Église des Saints Apôtres (Athènes)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église des Saints Apôtres, Athènes
Intérieur

L’église des Saints Apôtres, également connue sous le nom de Saints Apôtres de Solaki (grec moderne : Άγιοι Απόστολοι Σολάκη), est située dans l'ancienne Agora d'Athènes, en Grèce, à côté de la Stoa d'Attale, et peut être datée de la fin du Xe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

« Solakis » peut être le nom de famille de ceux qui ont parrainé une rénovation ultérieure de l'église, ou de « Solaki » pour la zone densément peuplée autour de l'église au XIXe siècle.

L'église est particulièrement importante en tant que seul monument de l'Agora, autre que le temple d'Héphaïstos, à survivre intact depuis sa fondation, et pour son architecture : c'était la première église importante de la période byzantine moyenne à Athènes, et marque le début du « type athénien » combinant avec succès les formes simples à quatre piliers avec les formes en croix inscrite. L'église a été construite en partie sur un nymphée du IIe siècle et a été restaurée dans sa forme originale entre 1954 et 1957.

À partir des preuves de diverses réparations et reconstructions, quatre phases de construction distinctes peuvent être distinguées. Le plan d'origine est une croix avec des absides sur quatre côtés et un narthex sur le côté ouest, avec quatre colonnes supportant un dôme. L'autel et le sol étaient à l'origine en marbre. Les carreaux sur les murs extérieurs ont des motifs décoratifs de type coufique.

Fresques dans le dôme principal de l'église.

Quelques peintures murales survivantes dans le bas-côté central datent du XVIIe siècle et des peintures d'églises voisines ont également été placées ailleurs dans l'église.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]