Volcán de Colima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l’article homonyme, voir Colima (homonymie)
Colima
Vue aérienne du Colima.
Vue aérienne du Colima.
Géographie
Altitude 3 850 m
Massif Cordillère néovolcanique
Coordonnées 19° 30′ 50″ N 103° 37′ 12″ O / 19.514, -103.6219° 30′ 50″ Nord 103° 37′ 12″ Ouest / 19.514, -103.62  
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
États Colima, Jalisco
Géologie
Roches Andésite, andésite basaltique
Type Volcan gris
Activité En éruption
Dernière éruption Depuis le 6 janvier 2013
Code 341040
Observatoire Observatorio Vulcanológico del Volcàn de Fuego

Géolocalisation sur la carte : Jalisco

(Voir situation sur carte : Jalisco)
Colima

Géolocalisation sur la carte : Mexique

(Voir situation sur carte : Mexique)
Colima

Le Colima, également appelé Fuego de Colima, Volcàn de Fuego ou encore Tzapoltlan[1], est un volcan du Mexique faisant partie de la cordillère néovolcanique[2]. Il est situé dans le parc national Nevado de Colima.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le massif volcanique de Colima : le Nevado de Colima à gauche et le Colima à droite.

Le Colima est situé dans le sud-ouest du Mexique, à cheval sur les États du Colima au sud dont il constitue l'extrémité septentrionale et de Jalisco au nord[3].

Situé dans le sud du massif volcanique de Colima culminant à 4 320 mètres d'altitude au Nevado de Colima, il constitue sa partie active[2]. Le Colima a la forme d'un cône aux pentes régulières couronné par un cratère sommital et inscrit dans une caldeira en forme de fer à cheval de cinq kilomètres de diamètre et ouverte vers le sud[2]. Le massif volcanique de Colima est inscrit dans un graben, le graben de Colima, orienté nord-sud qui rejoint à son extrémité nord le rift de Tepic-Zacoalco orienté est-ouest[3].

Appartenant à la ceinture de feu du Pacifique, ses éruptions majoritairement explosives, qui le classent parmi les volcans gris, produisent en général des nuées ardentes, des dômes de lave, des lahars et des coulées de lave[4].

Histoire[modifier | modifier le code]

À la fin du Pléistocène, un effondrement majeur du massif volcanique de Colima a produit une gigantesque avalanche de débris volcaniques et rocheux qui a parcouru 120 kilomètres vers le sud, dans l'État de Colima, en se déposant sur des mètres d'épaisseur[5].

L'indice d'explosivité volcanique des éruptions du Colima sont généralement compris entre les niveaux 1 et 3 mais certains atteignent le niveau 4 comme celle du 18 au 24 janvier 1913 qui produit des nuées ardentes et des lahars qui firent des dégâts matériels et des victimes[4]. Actuellement, le Colima est en éruption depuis le 22 novembre 1997 avec la formation de plusieurs dômes de lave successifs qui produisent des nuées ardentes, des coulées de lave et des lahars[4]. En dix ans, le volume de lave émis est de 39 millions de mètres cubes et le volume de téphra est de 2,4 millions de mètres cubes[4].

Cette activité volcanique intense, une des plus élevée d'Amérique du Nord, le type éruptif majoritairement explosif et la proximité avec des zones peuplées, notamment la ville de Colima qui compte plus de 200 000 habitants, ont décidé les volcanologues à inscrire le Colima dans la liste des volcans de la Décennie.

Vue panoramique depuis l'observatoire volcanologique sur le Nevado de Colima avec le Colima au centre en direction du sud.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]