Machoc et ses évolutions

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Machoc et ses évolutions

Machoc
Nom japonais ワンリキー
Nom anglais Machop
Type Combat
Génération Première
Pokédex no 066
Taille 0,8 m
Poids 19,5 kg
Machopeur
Nom japonais ゴーリキー
Nom anglais Machoke
Type Combat
Génération Première
Pokédex no 067
Taille 1,5 m
Poids 70,5 kg
Mackogneur
Nom japonais カイリキー
Nom anglais Machamp
Type Combat
Génération Première
Pokédex no 068
Taille 1,6 m
Poids 130,0 kg

Machoc (ワンリキー, Wanriky?, dans les versions originales en japonais) et ses évolutions Machopeur (ゴーリキー, Goriky?) et Mackogneur (カイリキー, Kairiky?) sont trois espèces de Pokémon, célèbre franchise de médias créée par Satoshi Tajiri, créateur d’une série de jeux vidéo du même nom éditée par Nintendo est qui est également exploitée sous forme d’animes, de mangas, et de jeux de cartes à collectionner. Ces deux Pokémon appartiennent à une même famille, car au fil du temps, Machoc peut évoluer en Machopeur puis en Mackogneur.

Création[modifier | modifier le code]

Conception graphique[modifier | modifier le code]

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de Machoc est une combinaison de « Macho », et de « Choc »[1]. Le nom anglais Machop vient de Macho qui veut dire Débiter et chop qui veut dire couper en rondelles. Le nom de Machopeur est une combinaison de « Macho », et de « chopeur » dans le sens enlacer[1]. le nom anglais Machoke vient de Macho et Choke dans le sens étrangler. Le nom de Mackogneur est une combinaison de « Macho », et de « Cogneur »[1]. Le nom anglais Machamp vient de Macho et Champion.

Description[modifier | modifier le code]

Images externes
Machoc sur le site officiel Pokémon
Machopeur sur le site officiel Pokémon
Mackogneur sur le site officiel Pokémon

Machoc[modifier | modifier le code]

Machoc a un petit corps grisâtre, mais très robuste et il a des yeux rouges. il est tellement fort physiquement qu'il peut soulever des humains sur ses épaules. En plus il pratique plusieurs arts martiaux et aime muscler son corps pour pouvoir en apprendre d'autres et devenir toujours plus fort, pour battre ses adversaires en un seul coup.

Machopeur[modifier | modifier le code]

Machopeur fait deux fois la taille de Machoc, mais qui est quand même beaucoup ressemblant. Avec son corps de couleur grisâtre et des yeux rouges. Sa force est devenue si grande qu'il lui faut une ceinture pour l'équilibrer et éviter qu'il devienne incontrôlable.

Mackogneur[modifier | modifier le code]

Les Mackogneur ont approximativement la taille d'un humain, mais ils sont plus costauds. Avec un seul de leurs bras, ils peuvent bouger une montagne. D'ailleurs, physiquement, Mackogneur est le Pokémon le plus fort qui existe à ce jour[Quand ?], et il ne cesse d'accroitre sa puissance.

Apparitions[modifier | modifier le code]

Jeux vidéo[modifier | modifier le code]

Machoc, Machopeur et Mackogneur apparaissent dans la série de jeux vidéo Pokémon. D'abord en japonais, puis traduits en plusieurs autres langues, ces jeux ont été vendus à plus de 200 millions d'exemplaires à travers le monde[2]. Ils font leur première apparition le , dans les jeux japonais Pocket Monsters Aka (ポケットモンスター 赤, Poketto Monsutā Aka?, Pocket Monster Rouge) et Pocket Monsters Midori (ポケットモンスター 緑, Poketto Monsutā Midori?, Pocket Monster Vert) (remplacé dans les autres pays par la version Bleue[3]).

Série télévisée et films[modifier | modifier le code]

La série télévisée Pokémon ainsi que les films sont des aventures séparées de la plupart des autres versions de Pokémon et mettent en scène Sacha[4] en tant que personnage principal. Sacha et ses compagnons voyagent à travers le monde Pokémon en combattant d'autres dresseurs Pokémon.

Machoc fait plusieurs petites apparitions, notamment dans l'épisode À l'assaut des vagues quand Sacha affronte Bastien et son Machoc, le Machoc de Bastien arrive à battre le Nirondelle de Sacha mais perdra face à son Arcko[5]. Machopeur fait une apparition dans l'épisode Un champion fort, fort![6] où le Machopeur de Chuck a comme adversaire le Macronium de Sacha. Il fait aussi une apparition dans l'épisode Un match trois sur trois![7]. Mackogneur fait une apparition dans l'épisode 63 L'arène Team-Rocket! où il arrive à battre le Carapuce de Sacha, mais il se fait battre après[8].

Jeu de cartes[modifier | modifier le code]

Le jeu de cartes Pokémon est un jeu de cartes à collectionner avec un but du jeu similaire à un match Pokémon dans la série de jeux vidéo ; les joueurs doivent utiliser des cartes (qui ont chacune leurs forces et faiblesses) dans le but de vaincre son adversaire en mettant toutes ses cartes KO[9]. La carte Machoc a été rééditée dans l'extension Legendary Collection ainsi que dans le Set de Base 2, jamais parus en France. Elle était aussi disponible dans le deck à thème Blackout en quatre exemplaires. La carte Machopeur a été rééditée dans le Set de Base 2 ainsi que dans l'extension Legendary Collection, jamais parus en France. Cette carte était disponible dans le deck à thème Blackout en deux exemplaires. La carte Mackogneur a été rééditée dans l'extension Legendary Collection, jamais parue en France. Un Mackogneur édition 1 était également présent dans le deck Découverte.

Réception[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Étymologies dans Pokémon », Pokébip (consulté le 5 décembre 2008)
  2. « Pokémon : Or HeartGold - Pokémon : Argent SoulSilver », sur afjv.com (consulté le 1er mai 2010)
  3. « Official Japanese Pokémon website » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 24 mai 2007
  4. « Résumé de l'anime Pokémon », Psypokes.com (consulté le 25 mai 2006)
  5. « A l'assaut des vagues », Éternia (consulté le 18 mai 2013)
  6. « Un champion fort, fort ! », Éternia (consulté le 18 mai 2013)
  7. « Un match trois sur trois ! », Éternia (consulté le 18 mai 2013)
  8. « L'arène Team-Rocket », Éternia (consulté le 18 mai 2013)
  9. « Pokémon Trading Card Game "How to play" guide », sur go-pokemon.com (consulté le 5 décembre 2008)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]