Roger Clark

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Roger Clark

{{{alternative}}}

Roger Clark (droite) et Jim Porter lors de leur victoire au Rallye des Tulipes 1968

Date de naissance 5 août 1939
Date de décès 12 janvier 1998 (à 58 ans)
Nationalité Drapeau de la Grande-Bretagne Grande-Bretagne
Années d'activité 1973–81, 1984, 1995
Qualité Pilote automobile
Équipe Ford, puis écuries privées
Nombre de courses 21
Podiums 5
Victoires 1

Roger Albert Clark, né le 5 août 1939 et mort le 12 janvier 1998, est un pilote de rallye anglais des années 1960 et 1970.

Roger Clark en 1972, vainqueur du RAC Rally sur Escort RS1600.

Il est le tout premier britannique à vaincre dans une épreuve du WRC, en 1976, championnat auquel il participe de 1973 (1re apparition au Safari rally) à 1995 (RAC Rally), année de son retrait officiel de toute compétition.

Il fait ses tout premiers débuts en course en 1956, dans un petit club proche de chez lui.

Au total, il remporte une quarantaine de courses, tant internationales que nationales. Il participe en tout à 21 compétitions comptant pour le WRC.

Son frère Stan est également un compétiteur de rallyes. Sur ses deux fils, Oliver remporte l’édition 2008 du championnat Time Attack UK series, participe au championnat du Pays de Galles des rallyes, ainsi qu'à la coupe FIA des conducteurs de voitures de production, et Matthey dirige l’entreprise familiale de construction de tuning cars Roger Clark Motorsport Ltd.

Dès sa création en 2004, le « classique » RAC Rally historique est dénommé Roger Albert Clark Rally en son honneur (compétition réservée aux véhicules construits antérieurement à 1972), se déroulant sur des routes écossaises et du nord de l’Angleterre, différentes du parcours actuel du RAC rally.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Titres[modifier | modifier le code]

(nb: il termine également 4e du championnat d'Europe en 1978)

Quelques victoires[modifier | modifier le code]

  • Podiums en ERC / WRC:
    • 2e du rallye de l'Acropole en 1966 (Ford Lotus Cortina, avec Brian Melia), 1969 (Ford Escort TC, avec Jim Porter), et en 1977 (Ford Escort RS1800, avec Jim Porter);
    • 2e de la Coupe des Alpes en 1966 (Ford Lotus Cortina, avec Brian Melia);
    • 2e du rallye d'écosse en 1972 (Ford Escort RS 1600, avec Jim Porter);
    • 2e du RAC rally en 1973 et 1975 (Ford Escort RS 1600, avec Tony Mason);
    • 3e du rallye Molson du Québec en 1977 (Ford Escort RS1800, avec Jim Porter).

(nb: Jim Porter a également remporté le Rallye autrichien des Alpes à deux reprises, en 1969 avec Hannu Mikkola (sur Ford Escort TC - ERC), et en 1971 avec Ove Andersson (sur Alpine A110 1600 - CIM). J. Porter et H. Mikkola ont encore gagné le Rallye de Nouvelle-Zélande en 1973 (hors WRC), sur Ford Escort RS1600)

  • Autre course notable:
    • 1er du Rallye Shell 4000 en 1967, copilote l'ontarien Jim Peters ( Lotus Cortina 1558cc);
    • 3e du rallye Shell 4000 en 1966 (et premier européen à terminer alors sur le podium, John Taylor ayant accompli le même exploit l'année précédente).

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • Membre de l'Ordre de l'Empire britannique en 1979;
  • Segrave Trophy en 1975 (personnalité britannique de l’année, ayant accomplie le plus bel exploit sportif mécanique).

Liens externes[modifier | modifier le code]