Petru Ier de Moldavie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Petru Ier dans l'imagination d'un artiste du XIXe

Petru Ier était voïvode (souverain) de Moldavie de 1367 jusqu'en juillet 1368. La monarchie étant élective dans les principautés roumaines (comme en Hongrie et Pologne voisines), le prince (voïvode, hospodar ou domnitor selon les époques et les sources) était élu par et parmi les boyards et, pour être nommé, régner et se maintenir, s'appuyait fréquemment sur les puissances voisines, hongroise, polonaise ou ottomane.

En 1387, il épouse Sofija de Lituanie, la fille de Vytautas le Grand. Le 23 september de la même année, il rend hommage à Hedwige Ire de Pologne et Ladislas II Jagellon à Lviv. Dans un document du 27 January 1388 à Lutsk, Jogaila fait référence à lui comme son beau-fils (comme il était habitué à désigner les maris de ses nièces) ce qui amena l'historien Jan Tęgowski à supposer que Petru épousa ensuite une fille de Danutė de Lituanie et Janusz Ier[1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jan Tęgowski, Powiązania genealogiczne wojewodów mołdawskich Bogdanowiczów z domem Giedyminowiczów w XIV-XV wieku. In: Genealogia. Studia i materiały historyczne.,‎ 1993

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Nouzille La Moldavie, Histoire tragique d'une région européenne, Ed. Bieler, (ISBN 2-9520012-1-9)