Zhou Wuwang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Wu Wang)
Aller à : navigation, rechercher
Zhou Wuwang
Image illustrative de l'article Zhou Wuwang

Décès 1043 av. J.-C.
Nom de famille Ji (姬)
Prénom Fa (发)
Dates 1er règne 1046 av. J.-C.1043 av. J.-C.
Dynastie Dynastie Zhou
Nom posthume
(court)
武王 Wuwang

Wu Wang (nom posthume : 周武王 , en pinyin : Zhōu Wŭ Wáng, littéralement « roi Wu de Zhou »), ou encore Ji Fa (nom personnel : 姬发) est le premier souverain de la dynastie Zhou.

Biographie[modifier | modifier le code]

Famille[modifier | modifier le code]

Deuxième fils de Wen Wang, le duc de Zhou est son frère. Il reçoit de son père en héritage le duché des Zhou.

La lutte contre les Shang[modifier | modifier le code]

Après la mort de son père, il se consacre alors à ses derniers vœux; renverser la dynastie Shang. Il organise alors une alliance de plusieurs vassaux des Shang et lève une armée importante pour lutter contre Di Xin. Jiang Ziya, le grand stratège, qui conseilla sagement son père l'assiste dans sa révolte contre les Shang. Il choisit d'attaquer le roi des Shang au moment où son armée était partie en campagne contre les barbares de l'Est. Il retrouve l'armée de Di Xin à la Bataille de Muye, qu'il remporte. Cette victoire marque la fin de la dynastie Shang; Di Xin ayant choisi de mettre fin à ses jours après le dénouement de la bataille.

L'entrée dan Yin[modifier | modifier le code]

Wu après avoir vaincu Zhou Xin à la bataille de Muye, entre dans la capitale Shang. Peu après, il fait ouvrir les greniers de la cité et fait distribuer la nourriture qui y était entreposée aux habitants de la ville qui étaient affamés. Cela lui valut la reconnaissance des habitants de la ville.

Règne[modifier | modifier le code]

Capitale[modifier | modifier le code]

Le roi Wu, conformément à la tradition chinoise, ne s'installa pas dans les anciens complexes palatiaux des Shang et déplaça la capitale de la cité de Yin à la cité de Hao sur le territoire Zhou.

Système féodal[modifier | modifier le code]

Wu était un habile politicien, il sut reconnaître les mérites de tous ceux qui l'avaient aidé dans son ascension. Aussi, il prit sur lui de répartir les territoires entre ses alliés pour ainsi stabiliser le pays et les récompenser. C'est ainsi que le système féodal s'installa.

En 1046 av. J.C., le roi Wu, magnanime donna la suzeraineté aux descendants des Shang le territoire de Song (État) qu'ils devaient diriger jusqu'à l'annexion de leur État pendant les Royaumes Combattants par l'État de Qi en -286.

Ministres[modifier | modifier le code]

Il a pour premier ministre le sage Jiang Ziya.

Réformes[modifier | modifier le code]

Réformes rituelles[modifier | modifier le code]

Le roi Wu est le roi qui interdit la pratique du sacrifice humain en Chine. Cependant, sous les Zhou orientaux, alors que la dynastie commençait à perdre de son prestige, on vit un regain de la pratique sacrificielle de l'homme chez les grands seigneurs vassaux des Zhou et elle resta en vigueur malgré sa proscription, jusqu'à l'avènement de la dynastie Han.

Réformes religieuses[modifier | modifier le code]

Le dieu suprême des Shang, Shang Di est remplacé par celui des Zhou, Tian et une partie des divinités Shang sont abandonnées définitivement.

Réformes politiques[modifier | modifier le code]

Il substitua la monarchie absolue des Shang au profil du système féodal dans lequel le pouvoir se décentralisa au profit des grands féodaux. De plus, il institua également le concept de mandat du Ciel comme principe de succession d'une dynastie à une autre qui devait rester en application jusqu'à la fin de l'empire chinois en 1912.

Source[modifier | modifier le code]

Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Wou-Wang » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie,‎ 1878 (Wikisource)

Précédé par Zhou Wuwang Suivi par
Fondation
Dynasties chinoises
1046 - 1043 av. J.-C.
Dynastie Zhou
Zhou Chengwang