Tenacious D et le Médiator du destin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tenacious D et le médiator du destin

Description de cette image, également commentée ci-après

Le groupe Tenacious D

Titre québécois Tenacious D et le pic du destin
Titre original Tenacious D in The Pick of Destiny
Réalisation Liam Lynch
Scénario Jack Black
Kyle Gass
Liam Lynch
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie musicale
Sortie 2006
Durée 93 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tenacious D et le médiator du destin (ou Tenacious D et le pic du destin au Québec ; Tenacious D in The Pick of Destiny) est un film américain réalisé par Liam Lynch, sorti en 2006.

Synopsis[modifier | modifier le code]

JB (Jack Black) n'a pas de chance, passionné de rock, il vit à Kickapoo, dans le Missouri, dans une famille on ne peut plus religieuse qui pense que le rock'n'roll est l'œuvre de Satan.

Après que son père lui a donné une bonne raclée et arraché les posters de ses idoles comme Queen, AC/DC, The Who ou Black Sabbath, le jeune JB adresse une prière à Dio qui lui répond qu'il doit quitter la maison familiale pour aller à Hollywood, « la cité des anges déchus où la mer rencontre le sable », pour former un groupe, vaincre ses propres démons et apprendre les secrets du rock'n Roll.

Suite à un long voyage à travers les États-Unis (il existe plusieurs Hollywood aux États-Unis), JB arrive donc à Hollywood, Californie, où il rencontre un guitariste (qu'il compare aussitôt à un dieu) nommé Kyle Gass. Le premier contact n'est pas une franche réussite, mais suite à l'agression de JB dans la rue par une bande rappelant celle d'Alex dans Orange mécanique, Kyle (qui lui a fait croire qu'il était un musicien connu) consent à lui enseigner la voie du rock. Cependant, JB découvrira que Kyle n'est pas vraiment la célébrité qu'il prétendait être et tous deux formeront le groupe qu'ils appelleront Tenacious D d'après les tâches de naissance que tous deux portent sur les fesses. Ils partent donc ensemble pour l'Open Mic (un concours de musique) afin de gagner l'argent pour payer le loyer de Kyle qui a acheté une guitare avec tout l'argent que sa mère lui avait envoyé.

Cependant, leur performance musicale n'est pas à la hauteur de leurs espérances et notre duo se rend compte qu'il leur manque quelque chose : le Médiator du Destin.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Particularité[modifier | modifier le code]

Le film, racontant la genèse du groupe, est découpé en plusieurs parties, chacune illustrée par une carte fictive de tarot :

  • Kickapoo :
    • Famille Hyper religieuse
    • Fan de rock
    • Fugue
  • La Formation :
    • Venice Beach
    • Lee
    • Entraînement
    • Déception
    • Tenacious D
  • Destinée :
    • Les Marques de naissances
    • Le loyer
    • Le bar
  • Le Chef-d'œuvre :
    • Pentacle
    • Pick
    • Magasin
    • Explications
  • La Quête :
    • Lee
    • Café
    • Tits or Destiny
  • La Division :
    • Kyle sans JB
    • JB champignons
  • Deux rois :
    • Réunion
    • Infiltration
    • Pick
    • Qui utilisera Pick au concours
    • Sermon du proprio
    • Combat de rock contre satan
    • La gloire corne

Anecdotes[modifier | modifier le code]

  • Dans le film quand Kyle décide d'aller à la fête d'étudiants, on peut remarquer qu'il porte un T-Shirt de son propre groupe : Trainwreck.
  • JR Reed (Lee), le fan du groupe, est aussi le chanteur du groupe de KG Trainwreck.
  • Le combat final rappelle l'histoire racontée dans la chanson Tribute de leur premier album, Tenacious D, où on raconte qu'ils vainquirent un demon (le diable dans le film) en jouant la meilleure chanson du monde, ici incluse dans Beelzeboss.
  • On peut trouver dans le film un clin d'œil au film Orange mécanique, de Stanley Kubrick, lorsque JB, joué par Jack Black, est pris à parti par quatre individus alors qu'il se repose sur un banc.
  • On remarque aussi un clin d'œil au film Full Metal Jacket (toujours de Stanley Kubrick) lorsque JB doit faire des pompes avec son entrejambe dans l'appartement de Kyle Gass.

Bande originale[modifier | modifier le code]

  • Kickapoo (Black, Gass, Meat Loaf, Ronnie James Dio, Liam Lynch)
  • Classico
  • Baby
  • Destiny
  • History
  • The Government Totally Sucks
  • Master Exploder
  • The Divide
  • Papagenu (He's My Sassafrass) (Black, Gass, John Spiker, John King)
  • Dude (I Totally Miss You)
  • Break In-City (Storm The Gate!) (Black, Gass, Lynch, King)
  • Car Chase City (Black, Gass, John Konesky, John Spiker, King)
  • Beelzeboss (The Final Showdown) (Black, Gass, Grohl, Lynch)
  • POD
  • The Metal (Black, Gass, Konesky, King)

Liens externes[modifier | modifier le code]