Émile Belot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Émile Belot
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
Le MansVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Père

Émile Belot, né le à Vendôme et mort le au Mans, est un ingénieur en chef des manufactures de l'État.

Biographie[modifier | modifier le code]

Polytechnicien, vice-président de la Société astronomique de France et lauréat de l'Académie des sciences, il s'est intéressé à l'automation et à la gestion de la production. Il a travaillé sur la fluidité industrielle (1925 Les nouvelles applications du principe de continuité ) pour mettre l'accent sur l'utilisation des machines et à ce titre on parle quelquefois de lui comme le Frederick Taylor français.

Féru d'astronomie, il a laissé plusieurs ouvrages sur ce thème et notamment L'origine des formes de la terre et des planètes, ainsi que L'origine dualiste des mondes (Essai de cosmogonie tourbillonnaire), où il émet l'hypothèse d'un proto-soleil nébuleux entrant en contact violent avec une nébuleuse plus vaste et explique qu'une telle rencontre est à l'origine des systèmes planétaires et de leur organisation selon une spirale logarithmique sur le schéma de laquelle se répartissent les planètes de ce système par absorption tourbillonnaire et concrétion des poussières de la nébuleuse bousculée. Cet ouvrage sera préfacé par Camille Flammarion.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 1911 : Essai de cosmogonie tourbillonnaire (L'origine dualiste des mondes), Paris, Gauthier-Villars
  • 1911 : Principe d'organisation systématique des machines et des usines, La Technique Moderne, tome 3, no 10
  • 1918 : L'Origine des formes de la terre et des planètes, Paris, Gauthier-Villars
  • 1922 : Exposition synthétique de l'origine dualiste des mondes (Cosmogonie tourbillonnaire), Paris, PUF
  • 1923 : L'Évolution stellaire et nébulaire étudiée à la lumière de l'évolution organique, Paris, Société philomathique
  • 1924 : L'Origine dualiste des mondes et la structure de notre Univers, préface de Camille Flammarion, Paris, Payot
  • 1925 : Les Nouvelles Applications du principe de continuité
  • 1930 : 1 ̊ Les Systèmes planétaires sont-ils rares ou fréquents dans les univers stellaires. 2 ̊ Métamorphose et évolution de la masse terrestre depuis son émission par le protosoleil jusqu'à sa condensation sphéroïdale, Paris, Masson
  • 1931 : La Naissance de la terre et de ses satellites. Leur évolution cosmique, Paris, Gauthier-Villars
  • 1932 : Enseignements de la cosmogonie moderne, Paris, Bloud & Gay

Bibliographie[modifier | modifier le code]