Nouvelle-Bretagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Du XVIIe au XIXe siècle, la Nouvelle-Bretagne désignait aussi le Labrador et une partie du Manitoba et du Nunavut.
Nouvelle-Bretagne
carte topograpohique de l'île
carte topograpohique de l'île
Géographie
Pays Drapeau de la Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
Localisation archipel Bismarck
Coordonnées 5° 44′ 20″ S 150° 44′ 17″ E / -5.73889, 150.73806 ()5° 44′ 20″ S 150° 44′ 17″ E / -5.73889, 150.73806 ()  
Superficie 36 520 km2
Point culminant Mont Ulawun (2 334 m)
Administration
Démographie
Population 400 000 hab.
Densité 10
Autres informations

Géolocalisation sur la carte : Papouasie-Nouvelle-Guinée (relief)

(Voir situation sur carte : Papouasie-Nouvelle-Guinée (relief))
Nouvelle-Bretagne
Nouvelle-Bretagne

La Nouvelle-Bretagne (New Britain en anglais, ancien nom : Nouvelle-Poméranie) est une île d'Océanie, la plus grande de l'archipel Bismarck qui fait partie de la Papouasie-Nouvelle-Guinée.

Géographie[modifier | modifier le code]

La Nouvelle-Bretagne est située à l'ouest de l'océan Pacifique dans la mer des Salomon. Elle se trouve entre la Nouvelle-Guinée et la Nouvelle-Irlande. Ayant une longueur d'environ 600 km et une largeur de 80 km au maximum, sa superficie est de 36 520 km². À son extrémité nord-orientale, se trouve la péninsule de Gazelle. L'île comprend deux provinces, la Nouvelle-Bretagne occidentale (West New Britain, capitale Kimbe) et la Nouvelle-Bretagne orientale (East New Britain, ancienne capitale Rabaul déplacée à Kokopo) qui englobe aussi les îles du Duc-d’York.

La Nouvelle-Bretagne est une île très montagneuse avec des composantes volcaniques et karstiques. Sur l'île, il y a cinq volcans actifs et seize qui sont éteints ou dormants.

Le sommet le plus élevé atteint 2 438 m. La surface de l'île est en majorité couverte de forêt tropicale.

Démographie[modifier | modifier le code]

La Nouvelle-Bretagne est peuplée par plus de 400 000 habitants austronésiens pour la plupart mais également des populations papoues dans une extrémité de l'île. La tribu la plus importante de l'île est celle des Tolai. Parmi les autres groupes ethniques qui peuplent l'île se trouvent les Baininger, les Kilenge, les Lakalai et les Sulka.

Histoire[modifier | modifier le code]

La Nouvelle-Bretagne fut déjà occupée par des hommes pendant le Paléolithique comme des découvertes archéologiques faites à Yombon en témoignent.

L'île fut découverte pour la première fois par des Européens en 1700 grâce à l’explorateur anglais William Dampier qui lui donna le nom latin Nova Britannia. Pendant les années 1884-1914, la Nouvelle-Bretagne fut partie d'une colonie allemande, avec le nom de Nouvelle-Poméranie (en allemand Neupommern). Au début de la Première Guerre mondiale, des troupes australiennes occupèrent tout l'archipel.

En 1994, la ville de Rabaul et sa périphérie furent presque entièrement détruites par une éruption volcanique du volcan Rabaul.

Le 27 avril 2010, l'île a été touchée par un séisme de magnitude 5,4 sur l'échelle de Richter, sans que des dégâts importants ou des morts aient été à déplorer.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :