Église Saint-Michel de Penta-di-Casinca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église San Michele de Penta-di-Casinca
Image dans Infobox.
Façade de l'église
Présentation
Type
Culte
Destination initiale
Destination actuelle
Culte, prière
Dédicataire
Saint Michel
Style
Construction
1760
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Haute-Corse
voir sur la carte de la Haute-Corse
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

L'église Saint-Michel est une église paroissiale catholique située à Penta di Casinca en Haute-Corse. Construite à la fin du XVIIIe siècle (elle est datée de 1760), elle est classée monument historique en 1990.

Histoire[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Michel (ou San Michele), datée de 1760, a été construite en remplacement de l'édifice antérieur, du Xe siècle. De style baroque, l'édifice est composé d'une nef centrale et de bas-côtés, avec un chœur à chevet plat. Son clocher à deux niveaux percés de baies cintrées, est accolé au chevet. L'église est inscrite Monument historique pour son décor intérieur[1].

Mobilier[modifier | modifier le code]

Intérieur de l'église Saint-Michel

L'édifice recèle des œuvres classées monuments historiques :

  • ostensoir en argent ciselé, datant de 1757[2] ;
  • calice en argent doré du XVIIe siècle[3] ;
  • calice en argent doré daté limite des XVIIe et XVIIIe siècles[4].

Et également :

  • statue (petite nature) Immaculée Conception du XIXe siècle[5] ;
  • ensemble de l'autel secondaire de la confrérie du Rosaire de la 2e moitié du XVIIIe siècle (?)[6] ;
  • tableau d'autel Donation du Rosaire par la Vierge à l'Enfant à saint Dominique en présence de saint Vincent Ferrier limite des XVIIIe et XIXe siècles[7] ;
  • ensemble de l'autel secondaire de saint Joseph limite des XVIIIe et XIXe siècles[8] ;
  • tableau d'autel Mort de saint Joseph limite des XVIIIe et XIXe siècles[9] ;
  • statue (petite nature) Christ mort du XVIIIe siècle (?)[10] ;
  • chaire à prêcher[11] ;
  • meuble de sacristie (chasublier-commode) du XVIIIe siècle (?)[12] ;
  • tableau commémoratif Consécration de l'église paroissiale Saint-Michel de 1760[13] ;
  • tableau Saint Roch du 3e quart du XVIIIe siècle (?)[14] ;
  • tableau Double Trinité daté limite des XVIIe et XVIIIe siècles[15] ;
  • tableau Vierge à l'Enfant dite Vierge au chapelet de 1862, donné par l'Empereur Napoléon III[16] ;
  • peintures monumentales : Figures bibliques, ornementation datées du 3e quart du XIXe siècle[17] ;
  • calice ((no) 1)[18] ;
  • calice ((no) 2)[19] ;
  • calice, patène[20] ;
  • ostensoir-soleil[21] ;
  • le mobilier[22] ;
  • ensemble du maître-autel de saint Michel[23] ;
  • seau à eau bénite[24].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice no PA00099267, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Notice no PM2B000789, base Palissy, ministère français de la Culture
  3. Notice no PM2B000788, base Palissy, ministère français de la Culture
  4. Notice no PM2B000787, base Palissy, ministère français de la Culture
  5. Notice no IM2B000206, base Palissy, ministère français de la Culture
  6. Notice no IM2B000208, base Palissy, ministère français de la Culture
  7. Notice no IM2B000209, base Palissy, ministère français de la Culture
  8. Notice no IM2B000211, base Palissy, ministère français de la Culture
  9. Notice no IM2B000212, base Palissy, ministère français de la Culture
  10. Notice no IM2B000213, base Palissy, ministère français de la Culture
  11. Notice no IM2B000214, base Palissy, ministère français de la Culture
  12. Notice no IM2B000215, base Palissy, ministère français de la Culture
  13. Notice no IM2B000216, base Palissy, ministère français de la Culture
  14. Notice no IM2B000217, base Palissy, ministère français de la Culture
  15. Notice no IM2B000218, base Palissy, ministère français de la Culture
  16. Notice no IM2B000219, base Palissy, ministère français de la Culture
  17. Notice no IM2B000220, base Palissy, ministère français de la Culture
  18. Notice no IM2B000221, base Palissy, ministère français de la Culture
  19. Notice no IM2B000222, base Palissy, ministère français de la Culture
  20. Notice no IM2B000223, base Palissy, ministère français de la Culture
  21. Notice no IM2B000224, base Palissy, ministère français de la Culture
  22. Notice no IM2B000225, base Palissy, ministère français de la Culture
  23. Notice no IM2B000423, base Palissy, ministère français de la Culture
  24. Notice no IM2B000424, base Palissy, ministère français de la Culture

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicolas Mattei, Les églises baroques de Corse : à la découverte d'un langage oublié, Ajaccio, DCL Éditions, , 127 p. (ISBN 2-911797-38-8)

Articles connexes[modifier | modifier le code]