Ptolémée Kéraunos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ptolémée (homonymie).
Ptolémée Kéraunos
Titre
Roi de Macédoine
-281-279
Prédécesseur Lysimaque
Successeur Antigone II Gonatas
Biographie
Dynastie Lagides
Date de décès -279
Père Ptolémée Ier Sôter
Mère Eurydice
Conjoint Arsinoé II

Ptolémée Kéraunos (dit « la Foudre », eu égard à son tempérament) est le fils de Ptolémée Ier Sôter et d'Eurydice, fille d'Antipater. Il est brièvement roi de Macédoine de -281 à -279.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Voir l’article annexe : Arbre généalogique des Lagides.
Ptolémée Kéraunos
Naissance Décès
Père Ptolémée Ier Sôter Grands-parents paternels
Lagos
Grand-mère paternelle inconnue
Mère Eurydice Grands-parents maternels
Antipater
Grand-mère maternelle inconnue
Fratrie Ptolémaïs
Lysandra
Ptolémée II Philadelphe
Argées
Arsinoé II Philadelphe
Philatéra
1re épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
2e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
3e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
4e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
5e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
6e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
7e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
8e épouse inconnue Enfant(s) pas d'enfant connu
Mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
2e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
3e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu
4e mari inconnu Enfant(s) pas d'enfant connu

Il quitte l'Égypte en -284 car son père favorise son frère né de Bérénice (le futur Ptolémée II). Il s'installe d'abord en Macédoine auprès d'Agathoclès, le fils de Lysimaque, qui est marié à sa sœur Lysandra. Or Lysimaque, convaincu par les intrigues de son épouse Arsinoé, elle-même fille de Ptolémée et de Bérénice, fait mettre à mort Agathoclès, l'héritier du trône, en -282.

Craignant la haine de sa demi-sœur, Ptolémée Kéraunos se réfugie alors, avec Lysandra, auprès de Séleucos Ier et le pousse contre Lysimaque, qui est vaincu et tué à Couroupédion (-281). En septembre -281, il se fait acclamer roi de Macédoine par l'armée. Il en profite pour épouser Arsinoé et faire aussitôt assassiner les enfants qu'elle avait eu de Lysimaque. En -280, il fait assassiner Séleucos Ier qui tentait de s'emparer de la Macédoine et dont l'armée venait de franchir l'Hellespont. Il s'allie avec Pyrrhus et parvient à repousser les assauts d'Antigone II Gonatas. Cependant en -279, dépourvu d'expérience dans la défense septentrionale de la Macédoine, il succombe en tentant de repousser l'invasion celte menée par Brennos.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Édouard Will, Histoire politique du monde hellénistique 323-30 av. J.-C., Paris, Seuil, coll. « Points Histoire »,‎ 2003 (ISBN 202060387X).