Octobre 1951

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Octobre 1951
Nombre de jours 31
Premier jour Lundi 1er octobre 1951
1er jour de la semaine 40
Dernier jour Mercredi 31 octobre 1951
3e jour de la semaine 44

Calendrier
octobre 1951
Sem Lu Ma Me Je Ve Sa Di
40 1er 2 3 4 5 6 7
41 8 9 10 11 12 13 14
42 15 16 17 18 19 20 21
43 22 23 24 25 26 27 28 
44 29 30 31        
1951Années 1950XXe siècle

Mois précédent et suivant
Précédent Septembre 1951 Novembre 1951 Suivant
Octobre précédent et suivant
Précédent Octobre 1950 Octobre 1952 Suivant

Chronologies par zone géographique
Chronologies thématiques


Évènements[modifier | modifier le code]

  • 2 octobre : opération aéroportée dans la cuvette de Nghia Lo, dans le cadre de la guerre d’Indochine ; bombardements de la position ennemie, puis parachutage de trois bataillons français.
  • 5 octobre : les Suisses G. Zehr et J.P. Darmsteter, tous deux journalistes, en Piper Cub de 65 ch dont le plafond est de 3 500 m, atteignent l’altitude de 5 000 m et atterrissent au sommet du Mont Blanc. À l’atterrissage, l’hélice est brisée. H. Geiger vient parachuter une hélice, mais le moteur gelé refuse de partir. Les aviateurs descendent à pied.
  • 6 octobre : la Française Monique Laroche, saut individuel féminin avec ouverture retardée (altitude du saut : 4 235 m ; distance parcourue en chute libre : 3 622 m).
  • 7 octobre :
    • Constitution du Royaume-Uni de Libye[2].
    • À bord d’un Beechcraft Bonanza, l’Américain P.F. Mach, membre du Congrès, entame un tour du monde qui se terminera le 27 janvier 1952. Quelque 30 pays auront été visités. Ce tour du monde comporte une traversée de l’Atlantique, via les Açores.
    • La princesse héritière Élisabeth II du Royaume-Uni et son mari le Prince Philip s’envolent, pour le Canada, en Stratocruiser de la BOAC. Aux commandes, le capitaine Oscar Philip Jones qui fête, avec ce vol, son 30e anniversaire de pilote. Durant ce laps de temps, 20 000 heures de vol, 3 millions de miles, 126 000 passagers. Il obtient le Britannia Trophy.
  • 9 octobre :
    • la Grande-Bretagne avertit l’Égypte qu’elle n’acceptera pas la révocation unilatérale du traité et qu’elle maintiendra ses troupes dans la zone du canal de Suez. Une guérilla contre la présence britannique se développe, principalement menée par les communistes et les Frères musulmans. 80 000 soldats britanniques stationnent alors en Égypte alors que le traité de 1936 n’en prévoyait que 10 000.
    • Premier vol du SIPA S.93.
  • 10 octobre : le Comet de BOAC (expérimental pour la compagnie) va de Londres à Singapour en 19 h de vol.
  • 11 octobre :
    • Le Soviétique N. Kournetzov, sur Yak-18 (sous-classe C1c), poids 1 130 kg, établit un record de vitesse sur 500 km en circuit fermé de 251,823 km/h.
    • Les Américains déclenchent l'opération « Bumblebee » en Corée. Il s'agit de transporter un bataillon de Marines grâce à 12 Sikorsky S-55. Un millier de soldats sont transportés à 25 km de leur base en 6 heures 15 min et 156 rotations dans la région de Wonson.
  • 14 octobre : les cinq pays d’Amérique centrale signent la Charte de San Salvador donnant naissance à l’Organisation d’États centraméricains (ODECA).
  • 15 octobre :
    • Le Suisse G. Zehr accompagné de H. Geiger redescend l’avion Piper Cub en vol après son échouage du 5 octobre précédent. L’appareil est catapulté de 4 300 m d’altitude au sandow.
    • Sur le champ de bataille de la Corée, 33 Sabre combattent plus de 100 MiG. Trois de ces derniers sont abattus.
    • Premier vol du SO.6026 Espadon.
  • 17 octobre : le ballon hollandais Henri Dunant, avec J. Boesman, Mme Nini Boesman et Ch. De Vos, s’élève de Zuidlaren, fait escale à Witteveen (ballon amarré à une charrue pour permettre aux aéronautes de dîner), traverse la Belgique et va se poser à Valenciennes à 9 h (le 18), après un vol de nuit. Durée du voyage : 17 heures.
  • 29 octobre :
    • Retour triomphal du leader indépendantiste Son Ngoc Thanh au Cambodge
    • En Syrie, après une période d’instabilité politique, Adib Chichakli décide de prendre directement le pouvoir, dissout le Parlement et forme un gouvernement militaire. Le régime, appuyé par l’armée, devient autoritaire avec la dissolution des partis et la fondation d’un parti unique, le Mouvement de libération arabe ().

Naissances[modifier | modifier le code]

Décès[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) Jean-Pierre Digard, Bernard Hourcade et Yann Richard, L’Iran au XXe siècle : Entre nationalisme, islam et mondialisation, Paris, Fayard,‎ , 499 p. [détail des éditions] (ISBN 978-2-213-63210-0) p.420
  2. http://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMDictionnaire?iddictionnaire=1981
  3. (en) « Public Lecture at University of Cambridge on US-Iran Standoff (UK) », sur CASMII (consulté le 13 octobre 2007)
  4. L'hindouisme traditionnel et l'interprétation d'Alain Daniélou, Jean-Louis Gabin, Paris, Cerf, 2010 p.67