Élections municipales de 2014 à Strasbourg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Article général Pour un article plus général, voir Élections municipales de 2014 dans le Bas-Rhin.
Panneaux électoraux devant l’Hôtel de Ville de Strasbourg.
Les bulletins de vote du premier tour.
Vote en famille à l’Hôtel de Ville au premier tour.
Roland Ries après la victoire du second tour.
Alain Jund et Roland Ries à la soirée du second tour, France 3 Alsace le 30 mars 2014.
Fabienne Keller et François Loos à la soirée du second tour, France 3 Alsace le 30 mars 2014.
Fabienne Keller et Jean-Luc Schaffhauser à la soirée du second tour, France 3 Alsace le 30 mars 2014.
Roland Ries prononce son discours d’investiture.
Le doyen d’âge du Conseil municipal, Abdelaziz Meliani, remet l’écharpe de maire de Strasbourg à Roland Ries le 5 avril 2014.

Les élections municipales ont eu lieu les 23 et à Strasbourg.

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Le mode de scrutin à Strasbourg est celui des villes de plus de 1 000 habitants : la liste arrivée en tête obtient la moitié des 65 sièges du conseil municipal. Le reste est réparti à la proportionnelle entre toutes les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés. Un deuxième tour est organisé si aucune liste n'atteint la majorité absolue et au moins 25 % des inscrits au premier tour. Seules les listes ayant obtenu aux moins 10 % des suffrages exprimés peuvent s'y présenter. Les listes ayant obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés peuvent fusionner avec une liste présente au second tour.

Contexte[modifier | modifier le code]

Contexte électoral[modifier | modifier le code]

Enjeux[modifier | modifier le code]

Candidats et résultats[modifier | modifier le code]

  • Maire sortant : Roland Ries (PS)
  • 65 sièges à pourvoir (population légale 2011 : 272 222 habitants)
Résultats des élections municipales des 23 et 30 mars 2014 à Strasbourg[1]
Tête de liste Liste Premier tour Second tour Sièges
Voix % Voix % CM CC
Roland Ries * PS 22 206 31,24 36 623 46,96 48 35
Alain Jund EELV 6 059 8,52
Fabienne Keller UMP-MoDem 23 404 32,92 35 114 45,02 15 11
François Loos UDI 5 371 7,55
Jean-Luc Schaffhauser FN 7 779 10,94 6 243 8,00 2 1
Jean-Claude Val FG 2 819 3,96
Tuncer Saglamer SE 1 870 2,63
Armand Tenesso USD 771 1,08
Pierrette Morinaud LO 519 0,73
Elisabeth Del Grande POI 283 0,39
Inscrits 145 864 100,00 145 867 100,00
Abstentions 73 398 50,32 66 046 45,28
Votants 72 466 49,68 79 821 54,72
Blancs et nuls 1 385 1,91 1 841 2,31
Exprimés 71 081 98,09 77 980 97,69
* Liste du maire sortant

Élus au conseil municipal et au conseil de la communauté urbaine de Strasbourg[modifier | modifier le code]

Les élus au conseil de la communauté urbaine figurent en gras.

Liste Roland Ries, 36 623 voix (46,96 %) - 48 sièges : Roland Ries, Nawel El Mrini, Alain Fontanel, Mine Günbay, Alain Jund, Anne-Pernelle Richardot, Robert Herrmann, Françoise Buffet, Philippe Bies, Marie-Dominique Dreyssé, Mathieu Cahn, Nicole Dreyer, Olivier Bitz, Chantal Cutajar, Éric Schultz, Camille Gangloff, Paul Meyer, Jeanne Barseghian, Éric Elkouby, Catherine Trautmann, Serge Oehler, Ada Reichhart, Abdelkarim Ramdane, Caroline Barrière, Patrick Roger, Souad El Maysour, Syamak Agha Babaei, Édith Peirotes, Nicolas Matt, Françoise Bey, Jean-Baptiste Mathieu, Françoise Schaetzel, Jean-Baptiste Gernet, Christel Kohler, Alexandre Feltz, Martine Jung, Henri Dreyfus, Maria Fernanda Gabriel Hanning, Jean Werlen, Annick Neff, Christian Spiry[2], Françoise Werckmann, Luc Gillmann, Suzanne Kempf, Michaël Schmidt, Michèle Seiler, Jean-Jacques Gsell, Mina Bezzari, Abdelaziz Meliani[3].

Liste Fabienne Keller, 35 114 voix (45,03 %) - 15 sièges : Fabienne Keller, François Loos, Bornia Tarall, Pascal Mangin, Catherine Balouka, Jean-Philippe Maurer, Catherine Zuber, Jean-Emmanuel Robert, Laurence Vaton, Jean-Philippe Vetter, Martine Calderoli-Lotz, Éric Senet, Pascale Jurdant-Pfeiffer, Thomas Rémond, Elsa Schalck.

Liste Jean-Luc Schaffhauser, 6 243 voix (8,01 %) - 2 sièges : Jean-Luc Schaffhauser (démissionne en 2019, remplacé par Andréa Didelot[4]), Julia Abraham[5].

La non-élection comme eurodéputée de Catherine Trautmann va amener un remaniement au sein des vice-présidences de la CUS et des adjoints de la ville de Strasbourg , Souad El Maysour récupère un poste d'adjoint à la ville et cède son poste de vice-présidente de la CUS à Catherine Trautmann[6].

Maire[modifier | modifier le code]

Le maire de Strasbourg et ses adjoints.

Roland Ries, maire sortant PS a été réélu avec 48 voix sur 65 lors de la séance d’installation du conseil municipal de Strasbourg qui a eu lieu le .

La séance a été présidée par M. Abdelaziz Meliani, doyen d’âge du conseil municipal et vice-président de la Communauté urbaine de Strasbourg[7].

Adjoints et adjointes au maire[modifier | modifier le code]

Conseiller municipal Parti politique Poste Délégations
Alain Fontanel PS 1er adjoint
Nawel Rafik-Elmrini PS 2e adjointe
Mathieu Cahn PS 3e adjoint
Françoise Buffet PS 4e adjointe
Alain Jund EELV 5e adjoint
Mine Günbay PS 6e adjointe
Robert Herrmann PS 7e adjoint
Chantal Cutajar PS 8e adjointe
Olivier Bitz PS 9e adjoint
Nicole Dreyer PS 10e adjointe
Serge Oehler PS 11e adjoint
Pernelle Richardot PS 12e adjointe
Éric Elkouby PS 13e adjoint
Marie-Dominique Dreyssé EELV 14e adjointe
Paul Meyer PS 15e Adjoint
Annick Neff PS 16e Adjointe
Alexandre Feltz PS 17e Adjoint
Christel Kohler PS 18e Adjointe
Éric Schultz SE 19e Adjoint
Souad El Maysour PS 20e Adjoint

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]