Rehoboth (bantoustan)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

23° 18′ 57.36″ S 17° 04′ 50.96″ E / -23.3159333, 17.0808222

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rehoboth.

Rehoboth
Basterland

19791989

Drapeau
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de localisation du Rehoboth.

Informations générales
Capitale Rehoboth
Monnaie Rand (ZAR)
Fuseau horaire UTC+1 (CET)
Domaine internet .na
Indicatif téléphonique +264
Démographie
Population au moins 21 439 (1991)
Superficie
Superficie 13 860 km2
Histoire et événements
2 juillet 1979 Autonomie
mai 1989 Réintégration

Entités précédentes :

Entités suivantes :

Le Rehoboth ou Basterland était un bantoustan autonome situé dans le Sud de la Namibie entre 1979 et 1989. Il regroupait les Basters, populations métissées issues de descendants de liaisons matrimoniales entre femmes africaines et colons néerlandais de la colonie du Cap. Ces langues officielles étaient l'afrikaans et l'anglais.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Basters ayant quitté la Colonie du Cap en 1868 lors du Grand Trek, ils arrivent dans le Sud-Ouest africain et fondent la République libre du Rehoboth en 1870.

Lors de la guerre contre les Héréros entre 1904 et 1908, ils servent de supplétifs à l'armée allemande et voient ainsi leur république être reconnue administrativement et juridiquement par le gouvernement du Sud-Ouest Africain.

Après différentes tentatives auprès de l'Afrique du Sud puis des Nations unies pour obtenir une reconnaissance territoriale du Rehoboth, il l'obtiennent en 1964 à la suite du rapport de la commission Odendaal sous le nom de Rehoboth Gebiet.

Le Rehoboth Gebiet gagne ensuite le statut de bantoustan sous le nom de Rehoboth ou Basterland avant d'accéder à l'autonomie le 2 juillet 1979.

Il réintégra la Namibie le 29 juillet 1989 dans la région de Hardap.

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte du Rehoboth

Le Rehoboth était situé dans le centre de la Namibie, au Sud de la capitale Windhoek. Le territoire, semi désertique, était formé de collines et de montagnes.

La capitale était Rehoboth (12 400 habitants en 1981, 21 439 en 1991).

Politique[modifier | modifier le code]

Le Rehoboth Freedom Party ou RFP en anglais fut au pouvoir du Rehoboth pendant toute l'existence du bantoustan avec Johannes "Hans" Diergaardt (président du comité exécutif) à la tête de l'État.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]