Élections régionales de 1998 en Picardie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Élections régionales de 1998 en Picardie
Type d’élection Élections régionales
Postes à élire 57 conseillers régionaux
Corps électoral et résultats
Inscrits 1 258 369
Votants 779 330
65,40 % en diminution 6,4

Votes exprimés 742 231
Votes blancs et nuls 36 829
French party PS.svg Gauche parlementaire
Voix 226 395
30,49 %
en augmentation 5,7
Sièges obtenus 22 en augmentation 7
French party UDF.svg Droite parlementaire
Voix 210 509
28,35 %
en diminution 5,3
Sièges obtenus 19 en diminution 3
French party FN.svg Front national
Voix 137 150
18,47 %
en augmentation 5
Sièges obtenus 11 en augmentation 3
French party LO.svg Lutte ouvrière
Voix 50 684
6,83 %
Sièges obtenus 3 en augmentation 3
Président du conseil régional
Sortant Élu
Charles Baur
UDF
Charles Baur
UDF
La région Picardie

Les élections régionales ont eu lieu le . Malgré la victoire de la Gauche plurielle lors du scrutin, le président sortant Charles Baur (UDF) se maintient dans ses fonctions grâce à l'apport des voix des élus FN

Mode de scrutin[modifier | modifier le code]

Les conseillers régionaux sont élus au scrutin de liste à la représentation proportionnelle suivant la règle de la plus forte moyenne, en un seul tour.

Chaque département forme une circonscription : les sièges sont répartis entre les listes ayant obtenu plus de 5 % des suffrages exprimés. Ils sont attribués selon l'ordre de présentation sur la liste.

Résultats de 1992[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales du en Picardie[1]
Partis Voix Sièges (57)
# % # %
UDF-RPR-CNIP 277 588 33,63
22
38,60
PS 123 436 14,95
15
26,32
PCF 81 377 9,86
FN 111 432 13,50
8
14,04
Verts 66 774 8,09
5
8,77
CPNT 62 754 7,60
3
5,26
GE 61 186 7,41
4
7,02
EXG 18 148 2,20
DVD 12 773 1,55
DVG 9 955 1,21
Inscrits 1 209 836 100,00
Abstentions 340 870 28,17
Votants 868 966 71,83
Blancs et nuls 43 543 5,01
Exprimés 835 423 94,99

Contexte régional[modifier | modifier le code]

Conseil régional sortant[modifier | modifier le code]

Assemblée sortante
Parti Sigle Élus Groupe
Majorité (24 sièges)
Union pour la démocratie française UDF 13 Intergroupe RPR-UDF
Rassemblement pour la république RPR 7
Divers droite DVD 1
Chasse, pêche, nature et tradition CPNT 3 Chasse, pêche, nature et tradition
Opposition de Gauche (20 sièges)
Parti socialiste PS 9 Socialiste
Parti communiste français PCF 6 Communiste
Les Verts Verts 5 Écologie indépendante
Opposition d'Extrême droite (9 sièges)
Front national FN 9 Front national
Opposition Écologiste (4 sièges)
Génération écologie GE 4 Génération Écologie
Président du Conseil Régional
Charles Baur (UDF-FD)

Candidats[modifier | modifier le code]

Têtes de liste départementale[modifier | modifier le code]

Listes Aisne Oise Somme
Listes Lutte ouvrière Dominique Pecqueur Roland Szpirko Raymond Hallard
Listes PS-PCF-MDC-PRG Gérard Lalot (PCF) Walter Amsallem (PS) Francis Lecul (PS)
Listes Verts Catherine Arribas Arnaud Caron Christophe Porquier
Listes Écologie Picardie GE-MEI Jacques Samyn (MEI) Bernard Lahitte(GE) Hubert Delarue (GE)
Listes Faire la Picardie RPR-UDF Charles Baur (UDF) Patrice Fontaine (RPR) Alain Gest (UDF)
Listes Le mouvement des Régions CPNT-CNIP Alain Betems (CPNT) Guy Harlé d'Ophove (CNIP) Michel Blondin (CPNT)
Listes FN Wallerand de Saint Just Pierre Descaves Raynald Brasseur

Résultats[modifier | modifier le code]

Régionaux[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales du en Picardie[2]
Partis Voix Sièges (57)
# % # %
PS-PCF-PRG 226 395 30,49
22
38,60
UDF-RPR* 210 509 28,35
19
33,33
FN 137 150 18,47
11
19,30
LO 50 684 6,83
3
5,26
CPNT-CNIP 36 685 4,94
1
1,75
Verts 35 562 4,79
1
1,75
GE-MEI 26 022 3,50
DVD 6 735 0,91
MPF 6 626 0,89
DIV 5 863 0,79
 
Inscrits 1 258 369 100,00  
Abstentions 479 039 38,07  
Votants 779 330 65,40  
Blancs et nuls 36 829 4,73  
Exprimés 742 231 95,27  

* liste du président sortant

Départementaux[modifier | modifier le code]

Aisne[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales du dans l'Aisne[2]
Liste Tour unique Sièges
Voix %
Gérard Lalot
Parti communiste français (PS - PRG)
71 156 32,91
7
41,18 %
Charles Baur  sortant 
UDF (Force démocrate) (RPR)
64 964 30,05
6
35,29 %
Wallerand de Saint-Just
Front national
36 938 17,08
3
17,65 %
Dominique Pecqueur
Lutte ouvrière
16 706 7,73
1
5,88 %
Catherine Arribas
Les Verts
10 752 4,97
Alain Betems
Chasse, pêche, nature et traditions (CNIP)
9 177 4,24
Jacques Samyn
Génération écologie (MÉI)
6 512 3,01
Inscrits 370 156 100,00 17
Abstentions 143 304 38,71
Votants 226 852 61,29
Blancs et nuls 10 647 4,69
Exprimés 216 205 95,31

Oise[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales du dans l'Oise[2]
Liste Tête
de liste
Voix Sièges (23)
# % # %
PS-PCF-PRG Walter Amsallem 79 389 28,05
8
34,78
RPR-UDF* Patrice Fontaine 71 326 25,20
7
30,43
FN Pierre Descaves 68 984 24,37
6
26,09
LO Roland Szpirko 17 409 6,15
1
4,35
Verts Arnaud Caron 14 266 5,04
1
4,35
DVD Bernard Dufossé 6 735 2,38
MPF Jean-Claude Giret 6 626 2,34
GE-MEI Bernard Lahitte 6 175 2,18
CNIP-CPNT Guy Harlé d'Opove 6 120 2,16
ECO Georges Toutain 6 037 2,13
 
Inscrits 495 238 100,00  
Abstentions 198 624 40,11  
Votants 296 614 59,89  
Blancs et nuls 13 547 2,73  
Exprimés 283 067 57,16  

* liste du président sortant

Somme[modifier | modifier le code]

Résultats des élections régionales du dans la Somme[2]
Liste Tête
de liste
Voix Sièges (17)
# % # %
PS-PCF-PRG Francis Lecul 75 850 31,18
7
41,18
UDF-RPR* Alain Gest 74 489 30,63
6
35,29
FN Raynald Brasseur 31 228 12,84
2
11,76
CPNT-CNIP Michel Blondin 21 388 8,79
1
5,88
LO Raymond Hallard 16 569 6,81
1
5,88
Verts Christophe Porquier 10 544 4,34
GE-MEI Hubert Delarue 7 298 3,00
SIV Jean-Claude Masse 5 863 2,41
 
Inscrits 392 975 100,00  
Abstentions 137 111 34,89  
Votants 255 864 65,11  
Blancs et nuls 12 635 3,22  
Exprimés 243 229 61,89  

* liste du président sortant

Conseil régional élu[modifier | modifier le code]

Élus[modifier | modifier le code]

02 60 80 TOTAL
  Parti socialiste 4 6 3 13 en augmentation 4 Gauche plurielle
22
  Parti communiste français 2 2 3 7 en augmentation 1
  Mouvement des citoyens 1 / 1 2 en augmentation 2
  Rassemblement pour la république 3 4 3 10 en stagnation ' Faire la Picardie
19
  Union pour la démocratie française 3 3 3 9 en diminution 3
  Front national 3 6 2 11 en augmentation 3 Front national
11
  Lutte ouvrière 1 1 1 3 en augmentation 3 Lutte ouvrière
3
  Les Verts / 1 / 1 en diminution 4 Les Verts
1
  Chasse, pêche, nature et tradition / / 1 1 en diminution 2 Le Mouvement des Régions
1
TOTAL ÉLUS 17 23 17 57

Groupes politiques[modifier | modifier le code]

Assemblée élue par partis
Parti Sigle Élus Groupe
Opposition de Gauche (23 sièges)
Parti socialiste PS 13 Socialiste
Parti communiste français PCF 7 Communiste
Mouvement des citoyens MDC 2 MDC - Verts
Les Verts Les Verts 1
Majorité (20 sièges)
Rassemblement pour la république RPR 7 Intergroupe Alliance RPR-UDF
Union pour la démocratie française UDF 3
Union pour la démocratie française UDF 4 Union pour la Picardie
Rassemblement pour la République RPR 2
Chasse, pêche, nature et tradition CPNT 1
Union pour la démocratie française UDF 2 UDF/RPR
Rassemblement pour la république RPR 1
Extrême droite (11 sièges)
Front national FN 11 Front national
Opposition LO (3 sièges)
Lutte ouvrière LO 3 Lutte ouvrière
Président du Conseil Régional
Charles Baur (UDF-FD)

Élection du Président du Conseil régional[modifier | modifier le code]

Étant arrivé en tête du scrutin, la gauche obtient une majorité relative à l'assemblée régionale. À la suite d'un accord, la candidature de la Gauche plurielle revient au communiste Gérard Lalot. Minoritaire, Charles Baur, président de la région depuis se représente. Le Front national fort de ses 11 élus présente Pierre Descaves tandis que Roland Szpirko est candidat pour Lutte ouvrière qui fait son entrée au conseil régional avec 3 élus.

Aucun des groupes ayant la majorité absolue, la Gauche plurielle attend le troisième tour où la majorité relative suffit pour remporter la présidence.

  • Au premier tour, Gérard Lalot arrive en tête en obtenant les 23 voix de gauche, Charles Baur réunis 19 des 20 voix de droite (Bertrand Labarre, maire RPR de Noyon, ayant voté blanc). Le FN et LO obtiennent leurs nombres de voix respectifs.
  • Au second tour, alors que les quatre candidatures sont maintenues, aucun bulletin ne se porte sur Pierre Descaves. Les 11 élus FN ayant voté Charles Baur, ce dernier réunis une majorité absolue de 30 voix.

Les élus de gauche indignés demandent alors la démission de Charles Baur et quittent l’hémicycle. Quelques minutes après l'annonce du scrutin, ce dernier est suspendu de l'UDF (François Bayrou et Alain Madelin lui demanderont eux aussi de démissionner). Cependant la plupart des élus RPR et UDF approuvent l'élection de leur chef de file, préférant ce scénario à l'élection d'un communiste à la tête de la région.

La semaine suivante, le conseil régional se réunit pour l'élection des vice-présidents. C'est un exécutif restreint de quatre postes qui fut élu avec les 11 voix FN. Quatre conseillers régionaux de droite (Alain Gest et Brigitte Fouré de l'UDF ; Roger Mézin et Bertrand Labarre du RPR) se sont abstenus lors de ces élections pour contester le soutien du Front national à cet exécutif.

Candidats Partis Premier tour Deuxième tour
Voix % Voix %
Gérard Lalot  PCF 23 41,07 23 41,07
Charles Baur  sortant   réélu  UDF (FD) 19 33,93 30 53,57
Pierre Descaves  FN 11 19,64 0 0,00
Roland Szpirko  LO 3 5,36 3 5,36
Inscrits 57 100,00 57 100,00
Exprimés 56 98,25 56 98,25

Exécutif[modifier | modifier le code]

Titulaire Parti Fonction Compétences
Charles Baur UDF-FD Président
Patrice Fontaine RPR 1er Vice-président Développement rural et urbain - Finances régionales et Contrat de plan - Tourisme - Infrastructures et transports - Europe - Relations Interrégionales
Jacques Larangot UDF-FD 2e Vice-président Agriculture
Thérèse Hart RPR 3e Vice-présidente Personnel
Michel Blondin CPNT 4e Vice-président Environnement - Sport

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]