Amphithéâtre de Statilius Taurus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Amphitheâtre de
Statilius Taurus
Reconstitution de l'amphithéâtre (dessin de 1663)
Reconstitution de l'amphithéâtre (dessin de 1663)

Lieu de construction Champ de Mars
Date de construction 29 av. J.-C.
Ordonné par Titus Statilius Taurus
Type de bâtiment Amphithéâtre
Le plan de Rome ci-dessous est intemporel.
Planrome2b.png
Amphitheâtre de  Statilius Taurus
Localisation approximative de l'Amphithéâtre de Statilius Taurus dans la Rome Antique (en rouge).
Coordonnées 41° 54′ 00″ N 12° 28′ 11″ E / 41.900105, 12.469811 ()41° 54′ 00″ Nord 12° 28′ 11″ Est / 41.900105, 12.469811 ()  
Liste des monuments de la Rome antique

L’amphithéâtre de Statilius Taurus (latin : Amphitheatrum Statilii Tauri) est le premier amphithéâtre permanent construit à Rome.

Il est bâti en 29 av. J.-C. sur le Champ de Mars par Titus Statilius Taurus avec ses propres finances[1],[2],[3],[4].

En effet, celui-ci, une fois consul (il le sera une deuxième fois avec Auguste), grand général et politicien des débuts de l'Empire romain, constitue une grande fortune. Il l'inaugure par un combat de gladiateurs lors de l'ouverture au public. En remerciement, les Romains lui reconnaissent le droit annuel de nommer chaque année un des préteurs[1]. Il se pourrait que Statilius ait fait bâtir ce monument sur demande de son ami Auguste, car ce dernier encourage ces riches amis à embellir la cité à leurs propres frais[2].

Selon Suétone, l'empereur Caligula (37 - 41) y donne des combats de gladiateurs[5], ce qui contredit Dion Cassius selon lequel Caligula dédaigne cet amphithéâtre[6].

C'est un amphithéâtre en pierre[1], mais une partie de l'édifice est en bois, comme l'arène et les gradins[7].

L'amphithéâtre est totalement ravagé lors du grand incendie de Rome en 64 ap. J.-C[8], et Néron aurait alors construit sur les ruines un amphithéâtre en bois[7],[9], bien que cette hypothèse soit souvent rejetée.

La localisation précise de cet amphithéâtre est incertaine. Il est situé dans le Champ de Mars, vraisemblablement dans la partie sud ou ouest (voir plan). Soit il est situé face à l'île tibérine près du Cirque Flaminius (comme ici), soit plus à l'ouest près du stade de Domitien (comme ici). Selon Ernest Breton, « les débris [de l'amphithéâtre] ont formé la petite éminence occupée aujourd'hui par la place de Monte-Citorio[10]. », c'est-à-dire qu'il serait au nord-est du Panthéon d'Agrippa et des deux emplacements pré-cités, où se trouve actuellement l'obélisque du Montecitorio.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Dion Cassius, Histoire romaine, Livre LI, 23
  2. a et b Suétone, Vies des douze Césars, Auguste, 29
  3. Tacite, Annales, Livre III, 72
  4. Strabon, Géographie, Livre V, 3,8
  5. Suétone, Vies des douze Césars, Caligula, 18
  6. Dion Cassius, Histoire romaine, Livre LIX, 10
  7. a et b L. Duret et J.-P. Néraudau, Urbanisme et métamorphoses de la Rome antique, p. 216
  8. Dion Cassius, Histoire romaine, Livre LXII, 18
  9. S.B. Platner et T. Ashby, A Topographical Dictionary of Ancient Rome, Amphithéâtre de Statilius Taurus
  10. E. Breton, Pompeia, Amphithéâtre

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]