William Tite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
William Tite
Présentation
Naissance 7 février 1798
Londres
Décès 20 avril 1873
Torquay
Formation Royal Academy Schools

William Tite (1798-1873) est un architecte britannique qui a été président du Royal Institute of British Architects. Il a réalisé divers bâtiments à Londres, notamment le Royal Exchange et a été un architecte des chemins de fer au Royaume-Uni, mais aussi en France avec la réalisation de gares pour les chemins de fer de Paris à Rouen et au Havre.

Il a été membre du Parlement du Royaume-Uni de 1855 à son décès en 1873.

Façade du Royal Exchange.

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est à Londres que nait William Tite le 7 février 1798 dans une famille aisée. Son père est un marchand qui a réussi[1].

En 1844, il réalise la reconstruction, après un incendie, du Royal Exchange de Londres[2].

Durant sa carrière, William Tite réalise de nombreuses stations dans différents styles pour des compagnies privées de chemins de fer au Royaume-Uni et en France où il est notamment l'architecte de la Compagnie du chemin de fer de Rouen au Havre[3].

Il meurt à Torquay le 20 avril 1873[1].

Architecte de stations des chemins de fer[modifier | modifier le code]

Il réalise de nombreuses stations en utilisant différents styles en fonction des matériaux à sa disposition : des productions uniques comme à Hampton Court ou Carliste, un style classique proche de celui des villas géorgiennes, le style Tudor néogothique et un style plus simple et linéaire[4].

En Grande-Bretagne[modifier | modifier le code]

Il travaille pour les chemins de fer britanniques : London and South Western Line, London and South West Branch Lines, London and Blackwall Railway (en), Windsor Branch Line, Hampton Court Branch Line (en), London Necropolis Railway (en), Caledonian Carlisle to Glasgow and Edinburgh Princess Street et Scottish Central Railway (en)[4].

En France[modifier | modifier le code]

En France, il travaille sur les lignes de Paris à Rouen et de Rouen au Havre, réalisées par des ingénieurs anglais[3]. Notamment, il construit le premier bâtiment de la gare de Rouen-Rive-Droite (détruite depuis) mais aussi quelques petites gares dont certaines existent toujours : Harfleur, Malaunay et Maromme[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Site scottisharchitects.org.uk Basic Biographical Details : (Sir) William Tite (consulté le 25 avril 2014).
  2. (en) Site british-history.ac.uk : THE ROYAL EXCHANGE (consulté le 25 avril 2014).
  3. a et b François Caron, Alain Gernigon, « Gare de Malaunay - Le Houlme », dans Le Patrimoine de la SNCF et des chemins de fer français, tome 1, Flohic éditions, Paris, 1999 (ISBN 2-84234-069-8), p. 75
  4. a et b (en) Site historicenvironment.co.uk Stations by Sir William Tite (consulté le 26 avril 2014).
  5. Site les 36000 communes françaises : La ville du Houlme (Seine Maritime) : la Gare (consulté le 25 avril 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]