontchâteau[5] qu'il termine en treizième position après avoir fait un tour en tête. Ses objectifs pour sa première année de reprise du cyclo-cross sont d'accumuler des points UCI en coupe du monde pour être bien placé sur les lignes de départ déterminantes en cyclo-cross l'année suivante, et de viser un podium au championnat de France à Lanarvily en janvier 2017, puis de faire un bon championnat du monde.

Pour la saison 2017-2018, Matthieu Boulo souhaite renouer avec le plus haut niveau en cyclo-cross. Pour financer ses déplacements, il lance un financement participatif qui a également pour but de promouvoir le cyclo-cross breton[6].

En 2018, il gagne la deuxième étape du Tour de la CABA (contre-la-montre par équipes) et se classe troisième des Boucles de la Marne.

Il remporte le Chrono47 une course contre-la-montre par équipes inscrite au calendrier de la Coupe de France des clubs cyclistes de DN2 avec le Team Pays de Dinan au premier semestre 2019.

Palmarès sur route[modifier | modifier le code]

Par années[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI Europe Tour 1 113e[8] nc[9] nc[10] 1 034e[11] 470e[12] 759e[13]
Légende : nc = non classé

Palmarès en cyclo-cross[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 1er janvier 2014 au 31 août 2014
  2. Du 1er septembre 2014 au 31 décembre 2014

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Matthieu Boulo chez Raleigh », sur ouest-france.fr, (consulté le 8 août 2014)
  2. « Cyclisme. Boulo et Brun chez Bretagne-Séché Environnement », sur ouest-france.fr, (consulté le 7 octobre 2014)
  3. a et b Jean-Michel Ruscitto, « Matthieu Boulo a écouté son cœur », sur directvelo.com, (consulté le 20 octobre 2016)
  4. « Matthieu Boulo. Le Morbihannais rejoint le Team Pays de Dinan », sur letelegramme.fr, (consulté le 15 octobre 2016)
  5. « Boulo et Guillemin en Bleu », sur sportbreizh.com, (consulté le 15 octobre 2016)
  6. « Matthieu Boulo : « Les oubliés du cyclisme » - Actualité - DirectVelo », DirectVelo,‎ (lire en ligne)
  7. Philippe Priser, « Tour du Pays de Lesneven et de la Côte des Légendes. Matthieu Boulo coureur tout-terrain », sur letelegramme.fr,
  8. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  9. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :