Typage fort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Article général Pour un article plus général, voir Typage.

En informatique, un langage de programmation est dit fortement typé lorsqu'il garantit que les types de données employés décrivent correctement les données manipulées. Par opposition, un langage sans typage fort peut être faiblement typé, ou pas du tout typé (mais en pratique ce n'est jamais le cas).

Depuis son invention, le terme de typage fort a été employé avec de nombreux sens contradictoires, ce qui lui a enlevé presque toute signification. La liste qui suit rassemble quelques affirmations possibles sur le typage fort, avec des exemples de langages fortement typés et respectant le critère.

Conditions[modifier | modifier le code]

Un langage est fortement typé si :

  1. la compilation ou l'exécution peuvent détecter des erreurs de typage. Si ces erreurs ne sont jamais reconnues, le langage est faiblement typé (c'est, par exemple, le cas de PHP[réf. nécessaire]) ;
  2. les conversions implicites de types sont formellement interdites. Si de telles conversions sont possibles, le langage est faiblement typé. Exemples répondant à ce critère : OCaml, Haskell.

Il est cependant assez difficile de donner une définition précise du typage fort.

Ainsi, un expert en langages de programmation raconte :

« J'ai passé quelques semaines à essayer de clarifier les terminologies « fortement typé », « statiquement typé », « sûr », etc., et j'ai trouvé cela extraordinairement difficile… L'utilisation de ces termes est si diverse qu'elle les rend presque inutiles. »

— Benjamin C. Pierce (en)