Province de Luang Prabang

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luang Prabang
ຫລວງພະບາງ
Image illustrative de l'article Province de Luang Prabang
Administration
Pays Drapeau du Laos Laos
Type Province
Capitale Luang Prabang
ISO 3166-2 LA-LP
Démographie
Population 408 800 hab. (est. 2004)
Densité 24 hab./km2
Géographie
Superficie 16 875 km2

La province de Luang Prabang (Luangphrabang) est une province du Laos. Sa capitale est la ville historique de Luang Prabang.

Luang Prabang Province-Laos.svg

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Carte des districts de la province de Luang Prabang

La province est découpée en 11 muangs (ou districts) :

  • 6-01 : District de Luang Prabang
  • 6-02 : District de Xieng Ngeun
  • 6-03 : District de Nan
  • 6-04 : District de Pak Ou
  • 6-05 : District de Nambak
  • 6-06 : District de Ngoi
  • 6-07 : District de Pak xeng
  • 6-08 : District de Phonxay
  • 6-09 : District de Chomphet
  • 6-10 : District de Viengkham
  • 6-11 : District de Phoukhoune

Paléontologie[modifier | modifier le code]

La carte géologique préliminaire de la région a été établie en 1896 par le géologue français Henri Counillon, qui découvrit le crâne d'un reptile mammalien végétarien du genre Dicynodon. Depuis, 2 autres espèces de dicynodontes de la fin du Permien et du début du Trias (250-240 millions d'années) ont été découvertes dans la province.

La flore du Permien a aussi livré des arbres appartenant à la famille des Walchiacées (conifères aujourd'hui éteints).

Archéologie[modifier | modifier le code]

Selon le Dr Joyce White, du Musée de l'Université de Pennsylvanie, la province possède une soixantaine de sites archéologiques, dont les plus anciens remontent à plus de 6000 ans. Dans la grotte de Tham An ont été découvertes des traces de funérailles secondaires de l'âge du fer : il y a 2000 ans, les ossements de 3 personnes ont été rassemblés et ré-enterrés dans une urne funéraire (comme c'était le cas à la même époque en Thaïlande et au Viêt Nam)[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vientiane Times n° 33, February 9, 2010, p. 2