Colotès

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Colotès (Κολώτης Λαμψακηνός)
Picto infobox auteur.png

Philosophe Grec

Antiquité

Naissance
vers -320
Décès
après -268
École/tradition
Principaux intérêts
Influencé par
A influencé

Colotès de Lampsaque (en Κολώτης Λαμψακηνός / Kolốtês Lampsakênós, né v. 320 - mort ap. 268 av. J.-C.[1]) est un disciple d'Épicure.

Plutarque relate qu'après avoir écouté le discours d'Épicure sur la nature des choses, Colotès est tombé à genoux devant lui et l'a supplié de lui enseigner. Colotès est un des favoris d'Épicure, qui l'appelle par tendresse Koλωτάρας et Koλωτάριoς.

Il a écrit un ouvrage pour prouver « qu'il est impossible même de vivre selon les autres doctrines des autres philosophes » (ὅτι κατὰ τὰ τῶν ἄλλων φιλοσόφων δόγματα οὐδὲ ζῆν ἐστιν), qu'il a dédicacé à Ptolémée IV. En réfutation, Plutarque écrit une œuvre pour prouver « qu'il est impossible même de vivre agréablement selon Épicure » et un Contre Colotès[2]. Selon Plutarque, Colotès est intelligent mais aussi vain, dogmatique et intolérant.


Colotès de Lampsaque attaque également Socrate et d'autres grands philosophes. Colotès pense qu'il est indigne pour la véracité d'un philosophe d'utiliser des fables dans son enseignement, notion à laquelle s'oppose Cicéron[3].

Deux fragments de deux œuvres de Colotès ont été découvertes à la Villa des Papyri à Herculanum. Ce sont Contre le Lysis de Platon[4] et Contre Euthydème de Platon[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Tiziano Dorandi, Chapter 2: Chronology, dans Algra et al., The Cambridge History of Hellenistic Philosophy, Cambridge, 1999, p. 51.
  2. Plutarque, voir les traductions anglaises : Essays and Miscellanies: "That it is impossible even to live pleasantly according to Epicurus"; "Against Colotes".
  3. Cicéron, Sur le gouvernement, VI, 7
  4. P. Herc. 208.
  5. P. Herc. 1032