Visual Basic .NET

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Visual Basic .NET
Logo.

Apparu en 2001 (VB10 : 2010)
Auteur Microsoft
Paradigme Orienté objet, Structuré et Impératif
Typage Statique, Fort et nominatif
Dialectes VB7 (VS2003), VB8 (VS2005), VB9 (VS2008), VB10 (VS2010)
Influencé par Visual Basic, C#
Implémentations .NET Framework, Mono

Visual Basic .NET est un langage de programmation à la syntaxe similaire à celle de Visual Basic 6.

Néanmoins, ces deux langages sont assez peu comparables dans la pratique tant l'évolution entre ceux-ci est énorme. Le principal changement étant sans conteste l'introduction de l'orientation objet dans le langage.

VB.NET permet de développer en .NET via Visual Studio, c'est-à-dire seulement sur les systèmes d'exploitation Windows (98, 2000, XP, Vista, 7). Il existe cependant un projet visant à porter la plateforme DotNet (et donc VB.NET) sous Linux, MacOS et OpenBSD. Ce projet s'appelle Mono et il permet déjà de faire tourner nativement des applications .NET 2.0.

Il est important de rappeler que tout programme VB.NET est compilé dans le même langage intermédiaire (IL) que C# ou tout autre langage de la plateforme DotNet.

Les IDE (environnements de développements)[modifier | modifier le code]

Capture d'écran de MonoDevelop

L'IDE commun et incontournable de tous les langages DotNet est Visual Studio, mais celui-ci est payant.

Un IDE gratuit basé sur Visual Studio existe : Visual Studio Express.

D'autres IDE gratuits existent, comme SharpDevelop ou MonoDevelop, mais ceux-ci sont moins évolués que Visual Studio.

Versions[modifier | modifier le code]

Évolutions : de VB6 à VB7 (non-exhaustif)[modifier | modifier le code]

Qu'est-ce qui différencie VB6 (Visual Basic 6) par rapport à VB7 (Visual Studio 2003) ? :

  • L'orientation objet fait son apparition avec notamment l'intégration de la technologie de l'héritage, qui jusqu'à ce jour limitait l'industrialisation du code Visual Basic (VB6 n'était pas un langage orienté objet à proprement parler).
  • L'intégration de l'environnement de développement (IDE) dans la suite Visual Studio permettant d'utiliser d'autres langages comme Visual C++ ou Visual C#. Une bibliothèque de fonction faite en C# sera totalement compatible et utilisable dans une application VB.NET.
  • Le code produit par VB.NET est compilé dans un même langage intermédiaire qu'on appelle le CIL (Common Intermediate Language) ou MSIL (Microsoft Intermediate Language). Ce langage est le même que le résultat d'une compilation de C#.
  • La technologie XML est intégrée nativement dans DotNet, ce qui permet la création plus facile d'application en ligne ou de sauvegarde de données.
  • Le générateur de code SQL est beaucoup plus performant.
  • L'écriture de gestionnaires d'erreurs tient compte du Multithreading via des blocs TRY/CATCH.
  • La portée des instructions GOTO est limitée (les sauts ne peuvent se faire qu'au sein d'une même fonction). Ce comportement est dû au fonctionnement-même de la plateforme DotNet et est commun à tous les langages DotNet (C#, J#, ...).
  • La déclaration des variables est rendue obligatoire par défaut (contrairement au Visual Basic 6 où cette fonctionnalité était désactivée par défaut).
  • L'intégration de nouvelles classes d'objet .NET s'est faite tout en permettant pour les versions intermédiaires de réutiliser les objets .COM rendant la migration plus facile de Visual Basic 6 à VB Net. VB.NET est le seul langage de DotNet à avoir une intégration "en profondeur" des objets COM.
  • Les "pointeurs" vers des fonctions peuvent et doivent (dans 99 % des cas) désormais être typés (notion de délégués).

Évolutions : VB7 à VB8 (non-exhaustif)[modifier | modifier le code]

Quelques nouveautés ont fait leurs apparitions entre VB7 et VB8, mais c'est surtout le passage du DotNet FrameWork 1.1 au 2.0 qui marque cette évolution.

En voici tout de même un résumé :

  • Les classes partielles, permettant de répartir l’implémentation d’une classe sur plusieurs fichiers.
  • Les types génériques, évolution typée des templates C++.
  • Les types « nullables », c'est-à-dire la possibilité de spécifier qu’un type de valeur peut être nul. Ceux-ci sont déclarés avec le caractère point d'interrogation « ? » suivant le nom du type, comme ceci : Dim X as Integer? = Nothing (VB9) ou avec une classe particulière (VB8+). Cette valeur « Nothing » serait, si le « ? » n'était pas spécifié, converti en 0 dans ce cas-ci. Dans le nouveau système, (X+10) vaudrait « Nothing » (Nothing est absorbant dans tous les opérateurs), et pas 10 comme cela aurait été le cas autrement. Tout membre d'une valeur « vide » est « vide ».
  • La documentation est automatiquement générée depuis des commentaires spéciaux dans le code.

Évolutions : VB8 à VB9 (non-exhaustif)[modifier | modifier le code]

VB9 a évidemment implémenté toutes les nouvelles fonctionnalités de C#, ainsi que quelques autres :

  • LINQ, XLINQ, DLINQ…
  • Expression Trees (fonctions anonymes)
  • Assouplissement des conversions entre délégués
  • XML Littéral
  • Introduction du IF ternaire (équivalent de bool?truePart:falsePart), optimisé par rapport à IIF()
  • La migration du code VB6 vers .NET, et la rétro-compatibilité avec ce langage (Classe VB6) ont été retirés.

Évolutions : VB9 à VB10[modifier | modifier le code]

VB10 (aussi appelé VBx) marque un tournant majeur dans l'évolution de VB. Outre le fait qu'il sera intégré dans le Framework 4, il devrait surtout combler totalement son "retard" par rapport à C# sur certains points (tout comme C# comblera son retard envers VB), vu que la "coévolution" des langages C# et VB.NET a été officiellement annoncée. Cela assure non seulement un futur stable à VB.NET, qui ne pourra pas être délaissé par Microsoft mais aussi une garantie que tout ce qui est faisable en C# le sera toujours aussi sous VB.NET (même si c'est d'une autre façon).

Les fonctionnalités prévues pour VBx :

  • Objets dynamiques (permet notamment la Programmation orientée prototype et la communication entre des langages dynamiques (JScript…) et les langages de la plateforme DotNet)
  • Gestion implicite des interfaces (comme C#)
  • Gestion des méthodes anonymes
  • Simplification de l'écriture des tableaux, collections, listes et dictionnaires.

Quelques différences entre C# et VB.NET (non-exhaustif)[modifier | modifier le code]

Voici les différences les plus flagrants entre VB.NET et C# (VB.NET et C# évoluant, les éléments de cette liste peuvent être obsolètes):

  • VB supporte les paramètres optionnels (C# ne le supporte que depuis sa version 4)
  • VB supporte le "late-binding" (appel d'une propriété/fonction avec son nom, sans connaitre le type de l'objet (pour les objets COM))
  • L'espace de nom Microsoft.VisualBasic donne une compatibilité par rapport à VB6. Il est à éviter si une solution plus performante existe.
  • L'espace "My" implémente de nombreux appels WMI ou d'IO, ainsi que plusieurs "raccourcis" dans la gestion des ressources et paramètres d'applications. (VB8+)
  • VB supporte la structure With
  • Gestion des évènements simplifiée dans les fenêtres et contrôles
  • On peut définir une méthode d'interface avec un nom différent que celui proposé au départ (si on veut redéfinir une fonction dans la classe avec un même nom mais une action différente)
  • Support du mot-clé When dans le bloc Catch (exemple : Catch ex as ComException When ex.ErrNumber = 30)
  • XML Litéral n'est pas implémenté en C#.
  • Les Custom Events ne sont pas implémentés en C#.

Une liste des différences (en 2005) entre C# et VB.NET plus complète existe ici.

Quelques exemples de code en VB.NET[modifier | modifier le code]

Hello World en VB.NET (Mode Console)[modifier | modifier le code]

Public Module HelloWorld
 
    ' Les lignes qui suivent sont toutes facultatives, mais conseillées
    ' Elles sont automatiquement transformées en documentation
    ''' <summary>Point d'entrée du programme</summary>
    ''' <param name="Args">Les arguments en ligne de commande passé au programme</param>
    Public Sub Main(ByVal Args As String())
 
        ' Écrire dans la console
        Console.WriteLine("Hello World!")
 
        ' Attendre que l'utilisateur appuie sur une touche
        Console.ReadKey(True)
 
    End Sub
 
End Module

Hello World en VB.NET (Mode Windows Forms)[modifier | modifier le code]

Public Class Form1
    Public Sub AfficheMessage()
        '1ère solution (Fonctionne aussi en VBScript)
        MsgBox("Hello World!")
        '2ème solution
        MessageBox.Show("Hello World!")
    End Sub
End Class

Boucles et conditions[modifier | modifier le code]

'
' Une simple condition IF
'
If XCondition = 3 Then
   ' XCondition vaut 3
ElseIf YCondition <> 4 Then
   ' XCondition ne vaut pas 3
   ' YCondition ne vaut pas 4
ElseIf ZCondition Is AnotherObject
   ' XCondition ne vaut pas 3
   ' YCondition vaut 4
   ' ZCondition et AnotherObject renvoient vers le même objet
Else 
   ' Aucune des conditions précédentes n'a été rencontrée
End If
 
'
' Un Select Case optimisé (Switch en C#)
'
Select Case X
   Case 0
      ' X = 0
   Case 1
      ' X = 1
   Case 2
      ' X = 2
   Case Else
      ' X <> 1
End Case
 
'
' Un SELECT CASE translaté en IF/ELSE IF à la compilation
'
Select Case Y
   Case Is < 3
     ' Y < 3
   Case 3
     ' Y = 3
   Case Else
     ' Y > 3 dans ce cas
End Case
 
'
' Boucle WHILE
'
While ImTrue
   ' ImTrue est vrai
   ' Ici on change la valeur de ImTrue
   ImTrue = False
End While
' ImTrue n'est plus vrai
 
'
' Boucle Do...Loop
'
ImFalse = False
Do
   ' Aucune condition n'a été appliquée si c'est la première fois
   ' Sinon, c'est que ImFalse n'est pas faux 
   ' Dans cet exemple, le code n'est pas relancé une 2e fois
Loop Until ImFalse = False
' ImFalse est bien faux
 
'
' Boucles For et For Each
'
For X As Integer = 0 to 9
   ' Ce code sera exécuté 10 fois
Next
 
For X As Integer = 10 To 1 Step -1
   ' Ce code sera exécuté 10 fois en sens inverse
Next
 
For Each Element As ElementType In Array
   ' Ce code sera exécuté autant de fois qu'il y a d'éléments de type ElementType dans Array
Next

Gestion des exceptions[modifier | modifier le code]

VB.NET possède les instructions try et catch permettant de gérer les exceptions (comportement non attendu des instructions du programme).

Exemples :

Try
    My.Computer.FileSystem.FileReadBytes("C:\Chemin\Fichier.ext")
Catch Ex as FileNotFoundException 'Pour l'erreur Fichier introuvable
    MessageBox.Show("Impossible trouver le fichier", "Erreur")
Catch Ex as Exception 'Pour les autres erreurs.
    MessageBox.Show("Une erreur inconnue s'est produite. Erreur renvoyée: " & ex.Message, "Erreur")
End Try
'Remarquez que ex récupère les données
'de l'erreur, permettant de les traiter.
'Il y a d'autres options que Message. Consultez la documentation Visual Basic .NET pour en savoir plus.
 
Try
    SomeUnknownCOMObject.DoSomething()
Catch Ex as COMExcpetion When Ex.ErrorCode = 4
    ' The object was of the excpected type but he throwned
    ' an error with HRESULT 4, which is possible as the 
    ' documentation of the object says (it's an exemple).
    MessageBox.Show("L'objet n'était pas prêt")
    ' Throw some new Application-Specific error.
    Throw new Exception ("The object was not ready.")
Catch Ex as Exception
    ' Display some message
    MessageBox.Show("Une erreur inconnue s'est produite", "Erreur")
    ' But throw the (same) exception
    Throw
Finally
    ' Quoiqu'il se passe, on fait cela
    ' Même si une erreur est survenue, ce code sera lancé
    Try : SomeUnkwnowCOMOBject.DoSomethingAnyWay() : Catch ex as Exception : End Try
End Try

Exemple d'utilisation de LINQ[modifier | modifier le code]

' Retourne un énumérateur qui renvoie tous les noms des fenêtres enfants qui sont des éditeurs de texte
' Visual Studio 2008 trouve le type de la variable automatiquement, similaire au "var" du C#
Dim AllText = From CW in MyFormInstance.ChildWindows
  Where CW.GetType() is GetType(MyTextEditorWindow)
  Select CW.Text
 
' Crée un objet XML (un Document XML, pas une chaine de caractère)
' Visual Studio 2008 trouve le type de la variable automatiquement, similaire au "var" du C#
Dim XMLDoc = _
    <root><% For Each Item in Items %>
        <item name="<%= Item.Name %>" />
    <% Next %></root>
' Sauvegarde dans un fichier le document XML
XMLDoc.Save("FileName.xml")

Exemple d'un événement simple[modifier | modifier le code]

' Déclaration des objets (fonctions, événements, ...) pour la fenêtre Form1
Public Class Form1
 
    ' Lorsque l'utilisateur clique sur l'objet Button1
    Private Sub Button1_Click(ByVal sender As System.Object, ByVal e As System.EventArgs) Handles Button1.Click
        Me.Close() ' On ferme la fenêtre parente (grâce à Me) donc l'application
    End Sub
End Class

Exemple d'un code appelant une fonction[modifier | modifier le code]

Public Class Form1
    ' Création de la fonction Quitter avec un Private Sub
    Private Sub Quitter()
        Me.Close()
    End Sub
 
    ' Lorsque l'utilisateur clique sur l'objet Button1
    Private Sub Button1_Click(ByVal sender As System.Object, ByVal e As System.EventArgs) Handles Button1.Click
        Call Quitter() ' On appelle Private Sub Quitter()
    End Sub
 
    ' Lorsque l'utilisateur clique sur l'objet Button2
    Private Sub Button2_Click(ByVal sender As System.Object, ByVal e As System.EventArgs) Handles Button2.Click
        Call Quitter() ' L'avantage de ce code, c'est qu'on peut appeler Quitter() autant de fois que l'on souhaite
    End Sub
 
End Class

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]