Raikou, Entei et Suicune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Suicune)
Aller à : navigation, rechercher

Bêtes légendaires

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Cosplay de, de gauche à droite, Raikou, Suicune et Entei.

Raikou
Nom japonais ライコウ
Nom anglais Raikou
Type Électrique
Génération Deuxième
Pokédex no 243
Taille 1,9 m
Poids 178,0 kg
Entei
Nom japonais エンテイ
Nom anglais Entei
Type Feu
Génération Deuxième
Pokédex no 244
Taille 2,1 m
Poids 198,0 kg
Suicune
Nom japonais スイクン
Nom anglais Suicune
Type Eau
Génération Deuxième
Pokédex no 245
Taille 2,0 m
Poids 187,0 kg

Raikou (ライコウ?, dans les versions originales en japonais), Entei (エンテイ?) et Suicune (スイクン?), parfois désignés ensemble comme les bêtes légendaires, chats légendaires ou chiens légendaires sont trois espèces de Pokémon. Ils constituent un trio de Pokémon légendaires.

Issus de la célèbre franchise de médias créée par Satoshi Tajiri, ils apparaissent dans une collection de jeux vidéo et de cartes, dans une série d'animation, plusieurs films, et d'autres produits dérivés. Ils apparaissent pour la première fois dans les jeux vidéo Pokémon or et argent, sortis en 1999 au Japon. Ils sont respectivement de types feu, électrique et eau et occupent les 243e, 244e et 245e place du Pokédex, une encyclopédie fictive recensant l'ensemble des Pokémon.

Création[modifier | modifier le code]

Conception graphique[modifier | modifier le code]

Nintendo et Game Freak n'ont pas évoqué les sources d'inspiration de ces Pokémon. Néanmoins, certains fans avancent que Raikou pourrait être basé sur le raiju, un monstre mythologique japonais. Entei, quant à lui, aurait l'apparence du nianshou, une créature du folklore chinois. Enfin, Suicune serait adapté de la panthère d'eau qui apparaît dans les légendes amérindiennes.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Dans toutes les langues : Raikou vient du japonais 雷 rai (tonnerre) et de 皇 kō (seigneur). Dans toutes les langues : Suicune vient du japonais 水 sui (eau) et de 君 kun (monarque). Dans toutes les langues : Entei vient du japonais 炎天 enten (chaleur) ou 炎 en (flamme) et de 皇帝 kōtei (l’empereur).

Description[modifier | modifier le code]

Chacun de ces Pokémon porte un nuage sur son dos et incarne un vent.

Images externes
Raikou sur le site officiel Pokémon
Entei sur le site officiel Pokémon
Suicune sur le site officiel Pokémon

Raikou[modifier | modifier le code]

On prétend qu'il est tombé avec la foudre. Il peut lancer des éclairs grâce aux nuages sur son dos.

Entei[modifier | modifier le code]

On raconte qu'à chaque fois qu'il rugit, un volcan entre en éruption quelque part.

Suicune[modifier | modifier le code]

Il parcourt le vaste monde pour purifier les eaux polluées. Il accompagne le vent du nord.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Raikou, Entei et Suicune apparaissent dans série de jeux vidéo Pokémon. D'abord en japonais, puis traduits en plusieurs autres langues, ces jeux ont été vendus à plus de 200 millions d'exemplaires à travers le monde[1].

Suicune est la mascotte du jeu vidéo Pokémon Cristal.

Série télévisée et films[modifier | modifier le code]

La série télévisée Pokémon ainsi que les films sont des aventures séparées de la plupart des autres versions de Pokémon et mettent en scène Sacha[2] en tant que personnage principal. Sacha et ses compagnons voyagent à travers le monde Pokémon en combattant d'autres dresseurs Pokémon.

Suicune apparaît dans le quatrième film Pokémon La voix de la forêt, où il est appelé « le vent du nord ».

Entei apparaît dans le film 3 : Le Sort des Zarbis.

Raikou apparaît dans le téléfilm de trois parties ( Pokémon Chronicle ): La Légende Du Tonnerre.

Réception[modifier | modifier le code]

Parmi les quatre Game Boy Advance éditées par Nintendo à l'effigie des Pokémon, une est sortie avec Suicune sur la boîte. La console a la couleur du Pokémon de type eau, mais comporte des silhouettes de Pikachu[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Pokémon : Or HeartGold - Pokémon : Argent SoulSilver », sur afjv.com (consulté le 1er mai 2010)
  2. « Résumé de l'anime Pokémon », Psypokes.com (consulté le 25 mai 2006)
  3. (en) Thomas East, « 26 rare Pokemon consoles », sur officialnintendomagazine.co.uk,‎ 2013 (consulté le 22 juin 2013), p. 6

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]