Ulawun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ulawun
Vue de l'Ulawun fumant depuis le sud-est.
Vue de l'Ulawun fumant depuis le sud-est.
Géographie
Altitude 2 334 m
Massif Nouvelle-Bretagne
Coordonnées 5° 03′ 04″ S 151° 19′ 52″ E / -5.051, 151.3315° 03′ 04″ Sud 151° 19′ 52″ Est / -5.051, 151.331  
Administration
Pays Drapeau de la Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
Région Îles
Provinces Nouvelle-Bretagne occidentale, Nouvelle-Bretagne orientale
Géologie
Roches Andésite, andésite basaltique, basalte, picro-basalte
Type Volcan gris
Activité Actif
Dernière éruption 8 juillet au 21 décembre 2013
Code 252120
Observatoire Rabaul Volcanological Observatory

Géolocalisation sur la carte : Papouasie-Nouvelle-Guinée (relief)

(Voir situation sur carte : Papouasie-Nouvelle-Guinée (relief))
Ulawun

L'Ulawun, également appelé The Father, Ulawon, Uluwun, Vatr[1] ou encore North Son, est un volcan de Papouasie-Nouvelle-Guinée situé dans l'île de Nouvelle-Bretagne[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Image satellite de la Nouvelle-Bretagne avec le panache éruptif de l'Ulawun visible au-dessus de la mer de Bismarck, dans le centre droit de l'image.

L'Ulawun est situé dans le centre de la Papouasie-Nouvelle-Guinée, dans l'Est de l'île de Nouvelle-Bretagne, sur sa côte septentrionale qui donne sur la mer de Bismarck, entouré par le volcan Bamus qui se trouve au sud-ouest[2]. Le volcan se trouve à cheval sur les districts de Nouvelle-Bretagne orientale au sud-est et de Nouvelle-Bretagne occidentale au nord-ouest.

Le volcan se présente sous la forme d'un cône aux pentes régulières, très raides et symétriques culminant à 2 334 mètres d'altitude ce qui en fait le point culminant de l'île de l'archipel Bismarck[2]. Le seul relief notable sur les pentes du volcan est constitué d'un escarpement résultant d'un affaissement et orienté est-ouest sur les pentes sud de la montagne[2]. Aux pieds du volcan, à l'est et au nord-ouest se trouvent quelques petites bouches éruptives latérales[2].

Le volcan est soumis à un climat équatorial qui permet l'établissement d'une forêt tropicale humide hormis dans les mille derniers mètres où la montagne est dépourvue de végétation[2].

Les laves émises par l'Ulawun au cours d'éruptions majoritairement explosives sont basaltiques à andésitiques ce qui classe l'Ulawun parmi les volcans gris de la ceinture de feu du Pacifique[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Vue de l'Ulawun (au centre), en éruption en novembre 2012, depuis l'espace.

Observées depuis le début du XVIIIe siècle, les éruptions de l'Ulawun sont majoritairement explosives avec des nuées ardentes, des lahars et des explosions phréatiques hormis une parenthèse plus effusive entre 1970 et les années 1990[2],[3]. Généralement de niveau compris entre 1 et 3, l'indice d'explosivité volcanique est parfois de 4 comme lors de l'éruption du 28 septembre 2000 au 1er novembre 2000 au cours de laquelle des explosions, des nuées ardentes et des lahars ont provoqué des dégâts matériels et forcé les populations à évacuer[3].

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]