Jean-Marc Bideau

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Bideau.
Jean-Marc Bideau
Saint-Ghislain - Grand Prix Pino Cerami, 22 juillet 2015, départ (B110).JPG

Jean-Marc Bideau lors du départ du Grand Prix Pino Cerami 2015.

Informations
Naissance
Nationalité
Équipes amateurs
1997-2003 VS Scaër
2004-2006 Super Sport 35-ACNC
Équipes professionnelles

Jean-Marc Bideau, né le à Quimperlé, est un coureur cycliste français, professionnel de 2007 à 2016.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Marc Bideau lors du départ de la 2e étape des Quatre jours de Dunkerque 2014 à Hazebrouck.

Jean-Marc Bideau commence sa carrière de coureur professionnel en 2007 dans l'équipe continentale belge Unibet.com Continental, réserve de l'équipe ProTour Unibet.com. Durant cette saison, il réside en Belgique avec ses coéquipiers Lucas Persson, Viktor Folkesson et Florian Guillou[1]. Ce dernier a été son coéquipier précédemment au VS Scaër, club dans lequel il débute à 12 ans[2] et chez Super Sport 35-ACNC[3].

En 2008, Jean-Marc Bideau et Florian Guillou sont engagés par l'équipe continentale française Roubaix Lille Métropole. Ses meilleurs résultats durant cette saison sont la troisième place du Grand Prix de Beuvry-la-forêt, la huitième place du Grand Prix de Pérenchies, la douzième place du Grand Prix de Fourmies et la onzième place de la Route du Sud[4].

Bien que Roubaix Lille Métropole souhaite le conserver en 2009, Jean-Marc Bideau rejoint l'équipe continentale Bretagne-Schuller[5]. En avril, il est victime d'une fracture de la clavicule lors de la cinquième étape du Tour de Bretagne. Il revient sur la route au début du mois de juin. À la fin du mois, lors du championnat de France sur route, il effectue un travail important pour rattraper Christophe Riblon et Guillaume Levarlet, permettant ainsi à son coéquipier et partenaire d'entraînement Dimitri Champion de remporter le titre[6],[7],[8]. En juillet, il gagne une étape du Kreiz Breizh Elites. Souffrant d'une mononucléose, il met fin à sa saison en août[9].

En 2012, il gagne l'épreuve française Paris-Troyes et renouvelle ce succès en 2013.

Il participe pour la première fois au Tour de France l'année suivante et termine l'épreuve à la 115e position du classement général.

En 2015, comme en 2009, il subit une mononucléose qui l'affecte entre mai et juillet[10]. En août, lors de la deuxième étape de l'Arctic Race of Norway, Bideau à la faveur d'une échappée et du passage d'une difficulté en tête, s'adjuge une récompense de 500 kg de saumon[11]. En octobre, il chute au cours du Tour d'Émilie. Il est atteint d'une double fracture du bassin, ce qui le prive de cyclisme sur route pour une durée estimée de trois mois[10]. Au repos forcé et ayant dû passer 45 jours alité, il goûte de nouveau à la compétition le 2 mars 2016 sur le Samyn[12].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jean-Marc Bideau au Tour de l'Ain 2009

Résultats sur les grands tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

1 participation

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015
UCI Europe Tour 522e[13] 183e[14] 287e[15] 106e[16] 350e[17] 427e[18] 1119e[19]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean Marc Bideau s'est fait les dents en Belgique », sur cyclismag.com, (consulté le 26 mars 2010)
  2. « Jean-Marc Bideau : itinéraire d'un professionnel du cyclisme », sur ouest-france.fr, (consulté le 10 janvier 2017)
  3. « Guillou-Bideau : « On nous confond encore ! » », sur cyclismag.com, (consulté le 26 mars 2010)
  4. Résultats de Jean-Marc Bideau en 2008, sur cqranking.com
  5. « Jean-Marc Bideau content de revenir en Bretagne », sur cyclismag.com, (consulté le 26 mars 2010)
  6. « Bretagne-Schuller. Grandir vite », sur letelegramme.com, (consulté le 26 mars 2010)
  7. « Un entraîneur champion de France », sur cyclismag.com, (consulté le 26 mars 2010)
  8. « Jean-Marc Bideau, l'équipier du Champion », sur cyclismag.com, (consulté le 26 mars 2010)
  9. « Jean-Marc Bideau redécouvre la course cycliste », sur cyclismag.com, (consulté le 26 mars 2010)
  10. a et b « Bideau. Pas d'opération, mais trois mois d'arrêt », Le Télégramme,
  11. Jean-François Quénet, « Bennett s'offre le scalp de Kristoff », L'Équipe,‎ , p. 7
  12. « Le Samyn : Jean-Marc Bideau de retour après des mois de galère », sur www.cyclingpro.net (consulté le 6 avril 2016)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2009 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2010 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  16. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  17. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  18. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  19. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2015 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :