Titus Statilius Taurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Titus Statilius Taurus (v. 60 av. J.-C. - v. 10 ap. J.-C.) est un grand général et homme politique de la fin de la République romaine et des débuts de l'Empire romain, homo novus[1] d'origine lucanienne (un ancien peuple d'Italie).

Biographie[modifier | modifier le code]

En 37 av. J.-C., il est consul suffect. Il remplace Lucius Caninius Gallus qui a démissionné cette même année. C'est un partisan d'Octavien. Au cours de la guerre civile en Sicile, il s'oppose à Sextus Pompée (le fils du grand Pompée). Dans cette guerre, il commande une flotte envoyée par Marc Antoine à l'aide d'Octavien[2],[3].

Après que Sextus Pompée est éconduit de la Sicile, Taurus traverse la mer pour gouverner et pacifier la province d'Afrique, qu'il sécurise sans difficulté durant deux ans et obtient pour cela le triomphe en 34 av. J.-C.

Cette même année, il accompagne Octavien en Dalmatie, et après son retour à Rome, Taurus reste aux commandes des troupes stationnées sur place[4].

Lorsque la guerre contre Marc Antoine et Cléopâtre VII éclate, Taurus soutient Octavien et participe à la bataille d'Actium en commandant les forces terrestres, établies sur la rive, en 31 av. J.-C.[5].

En 29 av. J.-C., il combat en Hispanie où il vainc les Cantabres, Vaccéens et Astures, durant les guerres cantabres[6].

Il fait construire avec ses propres finances le premier amphithéâtre à Rome dans la partie sud du Champ de Mars en 29 av. J.-C. : l'amphithéâtre de Statilius Taurus[7],[8],[9],[10]. Il l'inaugure par un combat de gladiateurs lors de l'ouverture au public. En remerciement, les Romains lui reconnaissent le droit annuel de nommer chaque année un des préteurs[7]. Il se pourrait que Statilius ait fait bâtir ce monument sur demande de son ami Auguste, car ce dernier encourage ces riches amis à embellir la cité de leurs propres frais[8].

En 26 av. J.-C., il est à nouveau consul, avec Octavien devenu Auguste[11].

En 16 av. J.-C., quand Auguste quitte l'Italie pour la Gaule, Taurus est préfet de Rome[12],[13].

Plusieurs futurs membres de sa famille seront consuls : Titus Statilius Taurus en 11, Sisenna Statilius Taurus en 16, Titus Statilius Taurus en 44 et Titus Statilius Taurus Corvinus en 45.

Annexes[modifier | modifier le code]


Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fernand Lanore, Les gouverneurs de province à l'époque augustéenne, t. 1, Nouvelles Éditions Latines,‎ 1975, p. 75
  2. Appien, Guerres civiles, V, 97-118.
  3. Dion Cassius, Histoire romaine, Livre XLIX, 14.
  4. Dion Cassius, Histoire romaine, Livre XLIX, 38.
  5. Dion Cassius, Histoire romaine, Livre L, 13.
  6. Dion Cassius, Histoire romaine, Livre LI, 20.
  7. a et b Dion Cassius, Histoire romaine, Livre LI, 23.
  8. a et b Suétone, Vie des douze Césars, Auguste, 29.
  9. Tacite, Annales, III, 72.
  10. Strabon, Géographie, V, 3 (8).
  11. Dion Cassius, Histoire romaine, Livre LIII, 23.
  12. Tacite, Annales, VI, 11.
  13. Dion Cassius, Histoire romaine, Livre LIV, 9.