Moses und Aron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moses.

Moïse et Aaron

Moses und Aron (en français Moïse et Aaron) est un opéra inachevé en trois actes d'Arnold Schönberg, sur un livret en allemand du compositeur tiré du livre biblique de l'Exode, créé en 1954. La musique du troisième acte n'est pas écrite cependant.

L'œuvre, composée entre 1930 et 1932, est inspirée d'un livre paru en 1926, Der biblische Weg (« La Voie biblique »), écrit en réaction à l'antisémitisme croissant en Allemagne. Schönberg subit cet antisémitisme en 1921 à Mattsee, près de Salzbourg, dont il est chassé parce que considéré comme juif, malgré sa conversion au protestantisme en 1898. Schönberg pense tout d'abord tirer de l'ouvrage un oratorio avant de choisir la forme de l'opéra. Il ne sera toutefois créé qu'après la mort du compositeur, le 12 mars 1954 à Hambourg sous la direction d'Hans Rosbaud, avec Hans Herbert Fiedler (Moïse) et Helmut Krebs (Aaron) dans une version de concert et le 6 juin 1957 à Zurich en version scénique.

Le personnage de Moïse apparaissait à Heinrich Heine, puis à Theodor Herzl dont s'inspira Schönberg, comme l’« incarnation idéale d'un rédempteur national et spirituel »[1].

Une adaptation cinématographique a été réalisée en 1975 au cinéma par Jean-Marie Straub et Danièle Huillet.

Analyse de l'œuvre[modifier | modifier le code]

Acte I[modifier | modifier le code]

Acte II[modifier | modifier le code]

Acte III[modifier | modifier le code]

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

À propos de Moïse et Aaron[modifier | modifier le code]

Victor Martinez, La tragédie de l'attestation dans Moïse et Aaron, in Applied semiotics/Sémiotique appliquée no 11-12, juin 2002

Références[modifier | modifier le code]

  1. Aaron Tugendhaft: Schoenberg’s Moses und Aron