Segura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Segura (homonymie).

38° 05′ 47.17″ N 0° 40′ 32.37″ O / 38.0964361, -0.6756583

Segura
Source de la Segura.
Source de la Segura.
La Ségura en Espagne péninsulaire.
La Ségura en Espagne péninsulaire.
Caractéristiques
Longueur 325 km
Bassin 19 525 km2
Bassin collecteur Segura
Débit moyen 26 m3/s (Cieza)
Cours
Source source
· Localisation Santiago-Pontones
· Altitude 1 413 m
Embouchure Mer Méditerranée
· Localisation Guardamar del Segura
· Altitude 0 m
Géographie
Pays traversés Drapeau de l'Espagne Espagne

La Segura (latin Thader, arabe War-Alabiat) est un fleuve espagnol méditerranéen, le plus important de la région de Murcie et de la province d'Alicante.

Géographie[modifier | modifier le code]

Sa source se situe à Santiago-Pontones, à 1 413 mètres d'altitude, dans la province de Jaén. La Segura traverse Calasparra, Cieza, Murcie, Beniaján, Orihuela, Rojales et se jette dans la Mer Méditerranée à Guardamar del Segura (province d'Alicante).

Hydrologie[modifier | modifier le code]

Le débit moyen aujourd'hui est de 26 m³/s à Cieza (région de Murcie), 5 m³/s à Orihuela et seulement 1 m³/s à Guardamar del Segura, l'eau étant pompée pour les cultures maraîchères de Murcie et Orihuela, appelées « Vega del Segura ».

Mais la Segura est un fleuve très irrégulier qui connaît des crues catastrophiques : au XXe siècle en 1946, 1948, 1973, 1987 et 1989. En avril 1946, octobre 1948 et novembre 1987 le débit a atteint plus de 1 000 m³/s a Orihuela. La plus grosse crue de l'histoire à Murcie eut lieu le 15 octobre 1879 avec 1 890 m³/s.

Crues de la Segura
à Murcie et Orihuela
Date Murcie Orihuela
octobre 1651 1 700 m³/s
octobre 1834 1 000 m³/s
octobre 1879 1 890 m³/s 2 000 m³/s
avril 1946 1 187 m³/s 1 138 m³/s
octobre 1948 934 m³/s 1 172 m³/s
novembre 1987 1 000 m³/s

Ses principaux affluents se nomment : Mundo, Benamor, Alhárabe, Mula et Guadalentín.

Conservation[modifier | modifier le code]

En juin 2007 le journal officiel d'Espagne a publié l'annonce « Décision de la Confédération hydrographique du Segura de soumettre à information publique le projet basique de système d'approvisionnement depuis le barrage de Cenajo à la Mancomunidad de Canales del Taibilla (fédération des canaux du Taibilla) », qui vise à « distribuer les 131 hectomètres cubes d'eau provenant du transfert Tage-Segura en vue de l'approvisionnement de la population » à l'aide de 145,8 km de conduits qui traverseraient les communes de Moratalla, Calasparra, Cieza, Abarán, Blanca, Ulea, Molina de Segura, Jumilla et Yecla.

Ce projet ne tient pas compte des répercussions écologiques, notamment sur la communauté de poissons la plus diversifiée de Murcie avec entre autres xxx Barbus sclateri, Squalius pyrenaicus (espèce de carpe, voir Squalius alburnoides), goujon (Gobio gobio), truite arc-en-ciel (Oncorhynchus mykiss) et Pseudochondrostoma polylepis, espèces incluses à l'annexe II de la directive « Habitats » ; et par voie de conséquence sur la population de loutre (Lutra lutra), une espèce importante de cet habitat à qui ils servent de nourriture, en voie d'extinction et classée espèce d'intérêt communautaire d'après la directive 92/43/CEE(1) du Conseil concernant la conservation des habitats naturels ainsi que de la faune et de la flore sauvages[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]