Saint-Cyr-du-Ronceray

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saint-Cyr.
Saint-Cyr-du-Ronceray
Image illustrative de l'article Saint-Cyr-du-Ronceray
Blason de Saint-Cyr-du-Ronceray
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Orbec
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de l'Orbiquet
Maire
Mandat
Denis Goujon
2014-2020
Code postal 14290
Code commune 14570
Démographie
Gentilé Saint-Cyriens
Population
municipale
615 hab. (2011)
Densité 153 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 03′ 11″ N 0° 17′ 52″ E / 49.053056, 0.29777849° 03′ 11″ Nord 0° 17′ 52″ Est / 49.053056, 0.297778  
Altitude Min. 99 m – Max. 183 m
Superficie 4,03 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 14.svg
Saint-Cyr-du-Ronceray

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 14.svg
Saint-Cyr-du-Ronceray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Saint-Cyr-du-Ronceray

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Saint-Cyr-du-Ronceray

Saint-Cyr-du-Ronceray est une commune française, située dans le département du Calvados en région Basse-Normandie, peuplée de 615 habitants[Note 1] (les Saint-Cyriens).

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au sud du pays d'Auge. Son bourg est à 11 km au nord-ouest d'Orbec, à 13 km au sud de Lisieux et à 15 km au nord-est de Livarot[1].

Communes limitrophes de Saint-Cyr-du-Ronceray[2]
Prêtreville (par un angle),
Auquainville
Saint-Pierre-de-Mailloc Saint-Pierre-de-Mailloc
Fervaques Saint-Cyr-du-Ronceray[2] Tordouet
Fervaques Fervaques, Tordouet Tordouet

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté sous les formes Roncerium en 1086 et St Cyr de Roncerez en 1730[3]. Ronceray est issu du latin rumex, « ronce »[3], indiquant que le lieu devait être pourvu de ronciers[4],[5]. La paroisse était dédiée à saint Cyr, martyr chrétien du IVe siècle.

Histoire[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

blason

Les armes de la commune se blasonnent ainsi :
Écartelé en sautoir : au 1 de gueules aux deux léopard d’or passant l’un sur l’autre, aux 2 et 3 de sinople à la pomme feuillée d’une pièce à dextre pour 2 et à senestre pour 3 le tout d’or ; au 4 de gueules à la cornue d’alambic d’or[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1995[7] mars 2008 Roger Fistolet SE Garagiste
mars 2008[8] mars 2014 Jacky Brière SE Responsable de maintenance retraité
mars 2014[9] en cours Denis Goujon SE Ingénieur en bâtiment
Les données manquantes sont à compléter.


Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[10].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 615 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2005, 2010, 2015, etc. pour Saint-Cyr-du-Ronceray[11]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
517 480 552 558 443 400 395 408 402
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
355 345 333 303 258 236 207 206 190
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
192 196 175 165 184 186 182 207 213
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2006 2010
261 309 385 611 707 674 678 665 620
2011 - - - - - - - -
615 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[12] puis Insee à partir de 2004[13].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Cyr-et-Sainte-Julitte (XVIe siècle), dédiée à saint Cyr et à sa mère sainte Julitte, deux martyrs chrétiens du IVe siècle.

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Sports[modifier | modifier le code]

L'Association Saint-Cyr-Fervaques fait évoluer une équipe de football en ligue de Basse-Normandie et une autre en division de district[14]. .

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2011.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, afin de permettre les comparaisons entre communes selon une périodicité de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999, de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, outre les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement, que les années 2006, 2011, 2016, etc. et la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Distances routières les plus courtes selon Viamichelin.fr
  2. « Géoportail (IGN), couche « Limites Administratives » activée »
  3. a et b Albert Dauzat et Charles Rostaing, Dictionnaire étymologique des noms de lieux en France, Paris, Larousse,‎ 1963
  4. Ernest Nègre, Toponymie générale de la France, t. 2 : Formations non romanes ; formations dialectales, Genève,‎ 1998 (lire en ligne), p. 1257
  5. René Lepelley, Dictionnaire étymologique des noms de communes de Normandie, Condé-sur-Noireau, Éd. Charles Corlet,‎ 1996 (ISBN 2-905461-80-2), p. 219
  6. « Saint Cyr du Ronceray », sur GASO, la banque du blason (consulté le 10 juillet 2014 {{subst:CURRENTYEAR}})
  7. « Jacky Brière a été élu maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 10 juillet 2014)
  8. « Jacky Brière, le nouveau maire », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 10 juillet 2014)
  9. « Denis Goujon succède à Jacky Brière à la mairie », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 10 juillet 2014)
  10. « Saint-Cyr-du-Ronceray (14290) - Municipales 2014 », sur elections.ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 21 mai 2014)
  11. Date du prochain recensement à Saint-Cyr-du-Ronceray, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  12. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  13. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2005, 2006, 2010, 2011
  14. « Site officiel de la Ligue Basse-Normandie – AS St-Cyr-Fervaques » (consulté le 18 août 2014)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Arcisse de Caumont, Statistique monumentale du Calvados, t. 5 : Arrondissement de Lisieux, Caen, Hardel,‎ 1867 (lire en ligne), p. 813-815. Arcisse de Caumont désigne la commune de son ancien nom Le Ronceray.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :