Galeras (volcan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Galeras et La Galera (homonymie).
Galeras
Le Galeras en éruption en décembre 2005 vu depuis San Juan de Pasto.
Le Galeras en éruption en décembre 2005 vu depuis San Juan de Pasto.
Géographie
Altitude 4 276 m
Massif Andes
Coordonnées 1° 13′ 18″ N 77° 21′ 27″ O / 1.2218, -77.35751° 13′ 18″ Nord 77° 21′ 27″ Ouest / 1.2218, -77.3575  
Administration
Pays Drapeau de la Colombie Colombie
Département Nariño
Géologie
Âge 1 million d'années
Type Volcan gris
Activité En éruption
Dernière éruption Depuis le 17 mai 2012
Code 1501-08=
Observatoire INGEOMINAS - Observatorio Vulcanológico y Sismológico de Pasto

Géolocalisation sur la carte : Nariño (relief)

(Voir situation sur carte : Nariño (relief))
Galeras

Géolocalisation sur la carte : Colombie (relief)

(Voir situation sur carte : Colombie (relief))
Galeras

Le Galeras, également appelé La Galera ou encore Volcan de Pasto[1], est un volcan de Colombie situé dans le département de Nariño, à l'ouest de sa capitale San Juan de Pasto[2].

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue aérienne du sommet du Galeras vu vers le nord : le cône fumant est cerné au nord, à l'est et au sud par les rebords de la caldeira en fer à cheval ouverte vers l'ouest. La route en lacet mène à une base militaire.

Le Galeras est situé dans le sud-ouest de la Colombie, dans les Andes, non loin de la frontière équatorienne qui se trouve au sud-ouest, dans le département de Nariño, à l'ouest de sa capitale et plus grande ville San Juan de Pasto[2].

Le Galeras est composé d'une large caldeira en fer à cheval ouverte vers l'ouest au centre de laquelle un cône volcanique au pentes régulières mais culminant à une altitude inférieure aux rebords de la caldeira[2].

Ses éruptions fréquentes qui émettent des laves andésitiques font du Galeras un des volcans les plus actifs de Colombie[2],[3]. Au cours de ces éruptions majoritairement explosives qui le classent parmi les volcans gris de la ceinture de feu du Pacifique, le Galeras construit des dômes de lave et émet des nuées ardentes, des lahars, des explosions phréato-magmatiques et des coulées de lave[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Formé il y a environ un million d'années, il doit sa physionomie actuelle à deux effondrements majeurs survenus à la fin du Pléistocène ainsi qu'à la formation de la caldeira en fer à cheval en trois étapes qui ont chacune engendré de grandes avalanches de débris volcaniques et rocheux en direction de l'ouest[2].

Le Galeras entre fréquemment en éruption, généralement d'indice d'explosivité volcanique compris entre 2 et 3, et certaines entraînent parfois des dégâts matériels mais aussi des morts comme en 1993[3]. Le type éruptif, la fréquence des éruptions et la proximité de zones densément peuplées telles que la ville de San Juan de Pasto ont décidé les volcanologues d'inscrire le Galeras sur la liste des volcans de la Décennie.

Le 3 janvier 2010, le volcan entre à nouveau en éruption, forçant l'évacuation de 8 000 personnes[4]. Toutefois, le niveau d'alerte est abaissé dès le lendemain en raison du niveau d'activité qui décroit, laissant présager d'une fin prochaine de l'éruption[5].

Références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :