Säntis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Säntis
Vue du Säntis depuis le Batzberg.
Vue du Säntis depuis le Batzberg.
Géographie
Altitude 2 502 m
Massif Préalpes appenzelloises
Coordonnées 47° 14′ 58″ N 9° 20′ 36″ E / 47.24944, 9.3433347° 14′ 58″ Nord 9° 20′ 36″ Est / 47.24944, 9.34333  
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Cantons Appenzell Rhodes-Extérieures
Appenzell Rhodes-Intérieures
Saint-Gall
Districts Schwende
Toggenburg
Ascension
Première hivernale : 1922
Voie la plus facile téléphérique
Géologie
Roches Calcaires

Géolocalisation sur la carte : canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures

(Voir situation sur carte : canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures)
Säntis

Géolocalisation sur la carte : canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures

(Voir situation sur carte : canton d'Appenzell Rhodes-Extérieures)
Säntis

Géolocalisation sur la carte : canton de Saint-Gall

(Voir situation sur carte : canton de Saint-Gall)
Säntis

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Säntis

Le Säntis est un sommet des Alpes suisses, point culminant du massif de l'Alpstein appartenant aux Préalpes appenzelloises, à cheval entre les cantons d'Appenzell Rhodes-Extérieures, d'Appenzell Rhodes-Intérieures et de Saint-Gall, culminant à 2 502 m d'altitude.

Il est constitué de roche calcaire.

Géographie[modifier | modifier le code]

Le Säntis est situé au nord-ouest des Alpes (Préalpes appenzelloises) dans la région de l'Alpstein, à peu près 10 kilomètres au sud-est de la ville d'Appenzell. Sur le Säntis, trois cantons se rencontrent : Appenzell Rhodes-Extérieures (commune de Hundwil), Appenzell Rhodes-Intérieures (arrondissement de Schwende), Saint-Gall (commune de Wildhaus).

Bien que le Säntis ne culmine qu'à 2 502 mètres au-dessus de la mer, il figure, grâce à l'isolement des Préalpes appenzelloises, à la douzième place dans les Alpes et à la vingt-neuvième en Europe pour sa proéminence.

Climat[modifier | modifier le code]

La situation exposée du Säntis cause des conditions météorologiques extrêmes qu'on ne trouve d'habitude qu'en haute montagne. En avril 1999 par exemple, une hauteur de neige record de 816 cm était mesurée au-dessous du sommet.

La température moyenne est de −1,9 °C, il y a 2 487 mm de précipitations par an.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom Säntis est utilisé depuis le IXe siècle. Il est dérivé du nom romanche Sambatinus qui signifie « celui qui est né le samedi ». Au début, juste un flanc de montagne qui se trouve à l'alpage portait ce nom. Plus tard, le nom était aussi utilisé pour le sommet et fut traduit en allemand par Semptis ou Sämptis.

En république helvétique (1798 à 1803), le Säntis prête son nom au canton du Säntis.

En 1846, la première auberge est érigée sur le sommet du Säntis, puis en 1882, une station météo.

Meurtre sur le Säntis[modifier | modifier le code]

En hiver 1922, il se passe un meurtre sur le Säntis qui devient très populaire. L'observateur météo Haas et son épouse Maria-Magdalena sont assassinés. L'absence d'enregistrement météo conduit à l'intervention de deux alpinistes qui montent au sommet et découvrent les cadavres. L'assassin est, d'après les enquêtes, le compagnon cordonnier Georg Anton Kreuzpointer qui se pend trois semaines après dans son chalet. On ne connaît toujours pas les circonstances de ce double meurtre. Ce drame a conduit à de nombreuses légendes.

Émetteur[modifier | modifier le code]

L'émetteur du Säntis

Le sommet est surmonté d'un émetteur de 120 m de haut, de TV-FM, desservant une vaste partie N/E de la Confédération comme suit :

  • DRS 1 : 101,5 MHz
  • DRS 2 : 95,4 MHz
  • DRS 3 : 105,6 MHz
  • RSR La Première : 99,9 MHz
  • RSI Rete Uno : 107,8 MHz
  • SF 1 : canal 7
  • SF 2 : canal 31
  • TNT : canal 34 (3.2006)

Le rayonnement hertzien depuis les 2 500 m d'altitude débordant largement des frontières de la Confédération, il n'est pas rare de recevoir des images en Allemagne et aussi en France. Cette situation exceptionnelle a par ailleurs compliqué et retardé le plan de déploiement de la TNT en Suisse, dans le cadre d'accords internationaux. On y trouve également des installations Swisscom, un observatoire de la foudre de l'EPFL.

Accès et commodités[modifier | modifier le code]

Le sommet est accessible en téléphérique depuis le col de la Schwägalp. L'accès jusqu'au col est assuré par la route. Des cars postaux circulent entre Schwägalp et les stations Appenzellerbahn de Urnäsch et SüdOstBahn de Nesslau-Neu-St.-Johann. Un vaste parking est à disposition des voyageurs en voiture près de la station du téléphérique.

Au sommet du Säntis, dans la station principale, se trouvent deux restaurants panoramiques et diverses installations pour l'accueil des nombreux touristes. Grâce à sa situation exposée, on y a un vaste panorama : on voit des parties de la Forêt-Noire ainsi que des sommets de Suisse, d'Allemagne, d'Autriche, du Liechtenstein, de France et d'Italie.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]