Royal Exchange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

51° 30′ 49″ N 0° 05′ 14″ O / 51.51361, -0.08722 () Le Royal Exchange fut la première bourse de commerce de la Cité de Londres, fondée en 1565 par Thomas Gresham. Le site a été fourni par la Corporation de la Cité de Londres et la Worshipful Company of Mercers (« Compagnie pieuse des marchands de tissus »). Gresham a choisi la forme trapézoïdale pour le lieu, influencé par celle de la bourse à Anvers qu'il avait visitée. Elle a été transformée en centre commercial en 2001.

Histoire[modifier | modifier le code]

Richard Gresham fut le premier à avoir l'idée de construire une bourse à Londres, sans toutefois pouvoir la réaliser. L'idée fut reprise en 1565 par son fils Thomas Gresham. En 1570, la reine Elisabeth inaugura le bâtiment de style renaissance à Cornhill dans la City. détruit par le grand incendie de 1666, il fut reconstruit à l'identique par Edward Jerman. Le roi Charles II lui-même en posa la première pierre. Il fut à nouveau la proie des flammes en 1838. William Tite le reconstruisit en style néoclassique, en conservant sa disposition générale, avec une cour centrale[1]. Le bâtiment fut inauguré par la reine Victoria en 1844. La cour, qui était ouverte à l'origine, fut dotée d'un toit vitré par Charles Barry Jr. en 1883. Son rôle déclina au XXe siècle et, à partir de 1939, le bâtiment abrita les bureaux la Guardian Royal Exchange Company. Depuis 2001, il est occupé par un centre commercial qui accueille des boutiques de luxe.

Galerie photographique[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Kenyon 2012, p. 172

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Nicholas Kenyon, The City of London. A Companion Guide, Thames & Hudson,‎ 2012

Lien externe[modifier | modifier le code]