Différences entre les versions de « Parécoxib »

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Nouvelle page : Le '''Parécoxib''' est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) qui inhibe sélectivement l’isoforme COX-2 de la cyclo-oxygénase. Il est indiqué pour le soulagem...)
 
Ligne 1 : Ligne 1 :
Le '''Parécoxib''' est un [[anti-inflammatoire non stéroïdien]] (AINS) qui inhibe sélectivement l’isoforme COX-2 de la [[cyclo-oxygénase]]. Il est indiqué pour le soulagement des douleurs de l’[[arthrose]] ou de la [[polyarthrite rhumatoïde]] ainsi que dans le traitement de la [[dysménorrhée primaire]]. <ref name=liege> {{Article |langue= |auteur1=A.J. SCHEEN et M. MALAISE |titre= LE MÉDICAMENT DU MOIS, Valdécoxib (Bextra®)|périodique=Rev Med Liege |volume=59 |numéro=4 |jour= |mois= |année=2004 |pages=251-254 |issn=0370-629X |lire en ligne=http://hdl.handle.net/2268/12508 }} </ref>
Le '''Parécoxib''' est un [[anti-inflammatoire non stéroïdien]] (AINS) qui inhibe sélectivement l’isoforme COX-2 de la [[cyclo-oxygénase]]. Il est indiqué pour le soulagement des douleurs de l’[[arthrose]] ou de la [[polyarthrite rhumatoïde]] ainsi que dans le traitement de la [[dysménorrhée primaire]]. <ref name=liege> {{Article |langue= |auteur1=A.J. SCHEEN et M. MALAISE |titre= LE MÉDICAMENT DU MOIS, Valdécoxib (Bextra®)|périodique=Rev Med Liege |volume=59 |numéro=4 |jour= |mois= |année=2004 |pages=251-254 |issn=0370-629X |lire en ligne=http://hdl.handle.net/2268/12508 }} </ref>


== Mode d'action ==
== Mode d'action ==
Il présente une structure chimique particulière (un [[sulfonamide]] avec un groupement [[méthyl]] sur
Il présente une structure chimique particulière (un [[sulfonamide]] avec un groupement [[méthyl]] sur
l’anneau isoxazol) en comparaison avec les autres inhibiteurs spécifiques de la COX-2. Cette structure permet une liaison supplémentaire avec la COX-2, très près de son site actif. <ref name=liege />
l’anneau isoxazol) en comparaison avec les autres inhibiteurs spécifiques de la COX-2. Cette structure permet une liaison supplémentaire avec la COX-2, très près de son site actif. <ref name=liege />

== Administration ==
Le Parecoxib a été le premier des inhibateurs de la COX-2 disponible pour administration [[parentérale]] (par voie intraveineuse ou intramusculaire) contre la douleur postopératoire aiguë chez les adultes. <ref> {{Article |langue=en |auteur1=Lloyd R, Derry S, Moore RA, McQuay HJ |titre= Intravenous or intramuscular parecoxib for acute postoperative pain in adults|périodique=Cochrane Database of Systematic Reviews 2009 |volume= |numéro=2 |jour= |mois= |année= en ligne 2009, avec mise à jour le 9 novembre 2011|pages=|doi=10.1002/14651858.CD004771.pub4 |lire en ligne=http://summaries.cochrane.org/fr/CD004771/parecoxib-administre-par-voir-intramusculaire-ou-intraveineuse-injecte-dans-le-muscle-ou-dans-la-veine-contre-la-douleur-postoperatoire-aigue-chez-les-adultes }} </ref>


== Notes et références ==
== Notes et références ==

Version du 18 avril 2014 à 14:58

Le Parécoxib est un anti-inflammatoire non stéroïdien (AINS) qui inhibe sélectivement l’isoforme COX-2 de la cyclo-oxygénase. Il est indiqué pour le soulagement des douleurs de l’arthrose ou de la polyarthrite rhumatoïde ainsi que dans le traitement de la dysménorrhée primaire. [1]

Mode d'action

Il présente une structure chimique particulière (un sulfonamide avec un groupement méthyl sur l’anneau isoxazol) en comparaison avec les autres inhibiteurs spécifiques de la COX-2. Cette structure permet une liaison supplémentaire avec la COX-2, très près de son site actif. [1]

Administration

Le Parecoxib a été le premier des inhibateurs de la COX-2 disponible pour administration parentérale (par voie intraveineuse ou intramusculaire) contre la douleur postopératoire aiguë chez les adultes. [2]

Notes et références

  1. a et b A.J. SCHEEN et M. MALAISE, « LE MÉDICAMENT DU MOIS, Valdécoxib (Bextra®) », Rev Med Liege, vol. 59, no 4,‎ , p. 251-254 (ISSN 0370-629X, lire en ligne)
  2. (en) Lloyd R, Derry S, Moore RA, McQuay HJ, « Intravenous or intramuscular parecoxib for acute postoperative pain in adults », Cochrane Database of Systematic Reviews 2009, no 2,‎ en ligne 2009, avec mise à jour le 9 novembre 2011 (DOI 10.1002/14651858.CD004771.pub4, lire en ligne)