Chasseral

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Chasseral
Image illustrative de l'article Chasseral
Géographie
Altitude 1 607,4 m
Massif Jura
Coordonnées 47° 07′ 59″ N 7° 03′ 37″ E / 47.13306, 7.0602847° 07′ 59″ Nord 7° 03′ 37″ Est / 47.13306, 7.06028  
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Berne
Arrondissement Jura bernois

Géolocalisation sur la carte : canton de Berne

(Voir situation sur carte : canton de Berne)
Chasseral

Géolocalisation sur la carte : Suisse

(Voir situation sur carte : Suisse)
Chasseral

Le Chasseral est un sommet du Jura suisse dans le canton de Berne, culminant à 1 607,4 mètres d'altitude. C'est le troisième plus haut sommet du Jura suisse, 80 cm plus haut que le Chasseron. C'est le sommet de plus de 1 600 mètres le plus au nord du Jura.

Point panoramique remarquable, il offre une vue s'étendant jusqu'au plateau suisse, aux Alpes (du Säntis au mont-Blanc), à la chaîne du Jura (suisse et français), une partie de la Franche-Comté, la plaine d'Alsace, les Vosges et de la Forêt-Noire.

Caractéristiques physiques[modifier | modifier le code]

Les deux chaînons supérieurs du massif de Chasseral se déploient parallèlement sur plus de 15 km, séparés par une longue dépression couverte de pâturages et de métairies. L'arête principale offre une crête ininterrompue tandis que l'arête septentrionale est coupée par une série de combes et de vallons transversaux qui s'ouvrent sur le vallon de Saint-Imier où coule la Suze. Au sud, le massif est épaulé par le large plateau de Diesse d'où émerge le plissement isolé du mont Sujet.

Un phénomène de mouvement de matériaux assez particulier se produit sur le versant sud de Chasseral. Il s’agit d’une vingtaine de gros blocs, isolés de l’escarpement qui les libère et qui cheminent sur un éboulis colonisé par la végétation herbeuse. Leur mouvement est souligné par le déchirement de la pelouse en sillons parallèles, orientés dans la direction de la pente. L’amplitude des déplacements varie de 6 à 25 cm par an et le chemin parcouru par ces blocs atteint 20 à 30 m.

Station de télécommunications[modifier | modifier le code]

Le premier bâtiment destiné aux communications téléphoniques fut inauguré le 26 juin 1945.

À partir de 1954, la station fut utilisée par le service radiotéléphonique pour véhicules.

Dès 1970, un pavillon provisoire abrita les émetteurs permettant la diffusion des trois chaînes suisses de télévision sur le Plateau, de Soleure à Yverdon.

La nouvelle station polyvalente, construite en 1983, comporte un émetteur, placé à une hauteur de 120 m, géré par Swisscom Broadcast pour le compte de SRG SSR idée suisse et diffusant comme suit:

- canal 56 V depuis le 27 décembre 2006, mux contenant TSR1, TSR2, SF1 et TSI 1 (10,99 kW 40,4 dBw)
- canal 48 V depuis le 1er octobre 2012 (anciennement canal 62 V, depuis le 27 mai 2008), mux contenant SF1, SF zwei, TSR 1 et TSI 1 et depuis le 12 janvier 2009 SF info. Canal émis à 10 kW (40 dBW) en direction du Seeland : Lyss, Aarberg, Chiètres (Kerzers), Anet (Ins), Morat (Murten).

  • RTS Un, canal E22 H PAR de 12 à 15 kW
  • RTS Deux, canal E59 H PAR de 12 à 15 kW

Ces 2 chaînes analogiques ont été éteintes le 25 juin 2007.

  • SF1, canal E25 H PAR de 12 à 15 kW (éteint le 26 décembre 2007)
  • SF zwei, canal E62 H -20dB au nord par rapport à la PAR des autres canaux, a été éteinte le 27 mai 2008.
  • Radio analogique (FM) :

- DRS 1 Bern, 103,0 MHz
- DRS 3, 105,3 MHz
- Rete Uno, 107,3 MHz
- RSR La Première, 102,3 MHz
- RSR Espace 2, 100,3 MHz
- RSR Couleur 3, 104,2 MHz

  • Radio numérique (DAB) :

- Ensemble Suisse romande (12A)
Détails de l'offre DAB en Suisse

Le mât rouge et blanc de la station de télécommunications fut changé le 25 juin 2010 mettant en évidence une nouvelle 'pointe'.

Ce sommet abrite encore une station météorologique automatique de MétéoSuisse et un relais pour radioamateurs : HB9XC sur 438,725 MHz[1].

Tourisme[modifier | modifier le code]

Le sommet du Chasseral est accessible par une route goudronnée, anciennement à péage, depuis le col du Chasseral. Depuis le début de l'année 2007, la route a été rachetée par le canton de Berne. Depuis cette date le passage n'est plus soumis à une taxe. De nombreux sentiers de randonnée conduisent également au sommet.

Un télésiège a relié Nods au Chasseral entre 1963 et 1993 et desservait une longue piste de ski tracée dans la forêt. Il a été entièrement démonté en 2005. Au pied de l'ancien télésiège, un téléski est toujours exploité l'hiver.

Un chalet-restaurant a été érigé en 1880 et reconstruit sous forme d'hôtel-restaurant en 1925 après un incendie.

La station de ski des Bugnenets-Savagnières est située sur l'arête septentrionale au nord-ouest du col du Chasseral. Elle compte 7 téléskis pour 16 pistes de ski alpin (30 km) entre 1 090 et 1 450 m d'altitude. C'est aussi le départ d'une piste de ski de fond de 25 km raccordée à celles de la Vue-des-Alpes et d'une autre reliant celles des Prés-d'Orvin.

Le Chasseral est au cœur du parc naturel régional du même nom.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Beat App, Chasseral, roi des sommets jurassiens, Moutier/Bienne 2001
  • Revue Intervalles, no 54, été 1999

Liens externes[modifier | modifier le code]

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :