Qin Er Shi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Empereur Qin Er Shi
Naissance v. 230 av. J.-C.
Décès 207 av. J.-C. (à 23 ans)
Xiangyang
Nom de famille Ying (嬴)
Prénom Huhai (胡亥)
Dates 1er règne 210 av. J.-C.207 av. J.-C.
Dynastie Dynastie Qin
Nom posthume
(complet)
秦二世

Qin Er Shi (chinois : 秦二世 ; pinyin : Qín Èr Shì), de son nom personnel Ying Huhai (嬴胡亥), né v. 230 av. J.-C. et mort en 207 av. J.-C., est empereur de la Dynastie Qin en Chine de 210 av. J.-C. à 207 av. J.-C.. Son nom signifie littéralement Second Empereur de la Dynastie Qin[1].

Ascension au trône[modifier | modifier le code]

Huhai était le fils cadet de Qin Shi Huang, mais il n'en était pas le prince héritier. En -210, alors qu'il accompagnait son père lors d'une de ses tournées en Chine de l'Est, L’empereur Qin Shi Huang mourut soudainement le 10 septembre au palais de la préfecture de Shaqiu, à environ deux mois de route de la capitale Xianyang. L’empereur Qin Shi Huang désigna son fils aîné Fusu comme le prochain empereur.

Le chef des eunuques, Zhao Gao, et le premier ministre, Li Si, cachent la nouvelle de ce décès pendant leur retour, ils rédigent en même temps une fausse lettre au nom de son père ordonnant à l'héritier Fusu, de se suicider. Et ils mettent sur le trône Huhai, qui prend le nom de Qin Er Shi[2].

Règne[modifier | modifier le code]

Tombeau de l'empereur Qin Er Shi

Huhai fut le deuxième empereur de Qin à l'âge de 21 ans. Incompétent et docile, l'essentiel du pouvoir est concentré entre les mains de Li Si et Zhao Gao. Il exécute plusieurs ministres et princes impériaux, poursuit des projets massifs de constructions (un des plus extravagants projets est le laquage des murs de la ville), agrandit son armée, augmente les impôts et emprisonne les messagers qui lui apportent de mauvaises nouvelles. De ce fait, des hommes de toute la Chine se révoltent, attaquent des fonctionnaires, montent des armées et s'auto-déclarent rois des territoires saisis[3].

Pendant ce temps, Li Si et Zhao Gao se déchirent et le premier est exécuté. Zhao Gao décide de forcer Qin Er Shi à se suicider à cause de son incompétence.

Un de ses neveux, Ziying, fut mis sur le trône par Zhao Gao. Il fit rapidement tuer Zhao Gao et capitula devant les rebelles trois mois plus tard. c'est la fin de la dynastie Qin.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (zh) Sima Qian, « 秦本纪 », Shiji, guoxue.com
  2. (zh) Bai Yang, 中国帝王皇后亲王公主世系录, vol. 1, 中国友谊出版公司, p. 134–135.
  3. Kinney 2005, p. 13-15.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Anne Kinney, The Establishment of the Han Empire and Imperial China, Westport, Greenwood Press,‎ 2005 (ISBN 0-313-32588-X)

Voir aussi[modifier | modifier le code]