Ägyptisches Museum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

52° 31′ 10″ N 13° 23′ 54″ E / 52.5194, 13.39833 ()

Ancien siège de la collection égyptienne, à Charlottenburg, entre 1967 et 2005

L'Ägyptisches Museum und Papyrussammlung de Berlin contenait l'une des plus importantes collections au monde d'objets de l'Égypte antique avant le transfert de la collection en 2009.

Historique[modifier | modifier le code]

Le musée est créé en 1828 sous le règne de Frédéric-Guillaume III de Prusse par Giuseppe Passalacqua, ancien maquignon de Trieste, lequel après avoir essayé de vendre sa collection à la France qui l'avait trouvée trop onéreuse, l'a vendue à la Prusse avec en plus le poste de directeur du musée.

Entre 1842 et 1845, une expédition prussienne travaillant en Égypte reçoit 1 500 pièces de Méhémet Ali. Les plus intéressantes sont rapportées des fouilles d'Amarna entre 1911 et 1914.

La collection était exposée au Neues Museum, détruit en 1945. Elle a ensuite été répartie entre divers musées berlinois. Elle regagne en 2009 le Neues Museum reconstruit.

Directeurs[modifier | modifier le code]

Pièces célèbres[modifier | modifier le code]

La pièce la plus connue de la collection est le buste de Néfertiti.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Papyrus[modifier | modifier le code]

De nombreux papyrus sont conservés à l'Ägyptisches Museum, parmi ceux-ci

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]