Traian Vuia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vuia.

Traian Vuia

alt=Description de l'image Traian Vuia.jpg.
Naissance 17 août 1872
Décès 3 septembre 1950
Nationalité Drapeau de Roumanie Roumain
Champs Ingénierie, aviation

Traian Vuia, né le 17 août 1872 à Surducu Mic (rebaptisé Traian Vuia), alors en Autriche-Hongrie, depuis 1918 en Roumanie, et mort le 3 septembre 1950 à Bucarest, était un inventeur roumain, pionnier de l'aviation. Le 18 mars 1906 il réalisa, un an avant Blériot, un vol mécanique avec un appareil plus lourd que l'air (aérodyne), autopropulsé par un moteur à combustion interne. Ce fut le premier vol d'un tel appareil connu par le public de l'époque, grâce aux articles parus dans plusieurs journaux et magazines tels que L'Aérophile d'avril 1906, L'Auto ou La Nature. Clément Ader avait déjà tenté de décoller ainsi en 1890 et en 1897. Pour mémoire, l'appareil des frères Wright était, lui, catapulté.

Biographie[modifier | modifier le code]

Traian Vuia naquit à Surducu Mic (aujourd'hui dans le Județ de Timiș, Roumanie), petite localité du Banat, qui à l'époque appartenait à l'Autriche-Hongrie. Il commença ses études primaires à l'école du village voisin de Bujor et, de 1884 à 1892, il poursuivit ses études au lycée de Lugoj. En 1892, Vuia partit pour Budapest afin de faire des études polytechniques qu'il dut abandonner un an après pour des raisons financières. En 1893 il commença ses études de droit. Dès l'obtention de son diplôme, Vuia rentra à Lugoj où il fut avocat pour une courte période. Le 6 mai 1901 il obtint le titre de docteur ès sciences juridiques.

Au cours de sa courte carrière d'avocat à Lugoj, Vuia commença à faire les projets de son premier appareil de vol qu'il appela « aéroplane automobile ». Les conditions financières l'empêchant à passer à la construction de son premier appareil, en 1902 Vuia partit pour Paris où il espérait obtenir le financement nécessaire à l'accomplissement de cette tâche. Malgré l'intérêt que Victor Tatin montrait pour le projet de cet appareil, Vuia ne réussit pas à obtenir l'aide financière de l'Académie des Sciences de Paris qui considérait que voler avec un appareil plus lourd que l'air tenait de l'utopie. Blériot lui-même lui aurait dit « plus lourd que l'air ne volera jamais »... avant de changer d'avis.

Le premier vol de Vuia no 1[modifier | modifier le code]

Traian Vuia au bord de Vuia no 1 en février 1906

Au cours de l'hiver 1902-1903, avec l'aide financière de son ami et mentor, l'avocat Coriolan Brediceanu, Traian Vuia commença la construction de son premier appareil en utilisant le projet qu'il avait fait à Lugoj. En 1904, il construisit aussi un moteur qu'il arriva à faire breveter au Royaume-Uni. La construction de l'appareil nommé « Trajan Vuia no 1 » fut terminée en décembre 1905 aux ateliers Hockenjos & Schmitt à Paris. Victor Tatin en fournit l'hélice constituée de deux pales.

Le 18 mars 1906, Vuia testa son avion dans la plaine de Montesson, près de Paris. Après une accélération sur cinquante mètres, il décolla à 1 mètre de hauteur sur une longueur d'environ douze mètres. Le moteur se bloqua et l'appareil se heurta à un arbre, ce qui endommagea une aile et l'hélice. Vuia s'en sortit indemne.

Une fois l'appareil réparé et légèrement modifié, Vuia réalisa des vols à Issy-les-Moulineaux le 12 et le 19 août 1906 avec de meilleurs résultats : sur une longueur d'environ 25 mètres à près de 2,5 mètres de hauteur.

Caractéristiques du Trajan Vuia no 1[modifier | modifier le code]

Une carte postale avec Vuia et sa machine volante, Vuia 2, en 1907.
  • Envergure : 8,70 m
  • Longueur : 5,65 m
  • Hauteur : 2,90 m
  • Surface alaire : 20 m²
  • Puissance motrice : 20 ch à 450 tr/min
  • Propulsion : 45 kgf
  • Poids total : 251 kg : 195 kg pour l'appareil + 56 kg, le poids de Vuia)

Autres inventions[modifier | modifier le code]

L'avion Trajan Vuia no 2 fut construit en 1907. Traian Vuia a aussi réalisé deux hélicoptères en 1918 et en 1922.

Hommage[modifier | modifier le code]

Le 27 mai 1946 Traian Vuia a été élu Membre d'Honneur de l'Académie Roumaine.

L'aéroport international de Timișoara, la commune ou il est né, et de nombreuses rues et écoles roumaines portent son nom.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (ro) Collectif, Personalități românești ale științelor naturii și tehnicii, Bucarest : Editura Științifică și Enciclopedică, 1982
  • (ro) George Lipovan, Traian Vuia - un pionier al aviației moderne, Timișoara : Editura Facla, 1972
  • (en) Bernard Orna, « Modest Experimenter », Flight, 30 mars 1956, p. 365 [lire en ligne]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]