Rafael Vaganian

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Rafael Vaganian en 2008

Rafael Artemovich Vaganian (arménien Ռաֆայել Վահանյան, russe : Рафаэль Артёмович Ваганян) est un grand maître arménien du jeu d'échecs né le 15 octobre 1951 à Erevan. Il est réputé pour son style de jeu tactique aigu.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Rafael Vaganian obtient le titre de grand maître en 1971, à 19 ans, suite à un excellent résultat au tournoi de Vrnjacka Banja, où il prend la première place devant Leonid Stein et Ljubomir Ljubojevic. La même année, il est 4e au championnat du monde junior, remporté par le joueur suisse Werner Hug. Il est si déçu par ce résultat qu'il défie le vainqueur dans un match de blitz qu'il remporte 10-0.

En 1974, il joue au premier échiquier pour l'équipe d'URSS au championnat du monde étudiant à Teesside (Angleterre), réalisant un score de 10/11 et gagnant la médaille d'or.

Tournois[modifier | modifier le code]

Rafael Vaganian en 1983

Parmi son nombre considérable de victoires en tournoi, on peut citer Kragujevac 1974, São Paulo 1977, Kirovakan 1978, Las Palmas 1979, Manila 1981, Hastings 1982/83, Bienne (interzonal) 1985, Leningrad 1987, Ter Apel 1992 et Reggio Emilia 1992/1993 et 1994/1995.

À Moscou en 1982 et à Tallinn en 1983, il partage la première place avec Mikhail Tal et à Naestved en 1985, avec Walter Browne et Bent Larsen.

À Odessa en 1989, il gagne le 56e championnat d'URSS pour son 38e anniversaire. Dans les éditions précédentes, il avait terminé 3e ex æquo à Leningrad en 1974 ainsi qu'à Moscou en 1983, et 2e dans sa ville natale en 1975.

Tournois interzonaux et cycles des candidats[modifier | modifier le code]

En 1985 Il remporte le tournoi interzonal de Bienne puis le tournoi des candidats au championnat du monde à Montpellier ex æquo avec Arthur Youssoupov et Andrei Sokolov qui l'élimine en demi-finale. Lors du tournoi des candidats 1988, il est éliminé par Lajos Portisch. On estime qu'il a remporté plus de 30 tournois, dont le tournoi Aeroflot de Moscou en 2004, avec Serguei Roublevski et Valery Filippov.

Au fil du temps, il a aussi remporté de nombreuses médailles en compétition par équipes, représentant l'Union Soviétique puis l'Arménie aux Olympiades et au championnat d'Europe par équipes. Encore récemment, il remporte la médaille de bronze par équipe et la médaille d'or individuelle pour la meilleure performance au troisième échiquier à l'Olympiade d'échecs de 2004 à Calvià.

En 1985, Alekseï Souétine le décrit comme un joueur naturellement doué. L'ayant affronté à plusieurs reprises, il a senti chez l'Arménien un grand sens intuitif : « Il a un sens fin de la dynamique d'une bataille d'échecs et sait comment intensifier le jeu au bon moment. Il ne calcule pas toujours les variantes complètement, se fiant à son intuition naturelle. »[1]. Des idées volatiles de Vaganian sur l'échiquier, il dit encore « ... Le sentiment de peur ou d'incertitude lui est inconnu. C'est un éternel optimiste, plein d'intentions ambitieuses à chaque étape de chaque partie, avec un tempérament explosif... »[2].

Il atteint sa meilleure place au classement mondial en janvier 1986, 3e ex æquo avec Jan Timman et Arthur Youssoupov.

Rafael Vaganian en 2006

Au 26 juillet 2010, son classement Elo est de 2 577 points.

Parties remarquables[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. He has a fine feeling of the dynamics of a chess battle and knows how to intensify the play at the right moment. He does not always calculate variants thoroughly, relying on his natural chess flair.
  2. .. The feeling of fear or uncertainty is unknown to him. He is a perpetual optimist, full of ambitious intentions at every stage in every game, with an explosive temperament ...

Références[modifier | modifier le code]

  • CHESS magazine - Noël 1985, p. 257, article d'Alexey Suétine.
  • David Hooper, Kenneth Whyld, The Oxford Companion To Chess, Oxford University 1984, ISBN 0-19-217540-8
  • Bernard Cafferty, Mark Taimanov, The Soviet Championships, Cadogan Chess 1998, ISBN 1-85744-201-6
  • Olimpbase information sur les Olympiades et d'autres tournois par équipes
  • New in Chess 2001/5 pages 60 à 67 : portrait de Rafael Vaganian par Gennadi Sosonko.

Liens externes[modifier | modifier le code]