Ovamboland

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ovambo (homonymie).

Ovamboland

19731989

Drapeau
alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Carte de localisation de l'Ovamboland.

Informations générales
Statut République
Capitale Ondangua
Langue oshiwambo
Monnaie Rand (ZAR)
Fuseau horaire UTC+1 (CET)
Domaine internet .na
Indicatif téléphonique +264
Démographie
Population environ 239 000 (1964)
Histoire et événements
1er mai 1973 Autonomie
mai 1989 Réintégration

Entités précédentes :

Entités suivantes :

L'Ovamboland était un bantoustan autonome situé au Nord de l'actuelle Namibie entre 1973 et 1989. Il regroupait des Africains de l'ethnie Ovambo.

Ovamboland signifie pays des Ovambos.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le 2 octobre 1968, selon le rapport de la Commission Odendaal de 1964, le bantoustan d'Ovamboland est créé dans le but de le transformer en un État indépendant. Le 1er mai 1973, l'autonomie lui est accordée.

En mai 1989, l'Ovamboland est réincorporé dans la Namibie. Il fut ensuite réorganisé en quatre régions (Omusati, Ohangwena, Oshana, Oshikoto) qui restent communément appelées Ovamboland.

Politique[modifier | modifier le code]

Le parti Christian Democratic Action (ou CDA) fut au pouvoir de l'Ovamboland une bonne partie des années 1980 avec son leader Peter Kalangula.

Liste des chefs d'État de l'Ovamboland[modifier | modifier le code]

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte de l'Ovamboland

L'Ovamboland se situait dans le nord de la Namibie. Il était bordé par l'Angola au nord, par la Namibie au sud et par les bantoustans du Kaokoveld à l'ouest et du Kavangoland à l'est.

Plate et sablonneuse, la région est propice à l'agriculture bien que les précipitations soient en général assez faibles (500 mm/an en moyenne).

La végétation est constituée d'une savane parsemée d'arbres de plus en plus nombreux au fur et à mesure que l'on progresse vers le nord. Une faune nombreuse est présente, attirée par la végétation luxuriante qui se développe à la saison des pluies durant l'hiver austral.

Une rivière temporaire traverse en son centre l'Ovamboland et se dirige vers la cuvette d'Etosha, de l'autre côté de la frontière méridionale.

Population[modifier | modifier le code]

L'Ovamboland avait été créé pour accueillir les Ovambos de Namibie. La région est l'une des plus peuplées de Namibie et celle ayant la plus forte densité de population.

Les trois villes principales sont Ondangua (la capitale), Oshakati et Ruacana.

La langue officielle était l'oshivambo.

Drapeau[modifier | modifier le code]

Le drapeau de l'Ovamboland est défini dans la section deux de l'Ovambo Flag Act de 1973.

Le bleu représente l'infinité du ciel, le blanc pour la paix et le vert pour l'agriculture. Les sept barres vertes verticales symbolisent les sept tribus composant les Ovambos : Kwanyma, Ndonga, Kwambi, Ngandjera, Mbalantu, Kwaluudi et Kolonkathi-Eunda.

Le drapeau a été abandonné en mai 1989 avec la réintégration du bantoustan dans la Namibie.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]