Territet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Territet
Localité suisse
Territer vu depuis Glion
Territer vu depuis Glion
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Vaud
District Riviera-Pays-d’Enhaut
Commune Montreux,
Géographie
Coordonnées 46° 25′ 28″ N 6° 55′ 29″ E / 46.4245, 6.9247546° 25′ 28″ Nord 6° 55′ 29″ Est / 46.4245, 6.92475  
Altitude 400 m
Divers
Langue français
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton de Vaud

Voir sur la carte administrative du Canton de Vaud
City locator 14.svg
Territet

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Territet

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Territet
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Territet est une localité faisant partie de la commune de Montreux, dans le canton de Vaud (Suisse).

Géographie[modifier | modifier le code]

Territet se situe entre Montreux et Veytaux, sur les bords du Lac Léman.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le site actuel de Territet est né de plusieurs anciens hameaux. La partie basse de la ville (sous la route cantonale) portait l'appellation de « Territet », tandis que l'on distinguait sur les hauts les hameaux de Collonge et de la Veraye.

L'Orient Express s'arrêtait à la gare de Territet et non pas à Montreux, qui ne s'est développé que plus tard. Les premiers touristes étrangers y séjournant dès 1848 alors que la première locomotive ayant traversé Territet le fut en 1861. En 1879 fut installé à Territet le premier téléphone en Suisse. Le plus vieux club de tennis de Suisse fut créé en 1894 par les Anglais, dont Territet était un lieu privilégié de vacances. Particularité, les Suisses n'y avaient pas accès, il fallait un passeport britannique pour pouvoir y jouer.

Monuments[modifier | modifier le code]

Le village est le site de trois musées, le musée national suisse de l'audiovisuel, le nouveau musée Ruzo et le musée de la calèche. Il compte plusieurs monuments, parmi lesquels le palace composé de l'ensemble Hôtel des Alpes-Grand Hôtel ainsi qu'une statue d'Élisabeth, impératrice d'Autriche (Sissi) ainsi qu'une église anglicane.

Statue de l'impératrice Elisabeth par le sculpteur Antonio Chiattone inauguré en 1902

Personnalités[modifier | modifier le code]

Transport[modifier | modifier le code]

Écoles privées[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Statistique annuelle de la population vaudoise au 31.12.2013 », sur Statistiques Vaud (consulté le 28 juillet 2014)
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Association des Intérêts de Territet