Tabi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tabi (Sénégal).
Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homophones, voir Täby et Tabby.
Femme habillée en costume de l'ère Shōwa, portant des tabi de couleur blanche
Tabi blanches, montrant la semelle et les attaches
Tabi de couleur noire.

Les tabi (japonais 足袋) sont une forme traditionnelle de chaussettes japonaises. Elles montent soit jusqu'à la cheville, soit jusqu'à mi-mollet et séparent le gros orteil des autres orteils. Elles sont utilisées pour porter des geta ou des zōri en complément du kimono traditionnel ou du yukata.

Contrairement aux chaussettes "à l'européenne", les tabi traditionnelles ne sont pas élastiques mais faites de coton avec une semelle plus épaisse, elle aussi en coton. Elles s'enfilent par l'arrière et se ferment grâce à un système d'attaches métalliques. Cette semelle est due au fait que l'on se déchausse en entrant dans les maisons japonaises; les tabi servent donc aussi de pantoufles en tant que chaussure d'intérieur. De nos jours, on trouve des tabi "stretch" en tissu élastique sans fermeture arrière voire des tabi socks, qui sont des chaussettes occidentales dont le gros orteil est séparé.

Les tabi sont la plupart du temps de couleur blanche, en particulier pour les occasions formelles. Il arrive cependant que les hommes portent des tabi de couleur noire, et les femmes de couleurs variées ou à motifs. Elles sont souvent portées avec des kyahan, des jambières traditionnelles.

Elles sont aujourd'hui encore portées avec le kimono ou keikogi dans plusieurs écoles de ninjutsu.

Le terme Jika-tabi désigne des chausses de même forme, faites de fibres plus épaisses et plus résistantes et dotées d'une semelle en caoutchouc. Ces Jika-tabi sont portées par les ouvriers de la construction, les jardiniers ou les tireurs de pousse-pousse.

Différents créateurs de mode tentent d'intégrer à l'heure actuelle les tabi dans nos coutumes vestimentaires.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :