Frangins malgré eux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Frangins malgré eux

Titre québécois Demi-frères
Titre original Step Brothers
Réalisation Adam McKay
Scénario Will Ferrell
Adam McKay
Histoire
Adam McKay
Will Ferrell
John C. Reilly
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Relativity Media
Apatow Productions
Mosaic Media Group
Gary Sanchez Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 2008
Durée 98 minutes
Version non censurée
106 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Frangins malgré eux ou Demi-frères au Québec (Step Brothers) est un film américain réalisé par Adam McKay en 2008.

Résumé[modifier | modifier le code]

À 39 ans, Brennan Huff n'a toujours pas de job sérieux et vit chez sa mère, Nancy. De son côté, Dale Doback est un éternel chômeur de 40 ans qui vit encore avec son père, Robert, médecin. Malgré leur âge, ils se comportent comme des enfants gâtés et égocentriques. Un jour, Robert tombe sous le charme de Nancy lors d'une conférence sur les implants auditifs et tombent amoureux. Peu de temps après, ils se marient et s'installent chez Robert, contraignant Brennan et Dale à vivre ensemble comme beau-frère.

Les relations entre les deux hommes sont tendus, jusqu'au jour où une violente dispute entre eux au sujet de la batterie de Dale, allant même jusqu'à se battre, contraint Nancy et Robert à les obliger à trouver du travail dans un délai d'un mois, sous peine de quitter la maison. Toutefois, Brennan sympathise avec Dale lorsqu'il a frappé au visage Derek, le frère cadet de Brennan, venu rendre visite à sa mère avec son épouse et ses deux enfants, après qu'il s'est moqués d'eux. Suite à cela, Alice, l'épouse de Derek, qui hait sa vie maritale, tombe sous le charme de Dale.

L'entente entre Brennan et Dale est tel qu'ils se découvrent de nombreux intérêts communs, développant une relation forte, mais Robert est furieux de leur immaturité et les obligent à trouver un emploi. Après des entretiens pour un travail qui ne se déroulent pas comme prévus, le duo est martyrisé par un écolier, Chris Gardocki, et ses camarades de classe. Ayant fait des projets de retraite en naviguant en bateau, le couple décide de mettre la maison en vente, via l'agence immobilière de Derek, qui travaille également dans une firme de vente d'hélicoptère. Par conséquent, Brennan et Dale sabotent la vente de toutes les manières.

Tentant de démarrer leur propre affaire, une entreprise de divertissement, les deux hommes diffusent une vidéo à leur famille, avant que Robert découvre que son bateau a été accidentellement détruit. En colère, il refuse l'investissement. La veille de Noel, Robert part boire un verre au Cheesecake Factory, se sentant plus heureux depuis des mois. Le lendemain, il annonce qu'il à l'intention de divorcer avec Nancy, provoquant la tristesse de Brennan et Dale. Leur amitié prend un coup quand ils se rejettent la responsabilité de l'échec du mariage de leurs parents, les deux garçons décident de ne plus se revoir.

Quelques temps plus tard, Dale travaille chez un traiteur, tandis que Brennan a trouvé un emploi auprès de son frère cadet à la firme d'hélicoptère. Voulant réunir la famille brisée, Brennan prend l'initative de prendre en charge une partie des ventes de la compagnie de Derek et invite Robert et Nancy, tandis que Dale organise la restauration. La fête est un succès, mais Robert, voyant que leurs vies actuelles ne leur correspond pas, encourage Dale et Brennan à redevenir les enfants excentriques qu'ils étaient, après leur avoir avoué qu'il se comportait comme eux à dix-sept ans avant que son père lui demande de cesser de se comporter comme un enfant. Quand le chanteur engagé à la réception est renvoyé, les deux beau-frères montent sur scène et interprète la version espagnole de Con te partirò, lui au chant, Dale à la batterie. Le public est ému, ainsi que Derek, qui se réconcilie avec son frère. Dale, quant à lui, décide de stopper sa liaison avec Alice, entamé quelques temps après leur rencontre.

Six mois après les événements, Robert et Nancy sont à nouveau ensemble et se sont réinstallés dans la maison, tandis que Brennan et Dale ont créé une société de divertissement à succès.

Après le générique, on voit Brennan et Dale débarquer en hélicoptère dans la cours de récréation et se venger en affrontant Gardocki et les autres élèves dans un combat. Les deux gagnent facilement, provoquant la fuite des garnements.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version Française (V.F.) sur RS Doublage[2]; Version Québécoise (V.Q.)

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Box-office arrêté le… Nombre de semaines
Alt=Image de la Terre Mondial[3] 128 107 642 USD 1er mars 2009 30
Drapeau des États-Unis États-Unis[3] 100 468 793 USD 21 septembre 2008 9
Drapeau de la France France[4] 26 331 entrées 10 décembre 2008 3

DVD et Blu-Ray[modifier | modifier le code]

Le DVD et le Blu-Ray de Frangins malgré eux est sorti le 2 décembre 2008 aux États-Unis et le 20 mai 2009 en France. Aux États-Unis, une édition du film en 1 DVD version non censurée et une édition 2 DVD contenant la version cinéma et version non censuré furent sorties. En France, il est édité en un seul DVD proposant de lire le film en version sorti en salles ou en version non censurée.

Version non censurée[modifier | modifier le code]

La version non censurée de Frangins malgré eux peut-être visible sur le DVD du film aux États-Unis et en France, allongeant la durée du film de 98 à 106 minutes, parmi les scènes ajoutées ou alternatives[5] :

  • une scène alternative de la scène du repas du début [8e minute], dans laquelle notamment Brennan refuse de passer la sauce faite par sa mère à Dale et son père ;
  • une scène ajoutée [19e minute] où Nancy est appelée au téléphone lors d'une conférence, apprenant la bagarre entre Brennan et Dale, mais se rendant à la maison, elle est attaquée par un chien. Par la suite, après le départ de Robert de l'hôpital, on voit une courte discussion entre un médecin et la réceptionniste non présente dans la version sorti en salles [20e minute] ;
  • une version étendue des entretiens d'embauche [41e minute] ;
  • une conversation entre Robert et Nancy et ce dernier adresse quelques mots à Derek, suivi d'un plan dans lequel apparaît plus longuement Dale [55e minute] ;
  • la scène du dîner où Alice veut coucher avec Dale est différente de la version cinéma. En effet, la scène du montage cinéma se déroule en soirée et est plus courte, contrairement à la version non censurée, se déroulant en après-midi et plus longue, avec en plus, une scène de sexe entre Dale et Alice. La scène du dîner de la version sortie en salles est intégrée à la suite, avec un montage différent ;
  • un allongement de la scène où Brennan et Dale prennent leur revanche sur les enfants.

Autour du film[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Frangins malgré eux rencontre un accueil mitigé lors de sa sortie : dans les pays anglophones, 55% des 181 critiques collectés par le site Rotten Tomatoes sont favorables, pour une moyenne de 5,5/10[7] , tandis qu'il obtient un score de 51/100 sur le site Metacritic , pour 33 critiques[8]. Toutefois, le film est largement bien accueilli en France, où il obtient une moyenne de 3,9/5 sur le site AlloCiné, pour 16 critiques[9].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Frangins malgré eux : Dates de sortie en salles
  2. (fr) Frangins malgré eux - Fiche de doublage sur RS Doublage. Consulté le 23 janvier 2011.
  3. a et b (en) Box-office Mojo.
  4. (fr) Jp's Box-office.
  5. (en) « Step Brothers », sur MovieCensorship,‎ 5 février 2011.
  6. (en) Frangins malgré eux : Secrets de tournage.
  7. (en) « Step Brothers », sur Rotten Tomatoes (consulté le 24 septembre 2014)
  8. (en) « Step Brothers », sur Metacritic (consulté le 24 septembre 2014)
  9. « Critiques presse de Frangins malgré eux », sur AlloCiné (consulté le 24 septembre 2014)