Siret (Suceava)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Siret.
Siret
Blason de Siret
Héraldique
L'Église romano-catholique de Siret
L'Église romano-catholique de Siret
Administration
Pays Roumanie Roumanie
Région Bucovine
Département Suceava
Maire Adrian Popoiu Parti national libéral
Code postal 725500
Indicatif téléphonique international +(40)
Démographie
Population 7 976 hab. (2011)
Densité 184 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 57′ N 26° 04′ E / 47.95, 26.0647° 57′ Nord 26° 04′ Est / 47.95, 26.06  
Altitude 324 m
Superficie 4 340 ha = 43,40 km2
Divers
Cours d'eau Siret
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (administrative)

Voir la carte administrative de Roumanie
City locator 14.svg
Siret

Géolocalisation sur la carte : Roumanie (relief)

Voir la carte topographique de Roumanie
City locator 14.svg
Siret
Liens
Site web http://www.siret.ro

Siret (allemand: Sereth) est une ville du județ de Suceava, Bucovine, Moldavie, située dans le nord-est de la Roumanie. En 2011, elle comptait 7 976 habitants[1].

Siret est située près de la frontière avec l'Ukraine, un des principaux points de passage vers le Nord, et qui possède à la fois un poste frontière par la route et par le rail.

L'écartement de la voie est standard du côté roumain, et continue sur une voie plus écartée, à la façon russe en Ukraine. Siret est l'un des rares endroits en Roumanie qui bénéficie d'un équipement de changement de voie, ce qui permet des trajets sans avoir besoin de changer de train.

Siret devient en 2010 la 24e ville du "douzelage" fondé par Granville, le douzelage étant un jumelage de douze villes des douze pays de la Communauté européenne dont le but est d'œuvrer en faveur de l'amitié et des échanges entre les villes membres, qui organisent des échanges de manifestations culturelles et sportives ainsi que des stages et des échanges d'étudiants.

Histoire[modifier | modifier le code]

Située dans la zone des collines du plateau moldave supérieur, la ville de Siret est l’une des plus anciennes de la Moldavie, contemporaine. Elle a été toujours pour les commerçants venus de contrées lointaines, un endroit où ils pouvaient faire une halte et parfois même s’installer. La plus ancienne mention documentaire de la ville date de 1340, douze ans avant l’arrivée de Dragoș.

En 1371, un évêché catholique est fondé à Siret sous le règne du voïvode Lațcu de Moldavie, qui avait embrassé la confession romaine. Le prince catholique évitait de résider dans l’ancienne capitale, à Rădăuți, où l’église et la nécropole de Bogdan Ier le Fondateur constituaient un centre d’orthodoxie tandis qu’à Siret, il y avait une population catholique, formée de négociants venus de Pologne, de Génois, qui représentaient les paroissiens de la nouvelle éparchie.

C’est dans ce contexte qu’il faut comprendre la fondation de l’église Sf. Treime (Sainte Trinité) par un des successeurs de Lațcu, Petru 1er face à l’influence catholique, qui amenait bien entendu dans son sillage les prétentions polonaises à la suzeraineté.

Mais ceci démontre également qu’il y avait dans la ville de Siret assez de croyants orthodoxes, des Moldaves, des Roumains originaires de l’endroit.Il reste de ces temps anciens très peu de vestiges dans la ville de Siret. L’église elle-même a subi de nombreuses transformations. Quant à l’intérieur, il n’a plus la magnificence princière qu’il avait lors de son édification. Au XIXe siècle, Siret devint une petite ville de province, son centre est enrichi de plusieurs édifices de style néo-classique à étage longeant l’artère commerciale et la place centrale.

La ville de Siret possède deux cimetières israélites, le plus ancien situé sur une colline entouré d'un mur de pierre aujourd'hui partiellement écroulé, à la sortie de la ville sur la route en allant vers Gramesti, l'autre, le nouveau, situé sur une terrasse vis-à-vis de la colline où s'élève l'église Sf.Treime.

Jumelage[modifier | modifier le code]

La ville fait partie du douzelage depuis 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]