Thorsten Fink

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Fink.
Thorsten Fink
Fink, Thorsten.JPG
Thorsten Fink
Biographie
Nom Thorsten Fink
Nationalité Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Naissance 29 octobre 1967 (46 ans)
Lieu Dortmund, Allemagne de l'Ouest
Taille 1,81 m
Période pro. 1989 - 2003
Poste Milieu de terrain puis entraîneur
Parcours junior
Saisons Club
1975-1983 Drapeau : République fédérale d'Allemagne SV Roland Marten
1983-1989 Drapeau : République fédérale d'Allemagne Borussia Dortmund
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1989-1994 Drapeau : Allemagne SG Wattenscheid 09 161 (26)
1994-1997 Drapeau : Allemagne Karlsruher SC 092 (11)
1997-2003 Drapeau : Allemagne Bayern Munich 150 0(4)
2003-2006 Drapeau : Allemagne Bayern Munich II 086 0(6)
1989-2006 Total 489 (47)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1989 Drapeau : Allemagne Allemagne espoirs 001 0(0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
2006-2007 Drapeau : Autriche Red Bull Salzbourg (juniors)
2007-2008 Drapeau : Autriche Red Bull Salzbourg (adjoint)
2008-2009 Drapeau : Allemagne Ingolstadt 04
2009-2011 Drapeau : Suisse FC Bâle
2011-2013 Drapeau : Allemagne Hambourg SV
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Thorsten Fink, né le 29 octobre 1967 à Dortmund, est un ancien footballeur allemand désormais entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lors de ses dernières années de footballeur, il commence à apprendre le métier d'entraineur au côté de Hermann Gerland avec les amateurs du Bayern Munich[1].

Après avoir entraîné la section juniors du Red Bull Salzbourg en Regionalliga West (troisième division autrichienne), il devient entraîneur adjoint de l'équipe première au côté de Giovanni Trapattoni[2], Fink remplace à ce poste Lothar Matthäus limogé à l'issue de la saison[3]. Après sept mois passés sur le banc, il quitte le club autrichien pour rejoindre l'équipe allemande d'Ingolstadt 04 alors en Regionalliga Sud[4]. Son équipe parvient à finir deuxième derrière le FSV Francfort et va évoluer pour la première fois de son histoire en deuxième division allemande. Lors de sa seconde saison à la tête du club, son équipe se retrouve 12e lors de la trêve hivernale grâce à six victoires et trois matchs nuls, la seconde partie de la saison se révèle être plus difficile avec aucune victoire en onze matchs en 2009, ce qui provoque son licenciement le 21 avril[5].

Le 9 juin 2009, le club suisse du FC Bâle annonce avoir recruté Thorsten Fink au poste d'entraineur en le faisant signer un contrat de trois ans[6], où il prend la succession de Christian Gross. Dès sa première saison à la tête de l'équipe helvétique, il réalise le doublé Coupe-Championnat en remportant dans un premier temps la coupe de Suisse aux dépens du FC Lausanne-Sport sur le score de 6-0[7] puis le championnat avec 3 points d'avance sur son dauphin, le BSC Young Boys[8]. Sur la scène européenne, lors du premier match de groupe en Ligue Europa, le 17 septembre 2009, son équipe réussie à créer la surprise en battant l'AS Rome sur le score de deux buts à zéro, mais ne permet pas au club de passer le stade des phases de groupe.

Le 13 octobre 2011, il quitte Bâle pour rejoindre Hambourg SV. Le 17 septembre 2013, il est licencié du Hambourg SV suite aux mauvais résultats du club en championnat.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Mis à jour le 14 septembre 2013.

Club Début Fin Résultats
M V N D  % Victoires
Drapeau : Allemagne Ingolstadt 04 4 janvier 2008 21 avril 2009 44 16 11 17 36.3
Drapeau : Suisse FC Bâle 9 juin 2009 13 octobre 2011 120 75 23 22 62.5
Drapeau : Allemagne Hambourg SV 13 octobre 2011 17 septembre 2013 68 23 18 27 33.8
Total 232 113 52 66 48.7

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres remportés en club[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Allemagne Bayern Munich

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Suisse FC Bâle

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Thorsten Fink, nouvel entraîneur du FC Bâle », Swissinfo.ch,‎ 9 juin 2009.
  2. (en) « Thorsten Fink appointed as new co-coach of Red Bull Salzburg. », Redbulls.com,‎ 16 juin 2007.
  3. « Matthaus viré de Salzbourg », Footmercato.net,‎ 13 juin 2007.
  4. (de) « FC Ingolstadt: Thorsten Fink soll neuer Trainer werden », Merkur-online.de,‎ 4 janvier 2008.
  5. (de) « Ende der Fink-Ära », Bundesliga.de,‎ 21 avril 2009.
  6. (de) « Thorsten Fink ist der neue Cheftrainer des FCB », Fcb.ch,‎ 9 juin 2009.
  7. « Bâle remporte la Coupe de Suisse », 20min.ch,‎ 9 mai 2010.
  8. « Bâle, trop fort pour YB, s'offre un 13e titre », Rts.ch,‎ 24 mai 2010.

Liens externes[modifier | modifier le code]