Élections municipales de 2014 à Amiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Élections municipales de 2014 dans la Somme.

Les élections municipales se sont déroulées les 23 et à Amiens.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le mode de scrutin à Amiens est celui des villes de plus de 1 000 habitants : la liste arrivée en tête obtient la moitié des 55 sièges du conseil municipal. Le reste est réparti à la proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés. Un deuxième tour est organisé si aucune liste n'atteint la majorité absolue et au moins 25 % des inscrits au premier tour. Seules les listes ayant obtenu aux moins 10 % des suffrages exprimés peuvent s'y présenter. Les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés peuvent fusionner avec une liste présente au second tour.

Contexte[modifier | modifier le code]

Contexte électoral[modifier | modifier le code]

Lors des municipales de 2008, Gilles Demailly (PS) l'avait emporté face à Gilles de Robien (NC). Tête de liste de la gauche unie (PS-PRG-PC-MRC-Verts), il avait fait face à un déficit de notoriété : en décembre 2007, un sondage le créditait de 51 % de notoriété, 23 % de bonnes opinions et 40 % d'intention de vote au second tour[1]. Pourtant, il avait créé la surprise dès le premier tour en devançant le maire sortant, Gilles de Robien, ancien ministre et maire de la ville depuis 1989. Au second tour, le , il le battait largement avec 56,21 % des voix, soit 12,42 points de plus que son adversaire. Il lui succédait à la mairie d'Amiens le [2] et à la tête de la Communauté d'agglomération Amiens Métropole le .

Le , contre toute attente, il annonce qu'il ne brigue pas un second mandat de maire aux municipales de 2014[3].

Enjeux[modifier | modifier le code]

Candidats[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Belvalette (dit usé) (SE) : tête de liste du Parti Sans Cible. Montée par un collectif issu du milieu artistique, cette liste mène une campagne parodique et dénonce la fermeture de son local par la mairie, pour raisons de sécurité[4] : liste Parti Sans Cible (SE).
  • Bruno Paleni (LO) : enseignant et militant syndical, candidat aux municipales de 2001 et 2008 : liste Lutte ouvrière, faire entendre les travailleurs (LO).
  • Mohamed Boulafrad (DVG) : conseiller municipal et régional, ancien secrétaire de la section Léon Blum placée sous tutelle. Exclu du PS pour avoir présenté sa propre liste, il se réclame du Centre-gauche : liste Réussir ensemble pour Amiens (DVG).
  • Yves Dupille (ex-MNR) : instituteur à Amiens, candidat à plusieurs élections (législatives en 88 et 93 dans l'ex-1ère circonscription d'Amiens-Nord sous la bannière FN ; les cantonales en 2008 et les municipales à Amiens en 2001 pour le MNR) : liste Amiens Bleu Marine (RBM)[11].

Sondages[modifier | modifier le code]

Sondage Ifop-Fiducial (27 février au 1er mars 2014)[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Source Date de réalisation Panel
Liste conduite par
Aube nouvelle - PG - COM PS - PCF - EELV - MRC - PRG DVG UDI - UMP - MoDem - DLR RBM
Cédric Maisse Thierry Bonté Mohamed Boulafrad Brigitte Fouré Yves Dupille
Ifop-Fiducial
27 février au 1er mars 2014
602
8%
32%
2%
42%
16%

Second tour[modifier | modifier le code]

Source Date de réalisation Panel
Liste conduite par
PS - PCF - EELV - MRC - PRG UDI - UMP - MoDem - DLR RBM
Thierry Bonté Brigitte Fouré Yves Dupille
Ifop-Fiducial
27 février au 1er mars 2014
602
40 %
47 %
13 %

Sondage Ipsos-Steria (14 au 15 mars 2014)[modifier | modifier le code]

Premier tour[modifier | modifier le code]

Source Date de réalisation Panel
Liste conduite par
SE LO Aube nouvelle - PG - COM PS - PCF - EELV - MRC - PRG DVG UDI - UMP - MoDem - DLR RBM
Nicolas Belvalette Bruno Paleni Cédric Maisse Thierry Bonté Mohamed Boulafrad Brigitte Fouré Yves Dupille
Ipsos-Steria
14 au 15 mars 2014
603
2%
3%
6%
32%
1%
42%
14%

Second tour[modifier | modifier le code]

Source Date de réalisation Panel
Liste conduite par
PS - PCF - EELV - MRC - PRG UDI - UMP - MoDem - DLR RBM
Thierry Bonté Brigitte Fouré Yves Dupille
Ipsos-Steria
14 au 15 mars 2014
603
43 %
43 %
14 %

Résultats[modifier | modifier le code]

Amiens[modifier | modifier le code]

  • Maire sortant : Gilles Demailly (PS)
  • 55 sièges à pourvoir (population légale 2011 : 133 327 habitants)
Résultats de l'élection municipale des 23 et 30 mars 2014 à Amiens[12]
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix %
Brigitte Fouré UDI-UMP-MoDem 16 533 44,79 19 062 50,39 42
Rassemblés pour agir
Thierry Bonté PS-EELV-PCF 9 098 24,65 12 788 33,80 9
Osons Amiens ensemble
Yves Dupille FN 5 739 15,55 5 981 15,81 4
Amiens bleu Marine
Cédric Maisse PG 3 273 8,87
L'aube nouvelle : Amiens combat l'austérité
Bruno Paleni LO 944 2,56
Lutte ouvrière faire entendre le camp des travailleurs
Nicolas Belvalette DVG 801 2,17
Parti sans cible
Mohamed Boulafrad DVG 520 1,41
Réussir ensemble pour Amiens
Inscrits 73 923 100,00 73 912 100,00
Abstentions 35 472 47,99 34 437 46,59
Votants 38 451 52,01 39 475 53,41
Blancs et nuls 1 543 4,01 1 644 4,16
Exprimés 36 908 95,99 37 831 95,84

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :