Vang Vieng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vang Vieng
Vang Vieng vue en montgolfière
Vang Vieng vue en montgolfière
Administration
Pays Drapeau du Laos Laos
Province Province de Vientiane
Démographie
Population 25 000 hab.
Géographie
Coordonnées 18° 56′ N 102° 27′ E / 18.933, 102.45 ()18° 56′ Nord 102° 27′ Est / 18.933, 102.45 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Laos (administrative)

Voir sur la carte Laos administrative
City locator 14.svg
Vang Vieng

Vang Vieng (lao ວັງວຽງ) est une petite ville du Laos située dans la province de Vientiane, entre Luang Prabang et Vientiane, sur les bords de la Nam Song (affluent de la Nam Lik, elle-même sous-affluent du Mékong). Elle compte environ 25 000 habitants. En quelques années, Vang Vieng est devenu la destination phare de tous les jeunes touristes occidentaux qui voyagent en Asie. Si ce petit village perdu du Laos est devenu si populaire, ce n'est pas pour des raisons culturelles, mais parce qu'ici alcool et opium sont disponibles partout. C'est le lieu de tous les excès. Aujourd'hui, les jeunes viennent y chercher dépaysement et frisson.

La ville, qui attire beaucoup de touristes, a peu d'intérêt par elle-même (pas de monuments anciens). Le cadre naturel constitué de montagnes karstiques percées de grottes naturelles et la proximité de la capitale font de cette ville un élément important des programmes de développement touristique du pays.

Selon le ministère laotien du Tourisme, Vang Vieng possède 1 850 chambres pour touristes (fév. 2010)[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Vang Vieng fut créée en 1353 comme étape entre Luang Prabang et Vientiane. D'abord nommée Mouang Song, elle fut renommée Vang Vieng dans les années 1890, au moment de la mise en place du protectorat français du Laos[2],[3]. Elle connut une expansion significative de 1964 à 1973, durant la guerre du Viêt Nam, quand les Américains y construisirent une base aérienne pour Air America. Cet aérodrome était connu sous le nom de Lima site 6. Plus récemment, la ville a connu une croissance importante grâce à l'afflux des routards attirés par les possibilités d'un tourisme d'aventure dans le paysage karstique.

Accès[modifier | modifier le code]

Vang Vieng se situe sur la route n° 13 Vientiane-Luang Prabang, à peu près à mi-chemin de ces deux villes. Elle est cependant plus accessible à partir de Vientiane, car la région au nord est plus montagneuse, surtout à partir de Kasi. La piste d'atterrissage datant de la guerre du Viêt Nam, située entre le centre-ville et la route n°13, sert de lieu de divertissement et n'est pas destinée à être remise en fonction[4].

Activités[modifier | modifier le code]

La ville a été dans une certaine mesure « sacrifiée » aux routards : beaucoup d'activités visent une clientèle jeune, parfois peu fortunée : tubing sur la Nam Song, trekking, escalade, exploration de grottes, promenades en pirogues, vols en montgolfière, etc. Son développement, spectaculaire depuis le début des années 1990, se fait surtout sur la rive orientale de la Nam Song, face aux villages, aux rizières et aux pitons karstiques de la rive occidentale. Un golf est en construction sur celle-ci, ce qui marque peut-être une réorientation vers une clientèle plus « haut-de-gamme ».

La ville est aussi connue pour la vente libre de drogues diverses (dans les bars et restaurants) en contradiction avec la loi très stricte du pays.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Vientiane Times, February 1, 2010, n° 26, p. 1
  2. (en) « Vang Veng Staying Longer Spending More », STDP Laos,‎ August 2009
  3. (en) « History of Vang Vieng », MUONGLAO.COM (consulté le 12 October 2011)
  4. (en) Vang Vieng Town and Environs Master Plan, 2010-2020, décembre 2009, Prepared by Hansen Partnership Urban Planners, Urban Designers and Landscape Architects, p.94

Sur les autres projets Wikimedia :